Le blog de Kurush

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: Le blog de Kurush

Message par kurush le Jeu 15 Mar 2018 - 23:14

Batman Returns (SNES Classic Mini) 11.03.2018

Un beat them all assez méconnu sur SNES/SFC mais qui se situe dans la moyenne haute sur le support. Adapté du second film de Burton (bien moins réussi que le premier selon moi au passage), on y incarne évidemment le chevalier noir. Le jeu suit la trame du film, avec quelques cut-scenes (sous formes d'images digitalisées) au début de chaque stage, les affrontements face à Catwoman et au Pingouin, les principaux lieux, etc. Graphiquement, le jeu tient bien la route; l'ambiance de Gotham et du film est parfaitement retranscrite, mention spéciale pour les décors très soignés au premier plan (statues de pierre, pingouins, etc.) et les gros sprites. Batman se manie bien malgré sa lourdeur; par contre sa force brute se ressent à chaque impact, et la panoplie de coups est relativement étoffée : batarangs pour paralyser les ennemis, grappin, garde (assez rare dans un beat them all finalement). Et je ne peux pas oublier les choppes, un des points forts du titre : on peut éclater les ennemis contre les murs/vitres, et quel plaisir de réussir à chopper 2 ennemis en même temps et de les assommer l'un contre l'autre !!! :D
Le soft est relativement monotone (inhérent au genre cela dit) mais un stage en batmobile (avec une belle utilisation du mode 7) a le mérite d'apporter un peu de variété. Pour finir, dommage que le titre ne propose pas de mode 2 joueurs, et que le bestiaire ne se renouvelle pas suffisamment à mon goût.


World Heroes (SNES Classic Mini) 12.03.2018

Une conversion correcte. Evidemment le downgrade graphique et sonore est très marquée par rapport à la version Neo.Geo mais ce portage SNES s'en tire avec les honneurs. Le gameplay reste fun et les développeurs ont eu la bonne idée de conserver le mode Fatal Match (en plus du mode Normal), qui apporte un peu de sel aux combats. A noter que dans la version européenne Brocken perd son costume de nazi pour revêtir une tenue de pseudo super-héros assez ridicule... Encore une fois, la censure est passée par là !

kurush
Used
Used

Messages : 422
Date d'inscription : 25/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Kurush

Message par kurush le Dim 15 Avr 2018 - 19:08

Sunset Riders (SNES Classic Mini) 08.04.2018
Un run & gun à la sauce western made by Konami, ça ne peut qu'être du bon !
Les graphismes sont très proches de la version arcade (beaucoup plus que ceux de la version MD en tout cas), avec des tons flashy et des couleurs assez criardes (surtout les 4 cowboys que l'on incarne). Les musiques sont excellentes et collent parfaitement avec l'ambiance du soft, qui joue à fond la carte western avec un bon paquet de scènes cultes : le combat face aux 2 boss dans le cabaret, le troupeau de bétail qui fonce tout droit, l'attaque du train, les diligences, etc. Cette version SNES a également le bon goût de proposer l'ensemble des niveaux de la version arcade (contrairement à celle sortie sur MD qui est amputée de quelques stages). Seule la censure est passée par là (plus de présence d'alcool, les ladies sont un peu plus vêtues, on ne shoote plus des native americans dans l'antépénultième stage, etc) mais rien de rédhibitoire.
Bref, à défaut de pouvoir jouer à cette pépite sur arcade, privilégiez la version SNES !



Sonic Blastman (SNES Classic Mini) 08.04.2018
Un beat them all made by Taito, que je possède également en boite sur SFC. J'ai encore en mémoire les images dans Consoles + qui me faisaient baver à l'époque (j'hallucinais notamment sur la taille des sprites) ! Il faut reconnaître qu'il a bien vieilli mais j'ai toujours pour ce titre une affection particulière (pas franchement justifiée, même s'il faut être indulgent car il est sorti en début de vie de la console)...
Difficile de faire plus kitsch que ce super-héros, assez lent mais à la panoplie étoffée : nombreuses projections, attaque tourbillon (qui étourdit quelques instants notre perso), smart bomb, plusieurs combos. Le soft est globalement assez dur et punitif mais il y a un combo assez dévastateur en finissant avec un uppercut qui envoie une boule d'énergie et stun fréquemment les ennemis. Détail sympa, le côté comics est renforcé par des onomatopées qui apparaissent à l'écran quand on envoie des beignes à tout va ("100 mégatonnes" lors de l'utilisation d'une smart bomb par exemple). Côté durée de vie, il est sans doute trop long (comptez 1 bonne heure) et bien trop répétitif, d'autant plus qu'il ne se joue qu'à 1 seul joueur donc on y revient pas forcément. Les stages bonus, hommage à la version arcade (une sorte de Punching Ball) apportent un peu de variété mais restent assez basiques.
Un assez bon beat them all donc (moyen +), mais qui objectivement ne laissera pas un souvenir impérissable, on peut trouver largement mieux sur ce support. Je n'ai jamais joué à sa suite, il faudrait peut-être que j'essaie de la choper sur SFC à l'occase...
avatar
kurush
Used
Used

Messages : 422
Date d'inscription : 25/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Kurush

Message par kurush le Lun 21 Mai 2018 - 11:46

Razion (Neo Geo) 22.04.18

Je n'avais pas cédé aux autres productions NG:Dev.Team sur Neo.Geo (j'ai pris Gunlord et Fast Striker sur Dreamcast uniquement) et je dois dire que je ne regrette pas du tout mon choix (même si je l'ai payé au prix fort) ! Je place ce shmup dans la moyenne haute sur le support, juste derrière les tenors du genre (Blazing Star, Pulstar et Prehistoric Isle 2, etc). Techniquement, c'est un quasi sans-faute avec des graphismes très détaillés, des arrière-plans et des boss superbement animés. On notera quelques clins d'oeil bien sympathiques (le gros vaisseau qui passe dans le fond au début du premier stage, merci Blazing Star! Le Terminator qui apparaît à 2 reprises durant le jeu). Les musiques très orientées techno sont vraiment excellentes (pourtant je ne suis pas fan de ce genre musical) et collent bien avec l'action. Petit coup de coeur pour celle du stage 3, un pur régal qui va crescendo (à partir de 8min24s dans la vidéo à la fin de cette mini-review) ! Le gameplay est intéressant (tout comme le système de scoring), notamment avec l'utilisation du beam (sorte de rayon laser) que l'on peut recharger plus ou moins vite en touchant avec ce même tir les cubes laissés par les ennemis détruits. Ca a l'air compliqué comme ça, mais c'est en réalité très simple et bien foutu !
En toute honnêté, il y a quand même quelques défauts à signaler : certains ennemis bâclés (les tanks notamment), un seul vaisseau dispo par niveau de difficulté, l'absence de mode 2 joueurs, une durée de vie trop faible (heureusement le niveau de difficulté le plus élevé ("maniac") relève sacrément le challenge)... Et globalement, un manque de variété et de prise de risque de la part des développeurs, même s'il n'y a pas de mal à s'inspirer des meilleurs shoots sortis sur Neo.Geo ou bien sur Dreamcast...
En tout cas, j'y reviens souvent en ce moment, signe qui ne trompe pas !
https://www.youtube.com/watch?v=EPf3waKjDzU


Batman (GB) 03.05.18

Un très bon action-platformer-run&gun réalisé par Sunsoft, adapté directement du premier film de Tim Burton (d'ailleurs, quelques cut-scenes apparaissent entre les niveaux). On incarne évidemment le Chevalier Noir mais qui curieusement se bat à l'aide d'une arme à feu.. Plusieurs types de tirs sont disponibles (on peut notamment lancer des batarangs), mais il faut faire attention aux items que l'on récupère en chemin, certains étant des malus (réduction de la cadence ou de la portée de tirs). La jouabilité est au poil une fois que l'on a pris Batman en main, avec des sauts millimétrés. Les graphismes sont réussis (malgré des arrière-plans assez vides) et si les sprites sont globalement de petite taille, aucun ralentissement n'est à signaler. Mention spéciales pour les musiques, pour la plupart mémorables ! Une phase de shmups apporte un peu de variété à l'ensemble, dommage qu'elle soit de courte durée. La difficulté est comme souvent pas extrêmement bien calibrée car si la majorité des niveaux est une partie de plaisir, le dernier est particulièrement retors (surtout sans les bonus adéquats).
En toute subjectivité, je préfère Return of the Joker sur le même support... probablement car je l'ai retourné dans tous les sens étant gamin !
Un longplay réalisé par l'ami DGJX en bonus :
https://www.youtube.com/watch?v=SSM4EPcSWtw


Shadow Warriors (GB) 06.05.18

Un bon jeu d'action / plate-formes, efficace et bien rythmé. Il est également très lisible (ce qui n'est pas toujours le cas sur GB). Le gameplay fait le job : pas de shuriken dans cet épisode mais des attaques au corps à corps, la possibilité d'utiliser un grappin et des attaques spéciales qui balaient tout à l'écran. Il n'est par contre pas très long (une grosse vingtaine de minutes) et est beaucoup plus abordable que les autres épisodes de la série Ninja Gaiden / Shadow Warriors (réputée pour sa difficulté).


Teenage Mutant Ninja Turtles 2 (GB) 09.05.18

Un beat them all saupoudré de quelques scènes de plateformes qui propose d'incarner au choix une des 4 tortues. Elles disposent toutes des mêmes coups donc, comme souvent, Donatello représente le meilleur choix en raison de son allonge. Techniquement, le soft est beaucoup plus abouti que le premier opus avec des graphismes plus détaillés et des sprites plus gros. Mention spéciale pour l'intro (assez rare sur Game Boy) qui reprend celle du dessin animé ! Les musiques sont très dynamiques, reprennent bien l'esprit de la franchise et sont reconnaissables entre mille, avec de belles digits vocales en prime ("Kowabunga !"; "Pizza Time !"). Tous les principaux méchants de la série répondent présents au casting : le Foot Clan bien sûr, Bebop & Rocksteady, le Général Traag, Shredder et Krang, Baxter, etc. Comme dans l'épisode précédent, si une des tortues perd toute sa vie, elle est capturée mais il y est possible de la récupérer lors d'un bonus game à la fin de chaque stage (si on a encore de la vie, le bonus stage permet alors simplement de remonter sa jauge de vie). Le genre veut que le titre soit assez répétitif, mais les situations sont suffisamment variées pour qu'on ait envie d'aller au bout de l'aventure : phases en skateboard & hoverboard, niveau dans le ciel, phase en monte charge, phase sous-terraine où on est poursuvi par des rochers, etc.


Gremlins 2 - Shinshu Tanjou (FC) 19.05.18

Encore un action-platformer tiré d'un film et toujours réalisé par Sunsoft, décidément ! Il s'agit cette fois-ci d'une adaptation très fidèle du film éponyme dans laquelle on incarne en vue de dessus le Mogwaï Gizmo, dont la mission est d'infiltrer chaque étage d'un gratte-ciel (grosse référence à Trump dans tout le film) pour en éradiquer tous les Gremlins. Le titre est particulièrement bien réalisé, Gizmo et les Gremlins sont tous très reconnaissables, les stages sont bourrés de détails et les cinématiques sont parmi les plus belles vu sur Famicom/NES. Les musiques sont très réussies, notamment celles des premiers stages qui sont grandioses (celle du 1er stage provient directement du film, c'est la seule d'ailleurs à ma connaissance); elles restituent parfaitement l'ambiance du film. Niveau armement, notre Mogwaï monte en puissance à chaque niveau : tomates, allumettes, trombones, arc à trombones, etc. Quelques items peuvent être récupérés en tuant les montres. Ces derniers droppent également des orbes, très utiles puisqu'elles permettent d'acheter un item au choix par stage en trouvant le magasin de Mr. Wing (le vieux chinois propriétaire de Gizmo) : vie (on démarre le jeu avec une seule vie, on est obligé de passer par ce shop pour augmenter son stock), restitution de la barre de vie, upgrade de puissance pour les armes, et ballon gonflable (qui permet d'éviter certaines phases de plateformes assez fastidieuses). Le soft offre un bon challenge, avec une difficulté bien calibrée et progressive. Un système de passwords + continus infinis est présent, mais on recommence "à poil" après chaque continue. Quelques boss sont présents (il suffit souvent de les bourriner) et des phases de plateformes plus ardues (saletés de tapis roulants !) font leur apparition dans les derniers stages mais rien d'insurmontable pour un gamer un peu chevronné.
Ce Gremlins 2, s'il ne fait pas partie des titres les plus connus sur FC/NES constitue un excellent divertissement. Je vous le recommande vivement, encore plus si vous êtes fans de la série.
Un longplay réalisé par l'ami Tonka en bonus :
https://www.youtube.com/watch?v=Tqoe00Vjr-U
avatar
kurush
Used
Used

Messages : 422
Date d'inscription : 25/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Kurush

Message par kurush le Mar 22 Mai 2018 - 13:33

Dynamite Batman (FC) 21.05.18

La suite de l'un des meilleurs action-plaftormer sorti sur ce support, toujours réalisé par Sunsoft. Le développeur a pris une direction totalement différente cette fois-ci. Ce qui saute d'abord aux yeux, c'est l'upgrade graphique : le soft est techniquement très impressionnant, avec des parallaxes dans tous les sens, beaucoup d'éléments à l'écran, de gros ennemis et des arrière-plans superbement animés (le stage 7-1 dans la jungle constitue un très bon exemple, avec les arbres et les plantes qui virevoltent au grès du vent, les torches enflammées au premier plan, etc.). Les musiques sont dans la même veine. Oui mais voilà, le gameplay est beaucoup moins agréable que dans le précédent opus : plus de double-saut (mais présence d'une glissade et de la possibilité de tirer vers le haut), la lourdeur de Batman agace et les sauts ne sont pas très précis. Et surtout, les armes (4 tirs différents + tirs chargés) ne sont pas super efficaces et pas très faciles à prendre en main. Batman peut devenir invincible un court instant en ramassant 8 items mais on doit en tout et pour tout utiliser cette feature 2 à 3 fois grand maximum durant tout le jeu... Si les niveaux sont très variés (phase sur un train, dans la jungle, attaque par un zeppelin, plusieurs phases de shmup en jet-pack, etc.), on peut déplorer le manque de cohérence et de fidélité à l'univers Batman. L'aspect futuriste, quasi-robotique (pour certains boss) dénote par rapport à la franchise, et rappelle finalement presque plus un Contra qu'autre chose... Côté durée de vie, le soft n'est pas hyper difficile (continus illimités et système de passwords) mais la progression est rendue compliquée par la maniabilité de notre super-héros. Point positif, les combats contre les boss ont le mérité d'être assez originaux puisque la barre de vie de Batman est remplacée par une barre de Power (idem pour les boss) qui décroît plus lentement que dans les combats classiques, rendant les joutes plus longues (mais pas forcément plus stratégiques, une fois que l'on a assimilé le pattern des boss).
Au final, Sunsoft a probablement privilégié le fond à la forme et si Dynamite Batman ("Batman Return of the Joker" en Occident) est une vitrine technologique des capacités de la Famicom/NES, le meilleur épisode en termes de fun/gameplay reste le premier Batman (sur lequel je ferai une review sans doute prochainement).

Un longplay pour la route :
https://www.youtube.com/watch?v=p1Ivxnpbd5Y
avatar
kurush
Used
Used

Messages : 422
Date d'inscription : 25/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Kurush

Message par kurush le Sam 2 Juin 2018 - 9:06

Tekken (PS1) 26.05.18
Ace Combat (PS1) 27.05.18
Ridge Racer (PS1) 27.05.18
Ridge Racer Revolution (PS1) 27.05.18


Session jeux Namco PS1 version jap le week-end dernier. Pas besoin de faire de longs discours, tout le monde ou presque les connait ! Smile

Baston 3D, dogfight et jeux de course...
Très orientées arcade (la plupart sont des conversions de l'arcade), vitrines technologiques de l'époque (c'est particulièrement vrai pour le Ridge Racer avec son impression de vitesse, ses effets de lumière, le cycle jour/nuit, les fameux tunnels, etc.), ils me rappellent la période du collège. Forcément, les premiers jeux 3D vieillissent beaucoup moins bien que ceux en 2D donc ça pique les yeux mais ça reste très plaisant à jouer.

Dans cette petite sélection, le Ridge Racer Revolution est franchement dispensable car il n'a de "Revolution" que le nom. Seule vraie nouveauté, l'ajout d'un rétroviseur en vue subjective... Mais bon, vu les prix de ces jeux PS1 (c'est encore plus vrai en version jap), dommage de passer à côté !
avatar
kurush
Used
Used

Messages : 422
Date d'inscription : 25/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Kurush

Message par anzymus le Sam 2 Juin 2018 - 20:05

Kurush est ce que tu pourrais alimenter ce topic stp Smile j'ai besoin d'un copain

https://www.neogeo-players.com/t2233-hiscores-ridge-racer

_________________
Profil shmup
avatar
anzymus
Scellé
Scellé

Messages : 2821
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 36
Localisation : Fullset MVS

http://www.neogeo-players.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Kurush

Message par kurush le Sam 2 Juin 2018 - 20:45

Avec plaisir mais ma console déconne (le bloc optique) donc ça devra attendre un peu ^^
avatar
kurush
Used
Used

Messages : 422
Date d'inscription : 25/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Kurush

Message par poup le Sam 2 Juin 2018 - 21:45

Il faut que kurush joue en PAL, j'ai peur qu'il l'ai en Jp, et les temps ne sont pas les même.
avatar
poup
Used
Used

Messages : 273
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 40
Localisation : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Kurush

Message par kurush le Sam 2 Juin 2018 - 21:48

Je l'ai en jap effectivement... :/

Par contre, j'ai Ridge Racer Revolution sur les 2 supports (jap et pal) si jamais.
avatar
kurush
Used
Used

Messages : 422
Date d'inscription : 25/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Kurush

Message par kurush le Lun 4 Juin 2018 - 20:24

Runark (MD) 03.06.2018

Runark (Growl en Occident) est une adaptation du beath them all sorti en arcade en 1990 et réalisé par Taito. On incarne une bande de rangers dont le but est de massacrer des braconniers/chasseurs qui maltraitent des animaux... Un beat them all à vocation écologique donc ! Smile L'action prend place au début du 20ème siècle et on peut sélectionner 4 persos différents (aux looks très semblables, Indiana Jones style), dont les aptitudes diffèrent légèrement (puissance des attaques, barre de vie et sauts). Niveau gameplay, c'est assez basique avec 3 boutons : attaque (pied/poing), saut, et coup spécial. Par contre, on peut finir les ennemis à terre (toujours sympa) mais surtout, les armes à ramasser sont nombreuses et très funs : couteau, barre à mine, katana, fouet (hyper efficace pour faire le ménage), pisotel, grenade, kalachnikov et même lance roquettes. Si on rajoute les objets que l'on peut lancer à la tronche des braconniers (caisses, rochers, tonneaux) et les animaux sauvages qui viennent nous prêter main forte une fois délivrés (attaque en piqué des aigles; charges des éléphants et des antilopes, etc.), on se rend compte que le gameplay n'est pas aussi pauvre qu'à première vue !
Oui mais voilà, le jeu est assez moche, même pour un titre sorti en 1991 (il pourrait limite tourner sur une NES). Les sprites sont petits, les décors vides et manquant clairement de variété (euh... on est vraiment en Afrique là ?), les musiques sans grand charme... Les ennemis manquent singulièrement de cohérence : outre les chasseurs/braconniers, on a le droit à des femmes d'affaires en mode tailleur/talons aiguilles, des arabes en turban... Et je ne parle même pas du boss de fin, qui est carrément hors sujet (un alien qui "contrôle" les méchants chasseurs)...
Un titre assez moyen au final, qui reste sympa à jouer.

A noter que l'insert en jap est magnifique (aussi bien au recto qu'au verso) :


Un petit longplay pour ceux qui voudraient voir à quoi ça ressemble (attention les yeux, ça pique un peu !)
https://www.youtube.com/watch?v=K-nhE_I_Q6U
avatar
kurush
Used
Used

Messages : 422
Date d'inscription : 25/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Kurush

Message par kurush le Lun 11 Juin 2018 - 23:12

Kuuga: Operation Code 'Vapor Trail' (MD) 07.06.2018

Un assez bon petit shoot vertical, loin de concurrencer les ténors du genre cela dit. 3 avions sont disponibles au début du jeu (ils varient en termes de puissance de feu et de vitesse). Les différentes armes sont sympas mais les items ne sont pas très lisibles dans le feu de l'action, on a vite fait de s'emmêler les pinceaux. Graphiquement, le soft est inégal (la seconde partie du jeu est nettement plus jolie) mais globalement les décors sont assez vides et ne font pas preuve d'une grande originalité... Les musiques sont plutôt punchy mais ultra répétitives (on se tape le même thème pendant pratiquement tout le jeu). La durée de vie n'est pas extrêmement élevée (notre avion peut prendre 2 ou 3 hits avant que l'on perde une vie) mais ça reste fun à jouer et la présence d'un mode 2 joueurs est un petit plus non négligeable.


Quake III Arena (Dreamcast) 10.06.2018

J'ai profité de la réception d'un combo clavier/souris sur Dreamcast ce WE pour ressortir ce bon vieux Quake 3 Arena. On reprend vite ses habitudes, et c'est avec plaisir qu'on retrouve ses armes et ses maps préférées. Le gameplay est toujours aussi nerveux; et il est nécessaire de connaitre l'emplacement des bonus et des armes sur les principales maps (https://www.youtube.com/watch?v=sHeuZ-m1tek). Ce portage est très réussi techniquement (malgré quelques maps en moins par rapport à la version PC et seulement un maximum de 4 joueurs par match), mais il s'apprécie surtout si on a un clavier et une souris (difficilement jouable à la manette) !


Juuouki (MD) 10.06.2018

Ou "Altered Beast" pour le commun des mortels. Tiré de l'arcade, il fait partie des tout premiers jeux sortis sur Mega Drive. On y incarne un soldat chargé par Zeus (qui le ressuscite pour l'occasion) de délivrer Athéna des griffes d'Hadès. En pratique, il s'agit d'un beat them all avec un scrolling qui défile automatiquement. Les actions de base sont très standards (coup de pied / coup de poing / saut) mais le titre prend toute sa saveur avec les transformations. En effet, en tuant des espèces de loups bleus, on récupère une orbe. Une fois 3 orbes ramassées (nécessaire pour faire apparaître le boss de fin de stage), notre soldat se transforme en un animal (avec une cut-scene du plus bel effet) : loup-garou (stage 1), dragon (stage 2), ours (stage 3), tigre (stage 4) et loup-garou "doré" (dernier stage). Cette petite trouvaille vient "sauver" le titre et enrichit fortement l'expérience. Car de base, le gameplay est rigide, le design des ennemis n'est pas toujours inspiré (c'est particulièrement vrai pour certains boss) et la difficulté peut s'avérer assez frustrante. Reste un titre assez culte malgré tout, avec des musiques très réussies et des digits vocales bluffantes pour l'époque ("Rise from your grave!" ou encore "Welcome to your doom"). Mais le poids des années se fait cruellement ressentir (le titre date de 1988 quand même), difficile de le considérer comme un indispensable du support, à moins d'être fortement nostalgique !
avatar
kurush
Used
Used

Messages : 422
Date d'inscription : 25/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Kurush

Message par Joker le Mar 12 Juin 2018 - 7:38

Altered Beast c'est mon premier jeux Megadrive j'avais trouvé ça dingue à l'époque le morphigue sur les transformations ,l'ambiance "sale",,les digits vocales ,pour moi c'est un inspensable de l'histoire de la mégadrive .Meme si comme tu dis le gameplay est d'un autre age .

_________________
"Il est indispensable d'avoir une euro dans un setup arcade" :Raditz 2/02/2018.




John Caffe le 25/09/2018:"Je comprends mieux ta remarque. Toi, t'es au moins ingénieur, et probablement inscrit à Mensa "
avatar
Joker
Scellé
Scellé

Messages : 2783
Date d'inscription : 01/10/2016
Age : 41
Localisation : Bordeaux

https://youtu.be/6u-tp2f_Pt8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Kurush

Message par Geistesblitz le Mar 12 Juin 2018 - 13:20

Moi je le kiffe toujours ce Altered Beast yesss

_________________
avatar
Geistesblitz
Mintissime !
Mintissime !

Messages : 1983
Date d'inscription : 28/08/2016
Age : 38
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Kurush

Message par Joker le Mar 12 Juin 2018 - 13:38

Je vous conseil cette video.


_________________
"Il est indispensable d'avoir une euro dans un setup arcade" :Raditz 2/02/2018.




John Caffe le 25/09/2018:"Je comprends mieux ta remarque. Toi, t'es au moins ingénieur, et probablement inscrit à Mensa "
avatar
Joker
Scellé
Scellé

Messages : 2783
Date d'inscription : 01/10/2016
Age : 41
Localisation : Bordeaux

https://youtu.be/6u-tp2f_Pt8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Kurush

Message par kurush le Lun 18 Juin 2018 - 12:47

Abzû (PS4) 17.06.2018

Avis mitigé sur cet OVNI vidéoludique... Si les fonds marins sont superbement représentés (notamment la faune et la flore), avec de très jolis effets de lumière, et que l'immersion est totale (renforcée par une bande-son excellente), je trouve que l'intérêt du titre s'étiole sur la durée (même s'il ne faut compter qu'environ 2h pour en venir à bout). Les commandes sont limitées (plonger, remonter à la surface, s'agripper à quelques poissons et mammifères marins, utilisation d'un sonar pour interagir avec certains éléments du décors); on passe son temps au final à contempler plus qu'à agir, avec la désagréable impression d'évoluer dans un immense couloir, dans lequel on résout de temps en temps quelques mini-énigmes dénuées d'intérêt et sans grand challenge (il est impossible à ma connaissance de mourir).
Un peu dommage car avec un tel univers empli de poésie et une esthétique aussi réussie, il y avait vraiment matière à faire beaucoup mieux, tant d'un point de vue gameplay qu'au niveau de l'histoire...


Pulseman (MD) 17.06.2018

Réalisé par Game Freak (les développeurs entre autres de Magical Tarurūto-kun et de bon nombre de jeux de la licence Pokemon) et sorti en 1994, Pulseman est un action-platformer qui puise son inspiration dans pas mal de titres : Sonic (le héros-robot que l'on incarne peut se mettre en boule), Megaman (pour le robot humanoïde, et le docteur savant-fou en guise de boss de fin), Mario (pour les secrets cachés), Gunstar Heroes, etc.
Les commandes sont relativement basiques mais Pulseman a la capacité de se charger en électricité lorsqu'il court ou bien quand il dashe (sorte de mini téléportation en réalité). Il peut alors envoyer une décharge électrique ou bien utiliser son attaque "Volteccer", qui lui permet de se mettre en boule et d'évoluer en hauteur en diagonale, d'être invincible un court laps de temps, de rebondir contre les murs, de détruire les ennemis et d'interagir avec certains éléments du décor. C'est dans cette attaque que réside la principale originalité du gameplay, qui une fois maîtrisée, permet d'accéder à des zones cachées et de mieux timer les sauts. A noter d'ailleurs que Pulseman perd ses aptitudes "électriques" au contact de l'eau (un niveau entier est d'ailleurs consacré à cet effet).
Techniquement, le soft est impressionnant avec de nombreux effets de distorsion et de transparence, des décors psychédéliques avec des arrière-plans en mouvement (à déconseiller aux épileptiques !) et des digits vocales à foison. Il faut cela dit aimer les circuits électriques et la qualité graphique reste assez inégale selon les stages.
Les stages justement sont assez nombreux (premier stage select parmi 3 à faire dans l'ordre de son choix, puis second stage select parmi 3, puis stage final soit 7 niveaux au total), longs et jalonnés de secrets. Ils contiennent tous un bon paquet de boules d'énergie qui nous gratifient d'un 1-up toutes les 10 boules ramassées. Des stages bonus façon casse-briques permettent également de récupérer quelques items. Mention spéciale pour le dernier niveau où on pénètre carrément dans une bonne d'arcade (Pulseman a la capacité d'"intégrer" les circuits électriques de nombreux objets).
Parmi les rares points négatifs, je citerais principalement la maniabilité un peu douteuse (les sauts ne sont pas hyper précis et le perso se met à accélérer soudainement lorsqu'on maintient la direction appuyée, ce qui peut être frustrant sur certains passages de plate-formes), même si cela est compensé une fois l'attaque "Volteccer" bien maîtrisée.
Pulseman est globalement un très bon titre, sans être pour autant au niveau des ténors dont il s'inspire. Cela reste une belle pièce de collection, relativement rare (comptez 300-350€ pour un exemplaire jap) mais on peut trouver mieux sur le support en termes de rapport qualité-prix.
avatar
kurush
Used
Used

Messages : 422
Date d'inscription : 25/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Kurush

Message par kurush le Dim 1 Juil 2018 - 6:37

Asterix (SNES Classic Mini) 24.06.2018

Un jeu de plate-formes à l'image des productions Infogrames sur 16 bits: un joli enrobage mais à la difficulté coriace et qui manque de profondeur au niveau du gameplay.
Graphiquement, le contrat est respecté avec une retranscription fidèle de la BD, de jolies teintes de couleurs, des environnements variés (entre l'Armorique, l’Helvétie, la Grande Bretagne, Rome, la Grèce, les pyramides d'Egype, on voit clairement du pays), même s'il faut reconnaître que la SNES peut faire beaucoup mieux techniquement (la suite d'Astérix sera d'ailleurs bien plus réussie de ce point de vue).
Comme l'indique le titre, on y incarne Asterix chargé de libérer Obélix (curieuse idée), emprisonné dans les geôles romaines. Les développeurs ont allègrement repris des idées de Super Mario World : les 100 pièces d'or pour gagner une vie, la potion rouge qui rend invincible (l'équivalent de l'étoile), etc. Quelques bonus supplémentaires viennent apporter un peu de fraîcheur : l'os fait apparaître Idefix qui se charge des romains à notre place, la harpe faisant quant à elle intervenir le barde Assurancetourix qui freeze tous les ennemis en chantant...
Oui mais voilà, la maniabilité est imprécise, la hitbox assez bizarre, et la faible portée des coups de notre gaulois est particulièrement frustrante (on pense pouvoir toucher un ennemi, mais c'est finalement lui qui nous fait perdre des cœurs de vie). L'aventure peine à décoller...
Au final, un titre assez moyen sur lequel je ne reviendrai pas. Je ne l'avais jamais fini étant jeune. C'est désormais chose faite... Next !


Gynoug (MD) 26.06.2018

Un shoot them up qui change un peu de l'ordinaire puisqu’on y incarne un ange descendu du ciel. Ce qui impressionne dès les premières minutes de jeu, c'est l'ambiance assez glauque et dark, avec des environnements très variés ; grottes infestées de monstres, rase-motte au dessus de la mer pour carrément finir dans les abysses, ambiance gothique-médiévale pour le 3ème stage, steampunk pour le 4ème, organique voire limite crasseuse pour le 5ème (à l'intérieur d'un monstre), pour finir par un niveau dans les air avec des nuages ténébreux dans un festival de parallaxes et de superbes effets de lumière... Un sacré programme ! Les musiques (2 par niveau, excusez du peu) sont dantesques et renforcent encore l'ambiance, tous comme les bruitages. Techniquement, le soft est une réussite, avec de nombreux effets de rotation et de distorsion, très impressionnants pour l'époque et très peu de ralentissements à déplorer, malgré le grand nombre d'ennemis et de projectiles à l'écran (Gynoug, l'ancêtre des danmaku ?).
Notre ange répond au doigt et à l’œil, et dispose d'un arsenal conséquent (différents types de tirs) avec de nombreux items à collecter: les ailes pour gagner en vitesse (indispensable), les orbes bleues pour augmenter la taille et le nombre de boulettes, les orbes rouges pour gagner en puissance, des lettres sur parchemins permettant d'utiliser jusqu'à 8 armes secondaires (offensives et défensives)... Ce ne sera pas de trop pour se frayer un chemin à travers les boulettes, pour battre les mid-boss et les boss, variés et tout droit sortis d'un cauchemard. La durée de vie est très bonne pour le genre (il faut une petite heure pour le finir); les stages sont longs et ça se corse bien dans la 2ème partie du jeu.
Un excellent shmup sur le support et un indispensable, ce qui n'est pas rien, au regard de la concurrence féroce !!!


Fire Mustang (MD) 30.06.2018

Un shoot them up qui se déroule durant la Seconde Guerre Mondiale, dans lequel on incarne un P-51D Mustang de l'armée américaine seul contre la flotte japonaise... Réalisé par Taito, on ne peut pas dire que les japonais soient très rancuniers !
Proche de P-47 sur PC Engine dans l'esprit, le vaisseau dispose d'un tir classique (upgradable en termes de puissance mais qui devient aussi multi-directionnel) et de bombes qui viennent s'écraser au sol, avec une explosion d'un bel effet. Des smart bombs sont également à disposition mais globalement l'armement reste assez sommaire, tout comme les ennemis et leurs différents patterns. On enchaîne facilement les missions à travers le globe mais ces dernières se ressemblent toutes... L'impression de vitesse est réussie (scrollings parallaxes dans tous les sens) mais les décors sont vides, les graphismes trop simplistes et les couleurs manquent de punch (le tout est très terne). La durée de vie est ridicule, même pour un shmup (comptez une grosse quinzaine de minutes pour le torcher), et le titre manque singulièrement de challenge (sauf le 2nd loop une fois le jeu terminé, beaucoup plus retors).
Au final, ce Fire Mustang est un jeu assez moyen, tout juste correct... Si vous n'êtes pas collectionneur dans l'âme, vous pouvez passez votre chemin !
avatar
kurush
Used
Used

Messages : 422
Date d'inscription : 25/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Kurush

Message par Joker le Dim 1 Juil 2018 - 9:25

J'adore Gynoug par contre la difficulté est quand même assez élevée pour mon niveau ,il faut que je m'y remette .Tu l'as fini en combien de temps ?

_________________
"Il est indispensable d'avoir une euro dans un setup arcade" :Raditz 2/02/2018.




John Caffe le 25/09/2018:"Je comprends mieux ta remarque. Toi, t'es au moins ingénieur, et probablement inscrit à Mensa "
avatar
Joker
Scellé
Scellé

Messages : 2783
Date d'inscription : 01/10/2016
Age : 41
Localisation : Bordeaux

https://youtu.be/6u-tp2f_Pt8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Kurush

Message par kurush le Dim 1 Juil 2018 - 9:37

J'en ai fait un peu tous les soir pendant une semaine environ (je le connaissais déjà bien), j'ai du mettre une petite heure pour le finir d'une traite.

Si tu galères, je crois qu'il y a un système de cheats permettant de commencer à partir du niveau de son choix et/ou d'avoir plus de continues.
avatar
kurush
Used
Used

Messages : 422
Date d'inscription : 25/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Kurush

Message par kurush le Mer 4 Juil 2018 - 23:07

Dangerous Seed (MD) 04.07.2018

Un shoot vertical assez basique et méconnu, made by Namco, sorti en arcade en 1989 et adapté 1 an plus tard sur la console de Sega. On retrouve des items classiques pour le genre : S pour gagner en vitesse, des modules qui font office de bouclier et qui gravitent autour de notre vaisseau, 3 types de tir différents (bleu pour le plus concentré et puissant, vert pour le standard et rouge pour le plus "étalé" mais aussi le plus faible), des smart bombs, etc. Là où le titre brille un peu plus par son originalité, c'est que notre vaisseau gagne au fur et à mesure des niveaux 2 "étages" supplémentaires (Beta et Gamma, l'étage de base se dénommant Alpha), permettant de gagner en puissance mais surtout d'alterner entre 3 configs de tirs différentes, apportant un petit supplément de stratégie. Chaque étage dispose de sa propre barre de vie (3 carrés de vie par étage). Une fois un barre de vie enlevée, vous perdez un étage... Si vous m'avez bien suivi, avec le nombre d'étages maximal, vous pouvez vous faire toucher jusqu'à 8 fois avant de perdre une vie, le 9ème impact étant fatal...
Graphiquement, ça reste assez sommaire, même si les derniers stages sont un peu plus impressionnants (avec quelques jolis effets de distorsion). Le bestiaire est essentiellement organique tendance "marine' (poulpes, étoiles de mer, batraciens, etc.). Les musiques sont franchement sympas (je vous laisse regarder le longplay pour vous en convaincre), dommage que les 2-3 thèmes qui sortent du lot soient réutilisés à foison au court de la partie...
Niveau durée de vie, comptez une bonne trentaine de minutes pour en voir le bout. Ça se corse un tout petit peu vers la fin mais si vous parvenez à gardez vos 3 étages et un stock conséquent de smart bombs, vous ne ferez qu'une bouchée des derniers boss. Par contre, si vous arrivez à poil vers la fin, le titre devient quasi impossible à terminer, les items étant distribués au compte-gouttes...
Au final, un assez bon shmup, clairement pas un indispensable/inoubliable mais qui vous fera passer un bon moment.

https://www.youtube.com/watch?v=qztDU8PVz_4
avatar
kurush
Used
Used

Messages : 422
Date d'inscription : 25/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Kurush

Message par kurush le Dim 8 Juil 2018 - 10:26

Bishoujo Senshi Sailormoon (MD) 07.07.2018

Un beat them all adapté du dessin animé. On peut choisir son perso parmi les 5 héroïnes : Sailor Moon, Sailor Venus, Sailor Mars, Sailor Mercury et Sailor Jupiter. Elles se jouent toutes un peu de la même manière, à base de coups classiques, projections, d'une attaque sautée précédée d'un dash (hyper efficace), du fameux coup spécial présent dans tous les bta qui nettoie autour de soi mais qui en contrepartie vous enlève un peu de vie, et enfin d'un coup spécial à réaliser à base d'une manip (pas toujours évidente). Celui de Venus (une sorte de chope à la Zangief) fait d'ailleurs extrêmement mal puisqu'il one-shot la plupart des ennemis. Globalement, la maniabilité est un peu raide et on aurait apprécié un peu plus de différences entre les 5 guerrières... Encore une fois, Venus sort un peu du lot avec son attaque de base au fouet, qui lui confère une allonge beaucoup plus importante que ses 4 copines...
Graphiquement, le titre jouit d'une bonne réalisation, même si les animations demeurent relativement sommaires. Il faut aimer l'univers Shôjo par contre: fête foraine, un autre monde avec d'énormes gâteaux, etc... Incapable de vous dire si le titre respecte l'univers de la série, n'ayant pas vu un épisode de l'animé depuis facile 25 ans (et oui, j'ai 2 petites sœurs, il fallait parfois partager la télé !).
Niveau durée de vie, le soft comprend 6 stages et il faut une petite heure pour le boucler, ce qui est plutôt pas mal pour le genre. Cependant, il est assez facile, notamment les boss qui manquent singulièrement de challenge.
Un assez bon jeu au final, qui ne fera clairement pas d'ombre aux Bare Knuckles/Street of Rage par exemple, mais qui mérite d'être essayé.
avatar
kurush
Used
Used

Messages : 422
Date d'inscription : 25/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Kurush

Message par Geistesblitz le Dim 8 Juil 2018 - 15:04

Merci pour tes avis, je suis souvent d'accord avec toi !

_________________
avatar
Geistesblitz
Mintissime !
Mintissime !

Messages : 1983
Date d'inscription : 28/08/2016
Age : 38
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Kurush

Message par kurush le Dim 8 Juil 2018 - 15:07

Je t'en prie !

Ça me fait aussi un track record à vrai dire...

Si jamais je décide un jour d'épurer ma collection, je saurai quels jeux garder en priorité. Wink
avatar
kurush
Used
Used

Messages : 422
Date d'inscription : 25/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Kurush

Message par kurush le Dim 8 Juil 2018 - 18:20

Valis SD (MD) 08.07.2018

Ce titre action-platformer est en réalité un remake du 2ème épisode, mais en version "Super Deformed". Exit l'ambiance parfois lourde et sombre de la série, on est cette fois-ci dans le plus pur style kawai, avec des monstres mignons tout plein et des couleurs acidulées. Techniquement, rien de bien impressionnant à se mettre sous la dent, d'autant plus que le soft est sorti en 1992... Si les premiers niveaux sont assez sympas et relativement riches en détails (la ville et le métro), la qualité graphique diminue sensiblement au fur et à mesure de l'aventure. Côté son, les musiques s'avèrent sans âme et les bruitages sont clairement ratés.
La maniabilité est hyper raide, Yuko "lévite" quand elle saute, rendant les passages sur les plateformes mobiles parfois très frustrants. Les développeurs ont dû se rendre compte du problème puisqu'on ne perd pas de vie quand on tombe dans un trou, le perso se contentant de rebondir et voit sa barre de vie amputée de quelques carrés... Autre point faible, Yuko est positionnée au milieu de l'écran si bien qu'avec le scrolling, on a parfois du mal à anticiper les salves d'ennemis qui nous arrivent dessus. Heureusement, le tir en mode turbo (sans doute hérité de la PC Engine) permet de bien nettoyer l'écran.
Quant à la difficulté, elle est assez mal dosée, principalement en raison du gameplay foireux... Les collisions contre certains boss sont à s'arracher les cheveux. Du coup pour s'en défaire, 2 solutions: 1/ trouver un safe spot ou bien 2/ garder enfoncer le bouton de tir en espérant que la barre de vie du boss baisse plus vite que la notre. Sur le plan stratégique, on aura vu mieux !
Dommage car tout n'est pas à jeter: le système d'armures et d'armes interchangeables à foison et qui disposent de différentes caractéristiques en termes d'attaque et de défense (on les récupère en battant certains semi-boss et boss), le leveling des armes (dommage que les armes atteignent les niveaux 2 et 3 à la toute fin du jeu !!!)...
Pas besoin d'en dire beaucoup plus, vous l'aurez compris : Valis SD est un titre clairement à oublier, à moins d'être un fan inconditionnel de la série (et/ou un collectionneur compulsif) !
avatar
kurush
Used
Used

Messages : 422
Date d'inscription : 25/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Kurush

Message par kurush le Lun 30 Juil 2018 - 17:27

Uncharted: The Lost Legacy (PS4) 28.07.2018

Un épisode qui ne bouleverse pas les fondamentaux de la série, mais qui reste agréable. Techniquement, les graphismes sont superbes, peut-être même encore plus impressionnants que ceux de l'épisode 4 (une sacrée prouesse !) : représentation de l'eau hyper réaliste, effets de lumière bluffants (notamment les lampes de poche et autres torches lors des passages sous-terrains, dans des grottes ou bien des catacombes), panoramas à couper le souffle, animations ultra fluides et j'en passe. Dommage par contre que les environnement soient aussi peu variés, puisqu'on passe la majeure partie de son temps dans la jungle indienne (j'aurais aimé un peu plus de passages dans la ville, dans les bidonvilles).
Exit Nathan Drake cette fois-ci, puisqu'on incarne le duo Chloe/Nadine (seulement Chloe en fait). La relation met un peu de temps à se mettre en place et niveau charisme, elles sont assez loin de Nathan je trouve... Mais l'idée reste louable. Asav, le grand méchant, ne laissera pas non plus une trace indélébile...
Dans la première partie du jeu, la progression est un peu moins linéaire qu'à l'accoutumée puisque on peut visiter différents lieux (et faire la quête annexe qui consiste à récolter des médaillons disséminés sur la carte) dans l'ordre de son choix, un semblant de liberté bienvenu... Une mise en bouche de ce que proposeront les prochains épisodes d'Uncharted, quand Naughty Dogs décidera de relancer la série ?
La durée de vie est plus que correcte pour un standalone puisqu'il faut 7-8h pour en venir à about. La succession plateformes/énigmes/gunfights est toujours de mise, de même que l'IA des ennemis, toujours autant à la ramasse ! On retrouve certaines scènes d'action dantesques propres à la série, notamment la scène finale à bord du train, gros clin d’œil assumé à Uncharted 2 !
Au final, Naughty Dogs s'est contenté d'appliquer une recette qu'ils maîtrisent à la perfection et, si on peut regretter le manque de prise de risque et la forte impression de déjà vu (clairement pas un épisode qui laissera un souvenir impérissable), l'effet "jeu popcorn / blockbuster" parvient toujours à fonctionner.
avatar
kurush
Used
Used

Messages : 422
Date d'inscription : 25/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Kurush

Message par kurush le Dim 5 Aoû 2018 - 17:48

Sparkster (MD) 02.08.2018

La suite de l'illustre Rocket Knight Adventures, qui marque donc le retour de notre opossum, armé de son épée mais surtout de son jetpack. Cette fois-ci, exit les attaques à distance puisque l'épée oblige à affronter les ennemis au corps à corps. Le jetpack permet toujours de foncer dans le tas et d'atteindre des zones difficiles d'accès, mais il est assez complexe à maîtriser: on a la désagréable sensation de rebondir dans tous les sens, sans véritablement tout contrôler... Le principal changement réside d’ailleurs dans le système de propulsion sur 2 niveaux et qui s'utilise sur simple pression du bouton C, sans avoir besoin de le charger préalablement donc.
Graphiquement, le titre est plus que correct, même si on ne retrouve pas la baffe graphique de RKA. Finie l'orientation steampunk du premier opus, les niveaux sont cette fois ci plus variés (forêt, désert, etc.), même si on perd en unité. Certains niveaux (au nombre de 6) sont très (trop!) longs, ce qui vient ralentir le rythme du jeu. Les situations sont également moins variées (adieu les phases en shmup horizontal par exemple), et ont même été remplacés par des passages assez lourdingues (le niveau du mécha, celui de l'aéronef, etc.)
Objectivement, Sparkster reste un très bon action-platformer mais pour moi, le véritable fils spirituel est à chercher du côté de...


Sparkster (SFC) 04.08.2018

... la version SFC/SNES très clairement !
Déjà, le gameplay se rapproche beaucoup plus de l'opus originel, avec une attaque à distance et un jetpack (sur 2 niveaux) qu'il faut charger. Petite originalité, par simple pression des gachettes L ou R, le strafe permet de se débarrasser des ennemis, de mieux doser les passages de plateformes et d'atteindre des zones cachées (c'est particulièrement vrai en combinant le jetpack suivi d'un strafe). Techniquement, le soft est beaucoup plus abouti que la version MD. Il suffit de voir le premier stage avec les reflets dans l'eau pour s'en convaincre, ou bien le niveau du désert et ses couleurs chaudes, ses moultes parallaxes. La musique n'est pas en reste avec des thèms héroïques, qui viennent soutenir l'action frénétique à l'écran. Pour le coup, les prises de risque sont assez évidentes et le level design plus recherché que sur MD, avec de nombreuses scènes mémorables, je citerais pêle-mêle : le niveau dans le désert, où il faut actionner des mécanismes au sein de la pyramide pour en changer l'orientaton; le niveau WTF des instruments de musique; la phase de shmup vertical (malgré quelques ralentissements notables); le combat de boxe entre 2 robots géants; une course endiablée à dos d'autruche mécanique, etc.
La difficulté est au rendez-vous (comme souvent avec les productions Konami), rien d'insurmontable malgré tout. Si le challenge est globalement un peu plus relevé que sur MD, le gameplay ne peut pas être pris en défaut cette fois-ci.

Dommage que Konami ait lâché aussi tôt cette licence... Dans mon esprit, Rocket Knight Adventures (sorti seulement sur MD) reste le meilleur opus de la série, talonné par Sparskter sur SFC, la version MD de Sparkster étant un peu à la traîne...
avatar
kurush
Used
Used

Messages : 422
Date d'inscription : 25/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Kurush

Message par anzymus le Dim 5 Aoû 2018 - 17:58

Tu ne joues pas du tout sur les XBOX ?

_________________
Profil shmup
avatar
anzymus
Scellé
Scellé

Messages : 2821
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 36
Localisation : Fullset MVS

http://www.neogeo-players.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum