Le Deal du moment : -27%
Promo sur APPLE Airpods 2 avec boitier de charge
Voir le deal
130 €

[le coin philo] Consoles et décroissance

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

 [le coin philo] Consoles et décroissance - Page 3 Empty Re: [le coin philo] Consoles et décroissance

Message par snkspirit Dim 2 Mai 2021 - 15:01

@Skate Pour moi envisager une manière de joueur plus responsable est une utopie et une demi mesure qui comme toutes les demi mesure est quasi inefficace voir inefficace tout ça pour se donner bonne conscience. C'est incompatible avec notre modèle de société actuel, pour être vraiment impactant écologiquement il faudrait revenir au mode de vie de nos grand parents a savoir se contenter du stricte minimum vital.

Je suis tombé dans le JV depuis très longtemps et aussi loin que je me souvienne ça a toujours été une course a la technologie qui faisait baver tout le monde, il n'y a qu'a se rappeler des jeux d'arcade alors que tu n'avais que ta petite 8 BITS a la maison.
La pression sur les développeurs a toujours existé et le fait qu'ils ne sont pas forcément décisionnaire aussi. Alors je ne sais pas si c'est bien ou pas bien (il y a toujours une partie négative a toute chose) mais ça a fait rêver des millions de joueurs.

Je suis encore une fois tout a fait d'accord avec toi sur les possibilités d'améliorations autres que graphique pour l'essor et le rayonnement du JV mais pour moi cela restera indissociable de l'évolution technologique.

snkspirit
Pièce unique
Pièce unique

Messages : 7180
Date d'inscription : 28/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

 [le coin philo] Consoles et décroissance - Page 3 Empty Re: [le coin philo] Consoles et décroissance

Message par Skate Dim 2 Mai 2021 - 18:39

@Omega Kyo : Tu as effectivement raison et je n'ai pas assez précisé ma pensée. Quand je parlais de grands décisionnaires/éditeurs, etc. j'avais en tête avant tout les boîtes occidentales type Ubichiotte, Actipognon ou Electronic Farts qui abreuvent le JV mainstream à longueur de temps avec des productions visant toujours plus grand, toujours plus beau, mais sans remettre en question le game design de leurs jeux. Dans une moindre mesure je pourrais citer Rockstar, les studios 1st party de Sony (Naughty Dog et Santa Monica en tête) ou encore Square Enix assez spécifiquement avec Final Fantasy, pour le côté démesure absurde de leurs productions avec une emphase très nette mise sur la qualité technique, parfois au détriment du bon sens et du jeu.

Ceci dit, tu as aussi raison de souligner que le principal objectif de ces boîtes est avant tout de faire de l'argent (à fortiori quand un actionnariat est derrière). J'ai aussi bien conscience que le JV dont nous parlons ici n'est qu'une infime partie de l'offre et que ce n'est pas non plus celle ci qui génère le plus de recettes.
Le modèle du jeu en free to play est bien évidemment ce qui titille le fond de ma pensée. Il est bieeeeeen moins coûteux en temps, ressources humaines et matérielles et génère bieeeeeeen plus de recettes que n'importe quel gros AAA actuel, mais avec des méthodes aussi bien, bien, biiiiieeeeeen plus douteuses quand il s'agit de faire de la rétention sur le temps et l'argent du joueur. Mais là n'est pas le sujet que j'abordais jusque là.

Tu cites l'exemple de Nintendo. Pour moi, la firme est le parfait exemple pour illustrer un JV un peu plus "responsable". Ca fait depuis la Wii maintenant qu'elle ne cherche plus à faire de course à la puissance hardware et se concentre plus sur la qualité du développement de leurs jeux. Nous pouvons bien entendu ne pas adhérer à ce parti pris, ni à l'autarcie dans laquelle Nintendo végète depuis des lustres. Mais force est de constater qu'ils ont choisi justement une autre voie, à mes yeux plus sage, que la course à la surenchère que peuvent mener les autres acteurs majeurs de l'industrie, occidentaux en grande partie, mais aussi japonais (coucou Square Enix). Il est d'ailleurs bon de rappeler que cette relative "modestie" de développement n'est pas l'apanage de Nintendo. Nous pouvons ici citer Atlus avec sa série MegaTen et plus particulièrement Persona.

@snkspirit : Je ne partage pas ce point de vue comme quoi il faudrait forcément retourner à l'âge de pierre pour vivre de manière plus responsable. Cette "demi mesure" dont tu parles est pour moi un équilibre à trouver. Quant à la course à la technologie que représente le JV, si je t'accorde qu'elle a très (trop) longtemps régnée en maître sur la philosophie de développement, ce n'est aujourd'hui plus le cas et ce depuis le début des années 2010 avec l'avènement du jeu indépendant et le changement de cap des développeurs japonais vers des productions plus "modestes" (avec de gros guillemets) ou en tout cas relativement plus de niche que les super productions occidentales effectivement taillées pour le plus grand nombre.
Comme dit précédemment, Nintendo, acteur majeur du milieu s'il en est, a depuis longtemps arrêté de vouloir rattraper son retard technologique sur Sony ou Crosoft et préfère les laisser se battre dans leur coin et faire sa vie de son côté.
Du côté du jeu indé, à quelques très rares exceptions près comme Hellblade qui mise énooooooormément sur sa technique, aucun des grands jeux indés n'a eu comme prétention de faire une course à la technique. Bien au contraire.
Puis viennent tous les "double A", aux budgets certes bien plus conséquent qu'un titre indé, mais à des années lumière du demi MILLIARD de dollars qu'a coûté le développement (et le marketing) de RDR2, et qui nous gratifient de productions (à mes yeux) autrement plus intéressantes que le quatre millième Assassin's Creed sorti des photocopieuses d'Ubisoft.

Est-ce à dire qu'il ne faut plus de super productions grand public et qu'il ne faudrait que des jeux indé arty chelou ou des jeux japonais obscurs? Non, bien sûr que non. Comme tu le soulignes très bien, chacun sa marotte. Si Justin kiffes se faire des parties sur Call of ou Fifa, grand bien lui en fasses (au passage Fifa c'est avant tout l'évolution du moteur physique et de la qualité de la simulation qui importe plutôt que le photoréalisme de ses graphismes). On ne peut pas décemment lui reprocher de ne pas vouloir jouer à autre chose.
En revanche, il me semble important que les gros studios AAA "mainstream" enlève leurs oeillères et arrête de nous servir toujours la même soupe en voulant nous faire prendre des vessies pour des lanternes en nous faisant croire que la soupe est meilleure parce que l'assiette est plus belle et plus grande que la fois précédente. Qu'ils s'inspirent un peu plus de ce que font leurs comparses AA et indé et arrêtent de vouloir singer le cinéma en se convaincant que c'est LA voie qui fera progresser le JV dans le bon sens, que ce soit artistiquement ou écologiquement (et pour ce dernier point, cf mon premier post).

_________________
@Skate a écrit:Par le pouvoir de la n,eo front longin!

- Jeux terminés : 955
- Jeux en cours : Skies of Arcadia Legends, the Last Story, Cadence of Hyrule, Paper Mario, Firewatch, Fire Emblem Awakening

 [le coin philo] Consoles et décroissance - Page 3 Sign_a10 [le coin philo] Consoles et décroissance - Page 3 Sign_l11 [le coin philo] Consoles et décroissance - Page 3 Sign_c10

Mes "petites" recherches, c'est ici. Si tu as un Breaker's AES JPN dont tu ne sais pas quoi faire ou que tu en vois passer un, fais le moi savoir Smile .
Skate
Skate
Scellé
Scellé

Messages : 4354
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 31
Localisation : Derrière son écran

Revenir en haut Aller en bas

 [le coin philo] Consoles et décroissance - Page 3 Empty Re: [le coin philo] Consoles et décroissance

Message par snkspirit Dim 2 Mai 2021 - 20:51

@Skate a écrit:

@snkspirit : Je ne partage pas ce point de vue comme quoi il faudrait forcément retourner à l'âge de pierre pour vivre de manière plus responsable. Cette "demi mesure" dont tu parles est pour moi un équilibre à trouver. Quant à la course à la technologie que représente le JV, si je t'accorde qu'elle a très (trop) longtemps régnée en maître sur la philosophie de développement, ce n'est aujourd'hui plus le cas et ce depuis le début des années 2010 avec l'avènement du jeu indépendant et le changement de cap des développeurs japonais vers des productions plus "modestes" (avec de gros guillemets) ou en tout cas relativement plus de niche que les super productions occidentales effectivement taillées pour le plus grand nombre.
Comme dit précédemment, Nintendo, acteur majeur du milieu s'il en est, a depuis longtemps arrêté de vouloir rattraper son retard technologique sur Sony ou Crosoft et préfère les laisser se battre dans leur coin et faire sa vie de son côté.
Du côté du jeu indé, à quelques très rares exceptions près comme Hellblade qui mise énooooooormément sur sa technique, aucun des grands jeux indés n'a eu comme prétention de faire une course à la technique. Bien au contraire.
Puis viennent tous les "double A", aux budgets certes bien plus conséquent qu'un titre indé, mais à des années lumière du demi MILLIARD de dollars qu'a coûté le développement (et le marketing) de RDR2, et qui nous gratifient de productions (à mes yeux) autrement plus intéressantes que le quatre millième Assassin's Creed sorti des photocopieuses d'Ubisoft.

Est-ce à dire qu'il ne faut plus de super productions grand public et qu'il ne faudrait que des jeux indé arty chelou ou des jeux japonais obscurs? Non, bien sûr que non. Comme tu le soulignes très bien, chacun sa marotte. Si Justin kiffes se faire des parties sur Call of ou Fifa, grand bien lui en fasses (au passage Fifa c'est avant tout l'évolution du moteur physique et de la qualité de la simulation qui importe plutôt que le photoréalisme de ses graphismes). On ne peut pas décemment lui reprocher de ne pas vouloir jouer à autre chose.
En revanche, il me semble important que les gros studios AAA "mainstream" enlève leurs oeillères et arrête de nous servir toujours la même soupe en voulant nous faire prendre des vessies pour des lanternes en nous faisant croire que la soupe est meilleure parce que l'assiette est plus belle et plus grande que la fois précédente. Qu'ils s'inspirent un peu plus de ce que font leurs comparses AA et indé et arrêtent de vouloir singer le cinéma en se convaincant que c'est LA voie qui fera progresser le JV dans le bon sens, que ce soit artistiquement ou écologiquement (et pour ce dernier point, cf mon premier post).

Tu peux ne pas partager ce point de vu mais il ne faut pas croire qu'en diminuant un peu notre conso de JV tout en continuant d'acheter sur ebay, d'envoyer nos mails, recevoir nos colis amazon ou converser avec nos potes sur whatsapp avec notre beau smartphone au volant de notre SUV en pleine ville on va inverser la tendance.
Clairement pour être efficace il faut revoir toute notre façon de consommer ou alors il faut diviser la population de la planète par 3.

Pour moi rien a changé quant a "la course a la technologie", au contraire car maintenant on est affublé de plusieurs modèles de console avec très peu d'évolution a chaque génération depuis un peu plus de 10 ans justement.

Nintendo pour moi a été un grand acteur du JV mais pour moi il n'est plus a la pointe comme il a pu l’être a ses débuts, par contre ils sont très fort pour faire de l'argent avec du matos low cost et l'essorage de licence mais eux aussi ont tendance a toucher du doigt un certain style grand publique (animal crossing en tête de gondole)
et certaines mécaniques a grand succès comme "l'open world" de certains mastodontes.
Pour les plus petits studios peut être aussi que si ils avaient la possibilité d'avoir plus de ressources ils en seraient contents c'est peut être plus par obligation que par choix que leurs projets sont moins ambitieux...Pareil pour les jeux indés.

_________________
Y'a pas de pierre dure, que des bras mous !!!
 [le coin philo] Consoles et décroissance - Page 3 1568904079-latest
snkspirit
snkspirit
Pièce unique
Pièce unique

Messages : 7180
Date d'inscription : 28/06/2017
Age : 42
Localisation : Attention d'Angers (49)

Revenir en haut Aller en bas

 [le coin philo] Consoles et décroissance - Page 3 Empty Re: [le coin philo] Consoles et décroissance

Message par Skate Dim 2 Mai 2021 - 22:07

Je le répète, le sujet du topic est décroissance et jeu vidéo. Je réponds donc dans mes posts spécifiquement à cette question qui est posée et je maintiens que déjà à notre échelle de joueur nous pouvons améliorer des choses. Pas toutes, d'accord, mais certaines. Et cela ne passe pas que par la question binaire de "faut il ou non acheter MOINS de jeu vidéo". Toute la problématique du développement et du matériel est à prendre en compte.

Je n'ai pas envie de rentrer dans le débat de notre consommation en général car d'une part j'ai la flemme et d'autre part, nous sommes sur un forum de JV, donc je discute JV.
Mais si tu souhaites avoir une ébauche d'avis sur cette question, comme précisé dans mon premier post, je rejoins l'avis qu'avait donné Shadowfox (et je m'efforce au quotidien d'aller dans ce sens, ou en tout cas de m'améliorer). Et comme précisé dans mon premier post, je n'irai pas plus loin sur cette question.

Maintenant, pour en revenir à la question initiale du JV, je trouve qu'au niveau matériel il y a un début d'évolution et j'en veux pour preuve la durée des deux dernières générations qui ont été particulièrement longues. Notamment celle de la PS360. On pourra pointer du doigt Nintendo avec ses MaJ régulière de 3DS, mais pour les consoles de salon, on a pas un hardware qui a évolué drastiquement tous les 3 ou 4 ans. Maintenant, est-ce que c'était nécessaire de changer de génération maintenant? Je n'en suis pas convaincu, je pense qu'il y avait encore largement de quoi exploiter les hardware de la PS4 pro et de la Xone X avant de changer.

Pour les développeurs indés, sans doute que les budgets de développement ont un gros impact, surtout quand les jeux ne connaissent pas les success story des cadors comme Celeste, Hotline Miami, Hollow Knight et consort. Mais peut être aussi que certains d'entre eux n'ont pas eu de soucis de financement pour leur développement... Par exemple, Hollow Knight n'a clairement pas souffert de problèmes de budget, que ce soit par la campagne Kickstarter qui a été dépassé que par les fonds propres amenés par les devs dont l'un était patron d'une boîte d'animation (pour info). Pourtant, même avec un budget satisfaisant, ils n'ont pas cherché à faire péter tous les potards au delà du raisonnable. Le jeu est généreux, très généreux, mais ne cherche pas la démesure que les AAA occidentaux cherchent à tout prix.
Il faut aussi voir que beaucoup de jeux indés n'ont d'indépendant que le nom et sont édités par des labels qui se sont "spécialisés" dans cette offre de jeu. On peut prendre l'exemple d'Annapurna Interactive qui est une boîte aux moyens plus que conséquents et qui a déjà largement roulé sa bosse dans le cinéma avant de s'intéresser au JV. Dernièrement j'ai joué à Donut County, un jeu qui dure 2h avec une DA très stylisée, bref pas un monstre de technologie, édité par Annapurna et dont je doute du coup que le budget ait été une limite.

Il faut noter aussi qu'un nombre non négligeable de studios indés ont été montés par des vétérans de l'industrie qui ont déjà bossé sur de gros projets voire du AAA et qu'ils ont choisi cette voie justement pour développer différemment et (peut être) plus modestement. Dernièrement, j'ai fait Firewatch, qui a été développé par des gens qui de mémoire ont bossé chez Telltale et (il me semble) Ubisoft ou Valve. Donc clairement pas les derniers des clodos.

Pour le AA, si nous reprenons l'exemple de From Software et plus particulièrement de Sekiro, le jeu a été développé avec un Hidetaka Myazaki au faîte de sa gloire, devenu président du studio dans l'intervalle, avec des prods qui dominent largement le game depuis quelques années et avec Activision à l'édition. Bref, un studio en pleine possession de ses moyens qui a très, très probablement largement eu le poids nécessaire pour dire à Activision quel jeu ils voulaient faire et qui a dû être financé tout à fait correctement pour arriver au résultat souhaité.
Quand aux studios japonais, nous pouvons citer Capcom et Nintendo qui n'ont clairement pas à se soucier de problèmes de trésorerie pour développer leurs jeux, surtout après les succès planétaires qu'ont été respectivement Monster Hunter World et Animal Crossing. On peut ne pas être d'accord avec leur façon de faire respective, pas de soucis, mais on ne peut décemment pas se dire qu'ils n'ont pas les moyens de leurs ambitions, ni qu'ils pourraient les trouver auprès d'autres investisseurs si c'était nécessaire.

Est-ce difficile d'imaginer que des devs n'aient pas tous les ambitions ubuesques de Rockstar quand ils développent un jeu et qu'ils puissent souhaiter proposer quelque chose de plus modeste?

_________________
@Skate a écrit:Par le pouvoir de la n,eo front longin!

- Jeux terminés : 955
- Jeux en cours : Skies of Arcadia Legends, the Last Story, Cadence of Hyrule, Paper Mario, Firewatch, Fire Emblem Awakening

 [le coin philo] Consoles et décroissance - Page 3 Sign_a10 [le coin philo] Consoles et décroissance - Page 3 Sign_l11 [le coin philo] Consoles et décroissance - Page 3 Sign_c10

Mes "petites" recherches, c'est ici. Si tu as un Breaker's AES JPN dont tu ne sais pas quoi faire ou que tu en vois passer un, fais le moi savoir Smile .
Skate
Skate
Scellé
Scellé

Messages : 4354
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 31
Localisation : Derrière son écran

Revenir en haut Aller en bas

 [le coin philo] Consoles et décroissance - Page 3 Empty Re: [le coin philo] Consoles et décroissance

Message par snkspirit Dim 2 Mai 2021 - 23:27

Perso je trouves qu'il n'y a pas d'évolution "écologique"au niveau du matos au contraire car comme je l'ai dit plus haut on se retrouve avec déjà plusieurs machines a chaque génération avec améliorations minimes depuis 2 générations.

Pour la génération actuelle je suis d'accord on aurait très largement pu attendre au moins 3 ans avant de changer de machine et éviter de se retrouver avec de nouvelles consoles sans jeux pendant plus d'un an.

Oui il est clair que certains studios plus modestes s'en sortent très bien par eux même avec des projets qui leur correspondent et leur permettent d'exister sur un plan que les studios qui sortent des AAA ne couvrent pas.

Pour from software et sekiro voir meme darksoul's 3 (dont la franchise atteint 27 millions de vente) je ne sais si l'on peut encore parler de AA car le studio a bien évolué tout comme sa notoriété et les ventes de ses derniers jeux.

_________________
Y'a pas de pierre dure, que des bras mous !!!
 [le coin philo] Consoles et décroissance - Page 3 1568904079-latest
snkspirit
snkspirit
Pièce unique
Pièce unique

Messages : 7180
Date d'inscription : 28/06/2017
Age : 42
Localisation : Attention d'Angers (49)

Revenir en haut Aller en bas

 [le coin philo] Consoles et décroissance - Page 3 Empty Re: [le coin philo] Consoles et décroissance

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum