Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
14.90 €
Voir le deal

The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils

Aller en bas

The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils Empty The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils

Message par COTW le Jeu 23 Juil 2020 - 13:58

The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils 8b5dde10

Le but de ce topic est d’échanger sur ce jeu, sachant que vous l’avez déjà terminé ou que vous vous fichiez d’être spoilé.
Voici le sommaire des pavés qui peuvent se lire indifféremment les uns des autres. Il peut y avoir de la redite si vous lisez tout d’une traite.
Sommaire a écrit:Avis général du jeu
Les temps de chargement
Naughty Dog, les personnages féminins et l’homosexualité
Le spoil
Ellie
Abby
Les personnages secondaires
Mel
Owen
Maria
Dina
Tommy
Lev et Yara
Les enfant de Mel et Dina
La religion
La ferme
Drogue, désir et sexualité
Les clans
La diversité


Avis général du jeu
Ce jeu est exceptionnel en tous points. Il est d’une ambition démesurée et atteint tous ses objectifs. La durée de vie du jeu est gigantesque, peut-être la plus grande pour un jeu d’action. Les séquences d’action sont toutes inventives. Les situations changent constamment par rapport à l’histoire et à l’environnement. Même après 20 heures de jeu, on est toujours surpris par la mise en scène. Ils ont fait un effort incroyable pour ne pas être répétitifs.

Graphiquement, on est au-delà de tout ce qui s’est fait jusqu’à présent. Le dernier ténor en date étant Red Dead Redemption 2. La Liste de points hallucinants à ce sujet serait très longue. Je retiens le rendu de la sensation de toucher des personnages avec les décors, les armes et entre eux. C’est bluffant, tout comme la première fois qu’on améliore une arme et qu’on voit le personnage le faire sous nos yeux en plan séquence. La scène sur l’île des séraphytes en feu est époustouflante. Abby et Ellie ont leurs corps qui évoluent au fil du jeu, un souci du détail parmi tant d’autres.

La quantité d’environnements visités est aussi dantesque. Et on peut en plus visiter un nombre incroyable de bâtiments (la partie à cheval avec Dina ressemblant à celle en 4x4 dans Uncharted The Forgotten Legacy. On peut parfois passer plusieurs minutes pour fouiller de fond en comble un immeuble avant de reprendre la quête.

L’histoire se raconte aussi par les environnements visités.  On ne comprend que plus tard pourquoi  les avant-postes visités par Ellie et Dina sont déserts, la préparation de l’attaque de l’île, etc. C’est un vrai tour de force.

Les séquences claustrophobes  du premier épisode sont toujours là et j’ai trouvé que la séquence d’Abby dans l’hôpital à la recherche de la trousse de secours était du niveau de celle du sous-sol de l’hôtel dans TLOU1.

L’alternance humains et infectés est bien équilibrée, tout comme les rencontres entre les deux types d’ennemis.
Incarner deux personnages est une super idée. L’aventure d’Abby est un peu plus courte, mais la durée de chacun suffirait amplement pour un jeu standard. Eli et Abby sont opposées en tous points. On va haïr Abby au début parce qu’elle tue Joël et on va l’apprécier au fil de l’aventure, car la découverte de sa personnalité la rend attachante, alors qu’on découvre une Ellie écœurante.

Assouvir leurs vengeances respectives va être le déclencheur de la destruction de leurs proches et de la vie qu’elles essayaient de se créer. Au final, elles perdent tout. Ce qui extrêmement bien narré dans l’aventure de manière implicite. Il n’y a pas de voix off ou de texte pour expliquer le résultat des deux aventures et ça fait du bien de voir que Naughty  Dog n’est pas tombé dans cette facilité d’écriture.

Le jeu se termine avec Ellie qui retourne dans sa ferme constater que Dina est partie en laissant sa pièce intacte et mettant apparent leur vinyle préféré, qu’elle a choisi de ne pas prendre. Elle a fait une croix sur leur union. Ellie prend alors sa guitare et comme elle s’est fait croquer deux doigts par Abby, ne peut plus jouer. Elle n’a pas vengé la mort de Joël par celle d’Abby et porte des stigmates physiques de sa déchéance. Elle part ensuite, probablement rejoindre Jackson. Mais l’histoire est terminée. Les deux protagonistes sont détruits et leurs fins sont satisfaisantes. Il n’y a pas de fin ouverte avec un troisième épisode à la clé.

Les temps de chargement
C’est une des spécialités de Naughty Dog, les rendre invisibles. C’est le cas lors de la première partie, le jeu chargeant pendant les cinématiques. Par contre, en rejouant le jeu, j’ai du patienter au moins une heure au total et parfois plusieurs minutes.

Naughty Dog, les personnages féminins et l’homosexualité
Dans TLOU1, un personnage est présenté comme homosexuel via un mémo, sans que cela n’apporte rien à l’histoire. Dans la galerie des concept arts du jeu, on apprend aussi que Tess prenait une autre place dans l’histoire. J’ai toujours trouvé son sacrifice inutile dans le jeu ; rien n’explique ce choix débile. À l’origine, c’est Joël qui la trahissait en la laissant se débrouiller face aux soldats pour protéger Ellie et elle qui se mettait en quête de le tuer par la suite. On retrouve le début du squelette de TLOU2.

Dans le DLC Left Behind, c’est l’homosexualité d’Ellie qui est abordée avec sa meilleure amie. Le fil narratif du DLC alterne la recherche d’un traitement pour Joël et une promenade des deux amies dans un centre commercial. Il y a énormément de cutscenes et on a l’impression d’être devant une série tv américaine pour ados. J’ai tenu jusqu’à la dernière séquence avant l’arrivée des infectés dans le centre commercial et je l’ai abrégé tellement c’était ennuyeux. Ce n’est que plus tard que j’ai appris que c’était juste après qu’on apprenait qu’Ellie était homosexuelle.

À la fin d’Uncharted 4, on voit Sully et Sam se mettre d’accord pour partir vers une nouvelle aventure. Cette épisode étant le dernier avec Drake, voilà qu’un épisode avec ces deux compères était alors suggéré.
Surprise, le DLC vendu finalement comme un stand alone aura deux protagonistes féminins : Chloé et Nadine. Rien dans le 4 ne permettait de penser qu’elles pourraient faire équipe. Je pense que Druckman a remplacé Sully et Sam par ces deux-là.  La presse s’est étonnée à l’époque qu’on soit jeté directement dans l’action sans prologue, contrairement aux habitudes de la série. Ce qui est normal vu que les deux personnages, leurs liens et leur projet étaient présentés dans Uncharted 4, si on intègre que ce sont bien Sully et Sam qui étaient prévus à l’origine. Sam arrivera plus tard dans comme personnage non jouable, mais personnage tiers rigolo, tourné en ridicule. Il représenté l’homme inutile aux côtés de femmes fortes. Par contre, Nadine ne sert à rien dans le jeu, alors que sa force et ses aptitudes militaires auraient du être utilisées. C’est tout simplement du au fait qu’elle occupe le rôle de Sully qui est presque un vieillard dans Uncharted 4. Les deux filles se découvrent une amitié au fil de l’aventure, deviennent tactiles vers le milieu de l’aventure et complices à la fin.

Le spoil
Quelques semaines avant la sortie du jeu, deux heures de vidéo ont leaké dans lesquelles on voit notamment la mort de Joël et le personnage d’Abby. Abby était alors décrite comme une femme transsexuelle en pleine transition. Ce qui a mis le feu aux poudres a été l’image que cela donnait : une femme transsexuelle qui tue sauvagement un homme blanc hétérosexuel sous les yeux d’une homosexuelle qui va ensuite le venger.

Ellie
Elle est l’adolescente égoïste et ingrate qu’on finit par détester. Elle est chétif et a  une hygiène de vie déplorable (pas de douche et se prend des bitures). Elle n’est pas physiquement préparée à affronter le monde actuel et n’est pas attirante (un vrai garçon manqué). Pourtant, elle réalise tout un tas de prouesses physiques qui nécessitent une force qu’elle n’a pas. Dans TLOU1, le personnage tenait la route, car la partie pendant laquelle on la joue prenait en compte qu’elle n’était pas aussi forte que Joël. Dans le DLC Left Behind, il fallait opter uniquement pour la stratégie lors des affrontements. Je n’ai pas adhéré à ce manque de cohérence.

Elle a un comportement détestable sans raison avec Joël. Elle se plaint de l’opportunité qu’elle avait de donner un sens à sa vie en mourant pour la création d’un vaccin et lui en veut désormais parce qu’il lui a sauvé la vie, tenant beaucoup à elle. C’est complètement débile, mais compréhensible si on la voit comme une adolescente sans repère. À aucun moment elle ne va regretter son comportement vis-à-vis de Joël. Aucune autocritique alors que la scène dans le chalet montre toute la force qu’est prêt à déployer Joël la pour protéger.

Elle devient cruelle tout au long du jeu. Elle a des compétences d’infiltration que n’a pas Abby avec un déplacement silencieux et rapide, ainsi qu’un couteau qu’elle peut utiliser à l’infini. On passe une bonne partie du temps à trancher et enfoncer le couteau dans des gorges. Il y a même plusieurs scènes pendant lesquelles elle tue alors qu’elle pourrait épargner (Whitney qui écoute la musique sur sa psp) ou encore qu’elle s’acharne sans raison (le médecin dans l’hôpital). L’apogée étant le meurtre de Mel et de son bébé de facto.

Dina est enceinte de Jessy et au lieu d’au moins ne pas s’immiscer entre les deux pour ne pas priver l’enfant d’une famille avec un père et une mère, elle continue sa relation comme si de rien n’était. Ayant perdu ses parents, elle devrait naturellement comprendre la nécessité que les deux futurs parents se raccrochent.

Et quand elle vit avec Dina et JJ dans une ferme, elle les quitte pour assouvir sa vengeance. Elle laisse Dina seule gérer la ferme et un enfant en bas âge.

Elle a été épargnée deux fois par Abby et essaie une nouvelle fois de la tuer, sachant qu’elle dans un sale état. Elle force Abby à la combattre, alors qu’elle est complètement affaiblie. Abby a perdu sa  masse musculaire, est en état de malnutrition et assoiffée. Elle vient aussi de passer un certain temps crucifiée sur un poteau.

Abby
Elle est le personnage clé de l’histoire. Elle est élevée par son père, la disparition de sa mère n’étant pas expliquée (à moins qu’il y ait des mémos qui en parlent, je ne les lisais pas). Lorsqu’on joue la scène précédant le meurtre de son père, elle est présentée comme peu dégourdie. La séquence pendant laquelle son père sauve le zèbre des barbelés est un  peu ridicule, mais au moins, on comprend en quelques minutes que le personnage du cœur. C’est une qualité qu’on retrouvera chez Abby et qui sera ensuite développée dans le jeu. À sa mort, elle se retrouve donc seule et va choisir de s’adapter à sa situation. Elle aurait pu fondre dans les bras d’Owen, lui faire des enfants et rester tranquillement dans le stade. Mais elle va choisir de renforcer son corps avec de l’exercice soutenu et de devenir un soldat  pour affronter le monde actuel et venger la mort de son père en recherchant Joël. Ce qui force le respect de ses pairs : elle est reconnue pour ses qualités humaines et de soldat.

Elle a donc un physique d’homme et n’est donc plus attirante comme peut l’être une femme. Ce qui rend étrange l’attrait que conserve pour elle Owen au point de la prendre quand il est saoul. Par contre, dans le chalet, lors du meurtre de Joël, elle a un physique très étrange avec des proportions qu’on ne retrouve pas par la suite dans le jeu.

Elle se montre redevable vis-à-vis des deux gamins, car ils lui ont sauvé la vie. Elle va risquer la sienne pour les sauver en retour, retrouver leur mère et finalement prendre en charge le petit. C’est quelqu’un d’altruiste et de très appréciée dans son clan. Il suffit de voir le passage d’introduction de sa partie dans lequel elle est interpelée et saluée à plusieurs reprises. Alors que c’est Joël qui va dire à Elie qu’elle est appréciée dans la ville. Rien ne le montre, elle est en fait totalement transparente.

Le comportement d’Abby dans l’aventure est alors en contradiction avec la scène de Joël, qui ne colle pas avec le personnage. Elle cherche à tuer Joël pour venger la mort de son père. Comme il lui sauve la vie, elle devrait reconsidérer son projet, car elle se sent redevable quand on lui sauve la sienne. Sauf que non seulement elle va le tuer, mais elle va le torturer de la pire manière. Dans les concepts arts de la galerie, on peut voir que le déroulé original de la scène n’était pas celui-là.  Abby et Joël se battent, Joël a la main coupée lors du combat et Abby le tue. Il n’y a pas de torture.

Comme Druckman a son fameux agenda à respecter, il est logique d’y voir l’application de celui-ci et l’image de la femme qui se débarrasse de l’homme. Joël meurt comme un chien, alors qu’il y avait d’autres possibilités de conserver la force de l’enjeu de la quête d’Elie en gérant la scène autrement, notamment en ne déviant pas des concept arts originaux.

C’est enfin Abby qui va tuer le monstre originel de l’épidémie dans l’hôpital ; ce qui est une sacré nuisance de moins dans ce monde dévasté.

Les personnages secondaires
Druckman a fait relire par des spécialistes tout ce qui concerne les personnages féminins et issus de la diversité. Ce qui fait qu’ils sont tous plats, sans nuance dans leur caractère, car cela pourrait donner une vision d’eux négative. Ils sont gentils, polis, parlent calmement, etc. Et tous ceux qui ne rentrent pas dans ces catégories vont par contre être développés sans frein moral créatif.

Mel
Ce personnage ne sert à rien dans l’histoire, il n’est là que pour montrer une femme enceinte se comporter comme une personne forte malgré l’enfant qu’elle attend et aller dans le pro féminisme de Druckman. Se lancer dans une patrouille de second plan, partir en bateau vers Santa Barbara et essayer de tuer Eli alors qu’elle enceinte sont des comportements complètement idiots qui n’apportent rien à l’histoire. Le personnage n’est pas intéressant et l’histoire tient parfaitement la route si on l’enlève et qu’on bouche les trous de l’intrigue dans lequel elle intervient.

Elle a une réaction saine vis-à-vis d’Abby quand elle lui annonce qu’elle ne les accompagnera pas à Santa Barbara. Elle fonde une famille et sécurise la présence d’Owen à ses côtés, considérant encore Abby comme une concurrente.

Owen
C’est le doux rêveur qui essaie de conquérir le cœur d’Abby, échoue, mais reste positif malgré tout en restant très proche d’elle. Son projet d’aller à Santa Barbara est cohérent avec le personnage, même s’il reste stupide vu l’environnement apocalyptique dans lequel il évolue, qui devrait plutôt l’amener à privilégier la vie dans son clan. Il a un côté efféminé et on le verra uniquement brutal avec Abby quand il la prendra en levrette.

Maria
Elle dégage Tommy une fois invalide, car il ne lui sert plus à rien. C’est une réaction cohérente qui suit l’opinion de chien fou qu’elle a de lui au début du jeu.

Par contre, demander à Ellie de lui ramener son mari qui a fondé et dirigé le camp est stupide, vu ce qu’est Ellie, une frêle adolescente. C’est le genre d’absurdités qui doit venir de Druckman, afin de présenter la femme sous son meilleur aspect tout en rabaissant l’homme (le même schéma qu’entre Abby et Joël, Dina et Jessy)

Dina
À un moment de l’histoire, Dina explique qu’elle est juive et la paix intérieure que cela lui apporte. Ce passage ne sert  à rien, ni à l’intrigue, ni au développement du personnage. Il sert juste à l’opposer ultérieurement au culte des séraphytes.

Dina sait qu’elle est enceinte, mais va se séparer du père de l’enfant, boire de l’alcool, partir dans une aventure avec Elie, fumer de l’herbe et partir vivre dans une ferme isolé alors que les alentours sont remplis d’infectés. On peut la conserver dans l’histoire sans toutes ces fioritures qui en desservent la crédibilité.

Tommy
Il a repris les rennes du clan de Jacksonville avec Maria dans TLOU1 et est présenté comme un crétin inutile dans la suite. Il part seul venger Joël, alors qu’il a une ville à gérer. Et une fois invalide et seul, il continue de chercher Abby à travers le pays.

Lev et Yara
Ce sont les frère et sœur qu’Abby va sauver et dont leur place dans l’histoire va créer une dissonance avec le comportement qu’elle a eu avec Joël. Au vu de la part de l’un et l’autre dans le temps de jeu et de ce que j’ai écrit plus haut concernant le meurtre de Joël, je suis certain que Druckman a modifié la séquence de Joël faisant fi de la cohérence du développement du personnage d’Abby.

Il y a une inversion des valeurs avec ces personnages, puisque leur culte choisit la femme pour devenir soldat et l’homme pour devenir une épouse. Ce qui n’a évidemment aucun sens et est encore une des marques du féminisme exacerbé de Druckman. Une fois encore, on peut enlever ces paramètres et l’histoire fonctionne toujours aussi bien.

Les enfant de Mel et Dina
L’enfant dans TLO2U est un objet. Dina est enceinte et à aucun moment, l’intérêt de l’enfant n’est montré que ce soit pour la santé de Dina ou pour sa relation avec Jessy. Il est une tare qui ralentit Eli à cause de l’état de Dina et oblige à établir un QG dans le théâtre. Pour Mel, c’est la même chose. Elle a à cœur de montrer qu’elle peut faire les choses même enceinte. Elle me faisait penser à un handicapé qui redouble d’efforts pour montrer qu’il est capable de fonctionner comme un valide. Aucune future mère n’irait risquer sa vie dans une mission avec des soldats, mais réfléchirait chacune de ses actions par rapport à l’enfant à venir. D’autant plus, qu’en tant que médecin, elle est une compétence importante que le clan doit chercher à conserver.

Lors du passage dans la ferme, il y a une séquence étrange avec Dina. Alors qu’elle tient le bébé dans ses bras, elle va commencer à la stimuler sexuellement en se collant à elle, lui touchant le bas du corps et l’embrassant dans le cou.

La religion
Au fil du jeu, on va découvrir les séraphytes et leur culte, le 3ème clan  avec les Wolfs et Jackson. Ils vivent dans un environnement plus proche de la nature et le décès de leur gourou a été suivi du développement d’un fanatisme néfaste par un groupe d’hommes, les anciens. Ils son dépeints de manière très négative au fil du jeu jusqu’à la partie sur l’île où on découvre pleinement leur style de vie.

Pour une raison que je n’explique pas, Druckman a choisi de présenter uniquement le judaïsme comme la seule religion de l’ancien monde ayant survécu et comme une religion de paix, via le personnage de Dina. Le passage dans la synagogue est une propagande qui va permettre de créer un point de comparaison au fur et à mesure de la découverte du culte des séraphytes, et donc mettre en valeur le judaïsme par rapport à une croyance qui emprunte ses aspects à plusieurs religions de l’ancien monde, sans que cela soit par contre montré de manière explicite.

Un point qui m’a marqué est la pédophilie homosexuelle au travers de l’histoire de Lev. Il s’agit d’un garçon qui devait être marié à un ancien et qui s’est rasé les cheveux pour signifier son refus en devenant impossible à marier.

La ferme
Aucun portrait de Jessy, le père de JJ (probablement Jessy Junior) n’est présent dans le bâtiment. Cette scène a pour but de montrer une famille avec un couple homosexuel épanoui. Le couple hétérosexuel de Mel et Owen ayant été violemment tué, avec l’enfant à naître. L’autre couple hétérosexuel de Tommy et Maria s’est séparé.
La ferme est simplement protégée par des clôtures, pas de panic room ou de bunker dans le bâtiment. À l’origine, il s’agit d’un rêve de Dina qui a son intérêt, car il est irréalisable dans le monde dans le quel elle vit. Ce qui relève d’un manque de prudence est surtout une incohérence rajoutée au scénario initial. Il suffisait de faire discuter Ellie avec Tommy dans sa maison à Jackson, pour  faire avancer l’intrigue. Ce qui aurait aussi enlever la problématique d’un invalide qui part seul à cheval discuter avec quelqu’un. Quelle mère irait s’éloigner le plus possible d’un hôpital avec un enfant en bas âge ? Dans tous les pays où le premier dispensaire est à deux heures de route, chacun sait qu’au premier pépin grave, on meurt. Donc quand on a la possibilité d’être en sûreté par rapport à ça, il est impossible de choisir de s’en éloigner, d’autant plus si on a un enfant à charge.

Drogue, désir et sexualité
Ces thèmes fonctionnent ensemble dans le déroulé de l’histoire. Les drogues récréatives sont représentées de manière positive, à l’exception de la gueule de bois d’Ellie au début du jeu. La veille, Dina s’était saoulée et, désinhibée, avait pris Ellie dans ses bras pour l’embrasser en public. Quand Ellie et Dina trouvent le sous-sol rempli d’herbe, Dina va faire fumer Ellie et, une fois désinhibée, elles vont faire l’amour. Quand Abby retrouve Owen sur son bateau, celui-ci est complètement saoul par l’alcool qu’il distillait plus tôt dans le jeu. Il se laisse alors aller et embrasse Abby, la pelote et la prend en levrette. On voit la scène de manière explicite.

La différence dans ces deux scènes est le consentement. Si Ellie accepte Dina, Abby est forcée par Owen. Elle se laisse faire, mais quand même. Elle est aussi la seule des quatre à avoir les idées claires, les autres étant sous l’emprise de drogues.

Les clans
5 clans sont développés dans le jeu : celui de Jackson, les wolfs, les séraphytes, les crotales et les lucioles. Le niveau de détail de ces clans est proprement hallucinant. Rien n’est laissé au hasard dans les environnements. Il y a un effort de recherche dans la crédibilité et le fonctionnement qui est énorme. Tous les environnements pullulent de détails et c’est un vrai plaisir de comprendre leur mode de fonctionnement.  

Jackson est un clan apaisée qui a un mode de vie proche du farwest, période pré industrielle, et est pacifiste. Ils organisent des rondes pour assurer la pérennité de la sécurité autour de la ville.

Les wolfs sont un clan militaire fondé dans un stade et sont dans une tension permanente avec les séraphytes pour une guerre de territoires dont l’origine n’est pas expliquée. Le chef est un sanguinaire prêt à faire mourir ses hommes par centaines pour avoir sa guerre. Il pense qu’il faut attaquer préventivement les séraphytes, avant qu’eux le fassent ; quand bien même rien dans le fonctionnement des séraphytes ne laisse présager qu’ils comptent attaquer les wolfs de leur côté.

Les séraphytes vivent sur une île, mais cherchent à augmenter leur zone sur un territoire occupé partiellement par les Wolfs. Je n’ai pas compris pourquoi ils quittaient leur île pour se frotter aux wolfs, d’autant qu’ils ont fui le milieu de vie urbain. C’est peut-être expliqué dans des mémos.

Les crotales sont le dernier clan qu’on découvre à la fin du jeu. Il est constitué de mercenaires qui vivent sur les vestiges de l’ancien monde, se comportent en pillards pratiquant la traite humaine. C’est le seul qui ne crée rien, ne vit pas en autonomie et repose donc sa pérennité sur ce qu’ils volent aux autres.

Enfin, les lucioles occupent un campement que souhaitent rejoindre Abby et Lev. On ne le verra jamis dans le jeu.

La diversité
La diversité ethnique et de genre est présente uniformément dans tous les clans du jeu. Tous les groupes qu’on affrontera sont systématiquement constitués d’hommes et de femme, d’ethnies différentes.
La femme va être mise en avant dans tous les rôles historiquement occupés par des hommes. Même dans les catégories d’ennemis, on va se retrouver face à des colosses femmes.

La patte de Druckman s’abat une nouvelle fois sur la cohérence du jeu. Dans un monde apocalyptique, il est impossible que les évolutions sociétales, qui sont forcées en occident aujourd’hui par temps de paix, puissent fonder le renouveau de sociétés. Tout simplement parce que si on fait table rase du passé, les règles actuelles sautent et il s’opère un retour aux disparités ethniques et à la loi du plus fort d’antan. En ce sens, le clan des Wolfs reste le plus crédible par son organisation militaire et la sophistication de son matériel. Cela pourrait être un choix créatif libre, mais il y a un tel souci du détail dans la représentation du monde après l’apparition des infectés que cette incohérence de fait ressort d’elle-même.

Par exemple, la pérennité d’un clan est primordiale et n’est possible que par son expansion en nombres. C’est-à-dire qu’il va protéger ses femmes, car elles vont permettre la naissance d’enfants. Un couple productif aujourd’hui sera improductif une fois vieux. Il faut donc qu’il apporte au moins deux enfants à son clan, qui seront productifs à leur tour quand eux seront à charge. Sinon, le système s’écroule. De même, il y a des compétences clés dans  la médecine et l’ingénierie qui doivent être préservées par leur rareté. Il est donc impossible qu’une femme médecin enceinte parte en patrouille (Mel et le père d’Abby), qu’il y ait des femmes soldats à l’extérieur du camp (Il n’y a jamais eu d’armée qui envoie ses femmes au front) ou qu’un couple homosexuel existe ouvertement (car stérile par nature).
COTW
COTW
Mintissime !
Mintissime !

Messages : 1420
Date d'inscription : 06/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils Empty Re: The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils

Message par anzymus le Jeu 23 Juil 2020 - 15:08

Déjà, merci pour le texte. J'ai tout lu. Je n'ai pas vu de redites.

Je n'ai joué à aucun des deux TLOU. Je suis impressionné, j'ai l'impression que tu as une sacrée mémoire pour retenir tout ça.

Ca fait en effet beaucoup de sujets abordés dans un jeu vidéo.

_________________
The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils Signature
anzymus
anzymus
Scellé
Scellé

Messages : 3907
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 38

https://www.neogeo-players.com

Revenir en haut Aller en bas

The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils Empty Re: The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils

Message par Jin Chonrei le Jeu 23 Juil 2020 - 18:20

Un putain de jeu ! Fini en 37 heures en fouillant TOUT. Je me refais des affrontements de temps en temps. Le souci, c'est qu'après un bulldozer pareil, les jeux qui sortent paraissent fades...
Jin Chonrei
Jin Chonrei
Near-mint
Near-mint

Messages : 649
Date d'inscription : 01/11/2017
Age : 46
Localisation : 62

Revenir en haut Aller en bas

The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils Empty Re: The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils

Message par snkspirit le Jeu 23 Juil 2020 - 20:28

J'ai aimé faire le jeu mais je lui préfère le premier opus plus court et plus intensément compact, j'ai senti une certaine routine et longueur au milieu du jeu et je trouve qu'a la fin cela traine un peu en longueur.
Sinon l'homosexualité abordé dans le jeu m'a saoulé vu que que c'est "tendance" (on en voit partout: film, pub, séries, animés etc.... bref over dose) et même chose pour la religion.

_________________
Y'a pas de pierre dure, que des bras mous !!!
The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils 1568904079-latest
snkspirit
snkspirit
Pièce unique
Pièce unique

Messages : 6867
Date d'inscription : 28/06/2017
Age : 42
Localisation : Attention d ' Angers ( 49 )

Revenir en haut Aller en bas

The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils Empty Re: The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils

Message par Sanjuro 2: le défi le Jeu 23 Juil 2020 - 22:12

j'ai jamais joué au premier opus et encore moins au second,
je savoure le spoil total de cette franchise depuis les commentaires que j'ai lu sur le premier opus.
j'ai jamais aimé le pitch tellement ça me gonflait cette surenchère de zombies "PARTOUT" qui faisait légion dans le biz à l'époque (suce mon walking dead) et ce peut importe la patte scénaristique accordée/apportée, l'extinction de l'espèce humaine est un sujet baisé et retourné dans tout les sens depuis des lustres et c'est certainement pas TLOU2 qui va changer la donne.

la parenthèse positive: c'est un jeu qui confirme une époque.

la parenthèse négative: une époque de merde.

la place de l'homosexualité dans le jeu:
quand tu t'intéresse à l'histoire (humaine, romains, viking, chienchila...) et que tu comprends que ça baisait entre sexes du même genre depuis des lustres qu'est ce que tu vas te faire une révélation avec un jeu vidéo "ayant superbement mit cela en scène pour que je m'y intéresse ?"

l'homosexualité et l'intelligence de la narration c'est 2 choses qui font mouches (remplace le premier terme par ce que que tu veux et c'est pareil).

bref, perso dans Fallout4 sur PS4 je m'étais fait un perso féminin qui me donnait envie de jouer à la 3eme personne (reluquer son cul, son déhanché) que j'ai fait évoluer amoureusement avec un autre personnage féminin, y'a 5 ans j'attendais pas que TLOU2 me tire une ligne à truites.

Je parlerais pas de la diversité ethnique et autres, ce que Fallout avait déja bien entamé au fil des décennies et certainement pas pour laisser de fausse gloires à TLOU2.

ces nouveaux jeux qui cherchent dans les méandres de la fin du monde, Fallout les a déja digérés et publiés avec brio depuis.

The Last Of Us 2 ?
surement un bon jeu, mais une branlette de fillette face à ce qui existe déja en terme de profondeur.

sinon oui...très beau jeu...des graphismes de dingue...

_________________
j'ai toujours haï les facistes, comme j'ai toujours haï les anti fascistes.
en fait, j'ai toujours haï ceux qui imposaient la peur.
j'espère qu'ils trouveront la liberté.
Sanjuro 2: le défi
Sanjuro 2: le défi
Used
Used

Messages : 297
Date d'inscription : 19/03/2019
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils Empty Re: The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils

Message par kenryuves le Ven 24 Juil 2020 - 21:31

"Il n'y a jamais eu d'armée qui envoie ses femmes au front" si, ça a déjà existé, par exemple l'armée rouge pendant la seconde guerre mondiale.
C'est évident que dans un monde post-apocalyptique les instincts naturels reviennent au galop, on le voit à moindre mesure avec le Covid, donc pour moi c'est une aberration.
Ensuite la tendance de notre époque commence sérieusement à me gaver, à savoir la parité même si les compétences ne sont pas là, les quotas de personnes "issues de la diversité", la discrimination positive qui au final devient une discrimination anti male blanc hétéro...une machine de propagande puissante est en marche au service d'une certaine idéologie, à travers les pubs, émissions TV, spectacles...ceux qui essaient de réfléchir un peu sont exclus du service public, ou traiter de nazis (on clôt le débat).
Sinon est-il vrai que pour ce jeu ils ont réduit les "formes" des filles par pression justement des féministes (ou connivence) ? C'est vrai que les filles avec des formes généreuses ça n'existe pas.
Que les féministes s'occupent plutôt de lutter contre la soumission de nombre de femmes dans les banlieues, là on les entend moins. Plutôt que de s'offusquer qu'on les appelle mademoiselle et non madame, ou bien du prix élevé du tampax.
kenryuves
kenryuves
Loose
Loose

Messages : 178
Date d'inscription : 17/02/2020
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils Empty Re: The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils

Message par COTW le Sam 25 Juil 2020 - 22:30

L'actrice qui réalise la motion capture de Dina est bien faite avec une grosse poitrine; alors que Dina a un corps en forme de poire et peu de poitrine. Et c'est vrai qu'il y a un travail sur les femmes pour les enlaidir avec des traits de visage masculins notamment (les mâchoires par exemple).
COTW
COTW
Mintissime !
Mintissime !

Messages : 1420
Date d'inscription : 06/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils Empty Re: The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils

Message par snkspirit le Dim 26 Juil 2020 - 1:29

Perso je trouve que pour Abby ils ont grave abusé sur la masse musculaire.....

_________________
Y'a pas de pierre dure, que des bras mous !!!
The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils 1568904079-latest
snkspirit
snkspirit
Pièce unique
Pièce unique

Messages : 6867
Date d'inscription : 28/06/2017
Age : 42
Localisation : Attention d ' Angers ( 49 )

Revenir en haut Aller en bas

The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils Empty Re: The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils

Message par COTW le Dim 26 Juil 2020 - 7:55

Oui et ils le savaient, vu que la première chose qui nous montrée quand Abby sort de sa chambre est une salle de musculation.

Malgré tout, elle reste moins forte que Joël et n'est pas aussi efficace au corps à corps. Du moins, il y a eu un rééquilibrage dans le jeu. Je suis sur TLOU1 et j'essaie de passer les séquences sans utiliser d'arme à feu, tant que c'est possible. Et bien, Joël peut se prendre 5-6 infectés en même temps.
COTW
COTW
Mintissime !
Mintissime !

Messages : 1420
Date d'inscription : 06/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils Empty Re: The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils

Message par snkspirit le Dim 26 Juil 2020 - 10:09

Pour moi le perso est moche, on dirait un mec...

_________________
Y'a pas de pierre dure, que des bras mous !!!
The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils 1568904079-latest
snkspirit
snkspirit
Pièce unique
Pièce unique

Messages : 6867
Date d'inscription : 28/06/2017
Age : 42
Localisation : Attention d ' Angers ( 49 )

Revenir en haut Aller en bas

The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils Empty Re: The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils

Message par Jin Chonrei le Dim 26 Juil 2020 - 12:58

Elle est taillée pour survivre. Ellie fait brindille à côté.
Jin Chonrei
Jin Chonrei
Near-mint
Near-mint

Messages : 649
Date d'inscription : 01/11/2017
Age : 46
Localisation : 62

Revenir en haut Aller en bas

The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils Empty Re: The Last Of Us 2 - Discussion avec spoils

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum