Le blog de Skate

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le blog de Skate

Message par Skate le Mar 1 Nov 2016 - 11:38

Yosh!

Allez, j'ouvre le mien aussi Smile

Qu'est-ce que je fait dans la vie :

Je suis interne en médecine, en fin d'étude actuellement (dernière année d'internat, enfin!). Ma spécialité est la médecine générale, que je vais compléter avec les soins palliatifs.

Mes hobbys :

- La musique, tout particulièrement le Metal, le Hard Rock et le Rock. Même si j'apprécie beaucoup d'autres styles (Electro, Jazz, Classique, ... ) . Comme pour le JV, j'ai des goûts très variés au final ^^ . J'écoute aussi beaucoup d'OST de jeux.
- La lecture. Pas que je lise des tonnes, mais j'aime apprécier un bon bouquin de temps à autre
- La philo, à laquelle je m'intéresse depuis longtemps grâce à mon père, qui me passionne, mais que je n'ai pas trop le temps d'approfondir en terme de lecture, hélas Sad
- et bien évidemment les jeux vidéos Smile

Comment est-ce que je joue?

Beaucoup, et très mal diront certains xD .

Plus sérieusement, je suis pas un puriste absolu qui ne conçoit de jouer que sur support d'origine. Je kiffe autant sortir un Slug pour y jouer sur AES que de faire le même épisode sur la compil' PS2 ou bien sur le PC avec MAME. Pouvoir profiter de toutes les expériences possibles de jeu me plaît, que ce soit via l'émulation ou sur le support d'origine.

Quand je fais un jeu pour la première fois, je suis assez partisan d'y jouer en mode "petit joueur". C'est à dire que je n'hésite pas à le faire en mode facile, avec crédits infinis ou bien avec quelques save state quand j'y joue sur émulateur. Concernant ces save state j'en mets assez peu, en général au début d'un niveau, aux "checkpoints" du jeu ou à ce que je considère en être un, et devant les boss, principalement pour éviter d'avoir à me refaire tout un niveau à poil xD .

Bref, tout ça me permet de découvrir le jeu à mon rythme, de profiter des idées de gameplay, et des histoires. Cela ne m'empêche pas pour autant d'aimer les jeux "difficiles".
Une fois que j'ai fini le jeu une première fois, plusieurs situations se posent :

- soit j'ai complètement adoré le jeu et je me le relance directement après pour le faire en difficulté supérieure quand c'est un jeu "à gameplay" (jeu d'arcade, beat'em all, etc.)ou pour faire toutes les fins (c'est comme ça que j'ai passé plus de 180h sur Persona 4 Golden ou Tactics Ogre Let Us Cling Together et plus de 150 sur Shin Megami Tensei IV),
- soit c'est un jeu que j'ai adoré aussi, mais je ne le relance pas car la première run m'a déjà plus que comblé et il faut le temps que je "digère" tout ça. C'est souvent le cas pour des jeux à histoire comme Bioshock, Earthbound ou Mother 3.
- soit j'ai détesté le jeu et dans ce cas, je le range et je le revends. Car oui, je peux être un joueur très con et me forcer à finir un jeu, même si je le déteste tout du long. Alors il y a bien eu quelques jeux où j'ai abandonné avant la fin, mais j'en ai un bon nombre au compteur que j'ai finis comme ça.

Je joue souvent à plusieurs jeux en même temps. En moyenne 3 à 4. J'essaie de jouer un peu tous les jours. De manière générale, je peux quand même dire que je joue beaucoup. Ce qui fait que j'ai énormément de titres finis au compteur.

Concernant mes genre préférés, j'aime à peu près tous les types de jeux "classiques" : RPG, Beat'em all, run'n gun, shmup, versus, Doom Like, plate-forme, action, aventure. J'aime bien les survival horror, mais je suis tellement froussard sur ces jeux que je ne suis arrivé qu'à en faire une poignée (essentiellement les Silent Hill, les Dead Space, quelques Resident Evil et the Last of Us).
Je n'aime pas spécialement les jeux de course "simulation", mais je m'éclate sur les jeux bien typés arcade, du fun immédiat, comme les F-Zero, les Mario Kart ou plus récemment les Motorstorm. Je n'aime pas les jeux de sport non plus, sauf ceux de sport extrêmes bien arcade comme les Tony Hawk's Underground, 1080° ou Wave Race. Enfin, je suis pas non plus un grand fan des jeux de puzzle hormis Tetris.

En revanche, de manière globale, mes jeux préférés sont ceux "à histoire". Ceux qui savent raconter et faire ressentir quelque chose, que ce soit avec un scénario travaillé, des personnages bien écrits, des ambiances singulières, etc. Le genre de jeu qui te fait réfléchir, même des semaines après l'avoir fini.

Et quitte à parler de mes jeux préférés, les voici en détail Smile

Mon Top 10 ever, mes jeux de l'amour et de la vie Razz :

1- Earthbound
2- Mother 3
3- Silent Hill 2
4- Shadow of the Colossus
5- Bioshock
6- Zelda Majora's Mask
7- Zelda Ocarina of Time
8- Zelda Link's Awakening DX
9- Alice Madness Returns
10- Killer 7

Après, il y a tout une palanquée de jeux auxquels je voue un culte et dont je ne conçois même pas de me séparer. Un bref aperçu (car j'en oublie sans doute) :

- Beat'em All : les Streets of Rage (surtout le 2), Dragon's Crown, les Bayonetta, les No More Heroes.
- Versus : Les Smash Bros., à peu près tous les versus que j'ai sur NeoGeo, Guilty Gear X2 Reload, Street 3.3.
- Plate-Forme 2D/3D : Super Meat Boy, Les Mario, les Rayman, les jeux Rareware (Banjo, Conker, les DKC, ...), les Castlevania, les Rockman.
- Aventure : Ico, les Batman Arkham, les Metroid, les Shenmue, Dishonored
- Survival Horror : Les Silent Hill (surtout ceux de la Silent Team), Dead Space 1 et 2, les RE (jusqu'au 5 inclus), the Last of Us, Deadly Premonition
- Doom Like : Les Doom, Duke Nukem 3D, Quake, les Borderlands, les Bioshock
- Run'n Gun : Les Metal Slug (notamment le 2, le 3 et le X), les Contra (surtout Hard Corps et le 4), les run'n gun de Treasure (Gunstar, Alien Soldier, Silhouette Mirage), Nightmare Busters
- Shmup : Les Cave (surtout Ketsui, Ibara et Espgaluda 2), les Gigawing, Blazing Star, Battle Garegga
- RPG : Les Shin Megami Tensei et ses spin off, les Xeno, les Mother, les Zelda, les Castlevania, les Tactics Ogre, les Fire Emblem, les Pokemon, Les Souls ...
- Course : les F-Zero (notamment GX), les Mario Kart, les Motorstorm
- Sport : Windjammers, Les Tony Hawk's Underground, les Wave Race, les 1080°

J'aime aussi énormément certains studios : Treasure, SNK, Vanillaware, Platinum Games, Nintendo, Rare, Cave, etc. Ainsi que certains "auteurs" : Fumito Ueda, Suda51, Ken Levine, Shigesato Itoi, etc.



Comment est-ce que je collectionne?

De manière erratique, diront certains ^^ .

Je collectionne mes jeux préférés, tout simplement.

Au début de ma collection, j'avais commencé par vouloir réunir tous les "bons jeux" et les jeux "historiques" dans l'idée de les avoir et de les faire, mais sans me dire à un moment que ces jeux pourraient ne pas me plaire. J'ai donc fais plusieurs tris au fur et à mesure des années. Dernièrement, j'ai surtout pris conscience que j'avais énormément de jeux que je n'aurai jamais le temps de faire. j'ai donc refait un gros gros tri. Aujourd'hui, je pense m'être séparer de tous les jeux "superflus" et n'avoir gardé que l'essentiel. Ce qui représente quand même la bagatelle de 650-700 jeux, sur plus d'une quinzaine de bécanes.

Je ne conçois pas de ne pas avoir au moins un exemplaire physique de mes jeux favoris, si possible en "stand alone" (pas sur compil'), idéalement sur le support d'origine et dans sa version la plus aboutie/complète/corrigée. Exemple : Je me suis pris Chrono Trigger sur SFC, car c'est la toute première version (et j'espère pouvoir le trouver en US), mais aussi sur DS, pour sa jouabilité tactile, sa trad' FR et ses ajouts.

Quand à l'état des jeux, je les recherche avant tout complet, dans un état globalement bon et qui me satisfasse. Je suis pas un fana du mintissime ou de l'ultra complet, hormis pour les jeux vraiment onéreux, car je me dis que quitte à le payer très cher, autant que ce soit dans le meilleur état et le plus complet possible.

Voilou! Je pense que vous savez tout Smile


Dernière édition par Skate le Sam 26 Nov 2016 - 17:40, édité 5 fois
avatar
Skate
Scellé
Scellé

Messages : 2234
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 27
Localisation : Derrière son écran

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Skate

Message par Richter le Mar 1 Nov 2016 - 13:13

Quel éclectisme! Smile

J'aime énormément le premier No More Heroes, il justifierait presque l'achat d'une Wii pour moi (comme quoi je ne suis pas si fermé que ça ^^).

Shadow of the Colossus c'est un jeu sacrément marquant (Ico aussi d'ailleurs). Je trouve l'ambiance fantastique, quel dommage que la maniabilité parfois irritante ternisse un peu le tableau...

Connais-tu Okami? C'est en lisant ta liste de jeux préférés qu'il m'est revenu en mémoire. Pour moi c'est le meilleur Action RPG de tous les temps (la version PS2 surtout). Je vais d'ailleurs l'ajouter à mon blog, quel oubli scandaleux!

J'ai beaucoup aimé le Twilight Princess sur GC également. A part les phases où on est en loup, c'est mon Zelda favori avec ALTTP.

Belle présentation en tout cas yesss

_________________
avatar
Richter
Scellé
Scellé

Messages : 2869
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 38
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Skate

Message par Joker le Mar 1 Nov 2016 - 14:14

Une magnifique presentation ( j'aime bien le côté très personnel plutot que collectionneur ) avec ton boulo tu dois pas avoir beaucoup de temps pour le jeux !

Ps: tu fais du skate ?
avatar
Joker
Mintissime !
Mintissime !

Messages : 1897
Date d'inscription : 01/10/2016
Age : 40
Localisation : Bordeaux

https://youtu.be/6u-tp2f_Pt8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Skate

Message par Skate le Mar 1 Nov 2016 - 16:16

Yosh!

@Richter : Merci Smile . J'adore No More Heroes. Il m'a mis une claque taille patron quand je l'ai fait. Il faut que je me le refasse sur PS3, en version non censurée.
Pour Okami, ouep je connais Wink . Mais pas encore pris le temps de le faire Sad . Je l'ai dans ma ludothèque Wii depuis des années pourtant Laughing .
J'ai aussi beaucoup aimé Twilight Princess. Je l'avais attendu de pied ferme, et il ne m'a vraiment pas déçu. J'ai encore ma sauvegarde de l'époque avec 100h et quelques de jeux. Que de bons souvenirs!

@Joker : Merci aussi ^^ . Eh bien contrairement à ce qu'on pourrait croire, j'ai le temps de jouer. Pas mal de temps même. Je m'octroie minimum 1 heure par jour, parfois plus. Après, je fais souvent plusieurs jeux en même temps (en moyenne 3 à 4), donc je jongle souvent entre consoles portables et de salon. J'ai la chance d'avoir une compagne particulièrement cool sur ce point, qui me laisse toute latitude pour jouer. Et étant donné qu'elle comme moi sommes assez placides et casaniers, les week end j'ai plus de temps pour jouer, quand je n'ai pas de travaux écrits en cours. Elle joue aussi un peu, elle a déjà fait quelques Zelda, des Layton, une paire de Mario Kart et quelques jeux du seigneur des anneaux (elle a d'ailleurs toujours l'ombre du Mordor à finir sur le PC Laughing ). Une vraie petite perle, que je chouchoute ^^ .
Enfin, non, je ne fais pas de skate, même si j'adore ce sport ^^ . J'ai bien essayé un peu quand j'étais plus jeune, mais j'ai deux parpaings à la place des pieds et je me suis pris plus de gamelles qu'autre chose (mon arcade s'en souvient encore d'ailleurs). Et puis Skate, c'est aussi lui :

avatar
Skate
Scellé
Scellé

Messages : 2234
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 27
Localisation : Derrière son écran

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Skate

Message par Skate le Sam 26 Nov 2016 - 17:06

Yosh!

Prenant l'exemple de Kurush, voici un petit résumé de mes dernières sessions gaming Smile

En rétro en rétro je suis à fond sur Dragon Quest VI en ce moment. J'adore ce jeu  :D ! J'avais peur que son classicisme ne me rebute, mais en fait c'est tout l'inverse. Pour dire, c'est le premier J-RPG que je fais qui me donne vraiment l'impression de jouer à un RPG au sens premier du terme, comme lors de mes parties papier avec les amis, c'est génial ^^ .
L'histoire est là aussi plus sympa que ce que je m'imaginais. Les dialogues sont assez brut de décoffrage, ça rajoute à ce charme bien old school. Pas qu'ils soient mal traduits, loin de là, mais c'est direct. Si le jeu veut te faire faire quelque chose, il te le dit cash : "Pour sauver le roi, vas me chercher la pomme dans le tiroir de l'auberge". Point. Là où tu aurais eu 30 minutes de tirades et d’atermoiements avec force cinématique dans un Final Fantasy. Le jeu ne s'embarrasse pas de chichi, de froufrous ou autre artifices, et ça, putain ça fait du bien. L'interface très old school des combats aide aussi beaucoup en fait. Je me rends compte que c'est finalement quelque chose que j'avais particulièrement apprécié dans les Mother et Shin Megami Tensei IV.
Enfin, je ne peux pas passer sous silence la DA signée Toriyama, absolument exquise et qui rajoute à la bonhomie ambiante du jeu. J'ai particulièrement adoré Chrono Trigger, en grande partie pour ça. Donc autant dire que là je suis comblé ^^ .

Bref, Dragon Quest, c'est d'la bonne frère Cool

En parallèle, j'ai toujours Silhouette Mirage et Border Down, auxquels je joue un peu en dilettante. Faudra que je m'y repenche dessus sérieusement.

En current en ce moment, je suis plus que jamais sur Dishonored 2, que je dévore littéralement :D . Je viens de finir le chapitre 5, avec plus de 10h de jeu. Autant dire que je prends mon temps ^^ .
Si j'étais parti au début sur une run en ghost, j'ai rapidement rétrogradé pour une run simplement non létale, mais finalement, me rendant compte qu'en faisant comme ça je ne prenait pas le temps d'explorer les niveaux, de peur de faire une victime malencontreuse, je suis passé en mode berserk, plus ou moins discret Laughing . En résumé : je laisse pas un garde (ou personnage hostile au sens large) vivant. Et pas juste pour qu'il ne me repère pas, non, je les élimine vraiment tous, du chien de garde au soldat d'élite, en les traquant un par un. Pour les civils, je les laisse tranquille (ou alors je les assome), sauf s'ils essaient de sonner l'alerte.
J'ai investi principalement les XP dans le pli temporel, dont je ne me sers pas du tout pour être discret, mais juste pour faire un carnage : Si je me fais repérer, tous les gardes arrivent. Une fois une bonne grappe rassemblée, hop, pli temporel, et je les élimine tous un par un sans qu'ils ne puissent rien faire. Ca marche aussi très bien contre les soldats mécaniques ^^ . Sinon, je reste adepte du headshot à l'arbalète ou bien du clignement pour prendre l'adversaire dans le dos. Je m'emmerde pas à cacher les corps. C'est bien plus rigolo de les observer paniquer du haut d'un perchoir quand ils trouvent un corps et de profiter de l'affolement général pour les éliminer un par un (ou bien en groupe avec le pli temporel). Seule contrainte que je me suis mis : trouver la façon non létale d'éliminer les cibles. Bon j'ai chié dans la colle pour la dernière, je pensais que c'était un garde classique et en fait non. Du coup elle s'est faite trancher la gorge  🤦  Laughing .
Du coup, une fois le ménage fait, je peux tranquillement explorer toute la zone, pour trouver toutes les runes, les charmes d'os, les documents, et autant que possible de loot (pièces, munitions, santé, ...) et apprécier tout le level design et la DA du jeu, qui sont proprement géniaux  Shocked . J'avais pas pris une telle claque depuis le premier Dishonored et les Bioshock!
avatar
Skate
Scellé
Scellé

Messages : 2234
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 27
Localisation : Derrière son écran

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Skate

Message par Gustav XIII le Sam 17 Déc 2016 - 9:34

Très sympa ce blog, il permet de mieux comprendre qui est cet acheteur fou et comment il joue Smile

Dragon Quest VI, j'avais commencé à le faire sur DS, mais j'y jouerai plutôt sur ma SFC avec le patch via ma Flash Cart.

Earthbound constitue également un monument pour moi, je le classe 5ème dans top 10 SFC. (Pour les curieux, mon top 10 complet et aussi celui de Richter figurent sur le forum de mon site Wink ). Pourtant l'accueil de la presse occidentale (française et US) avait été assez tiède à l'époque. Les tests étaient loin d'être dithyrambiques, mis à part celui de Chris de Player One. Greg de Joypad l'avait bien cassé par exemple, et Game Pro (magazine US) l'avait noté assez moyennement. Mais je m'en fichais, j'étais naturellement ultra attiré par le jeu, et je n'avais pas été déçu. Son humour et son ambiance étaient véritablement uniques, et c'est l'un des jeux les plus originaux de la première partie des années 90.

Mother 3, je ne l'ai fait qu'en jap lors de sa sortie (j'avais pré-commandé le box collector avec la GBA Micro). Je le referai bien en anglais un de ces jours.

Quant au premier Mother, je l'ai commencé en anglais sur ma Flash Cart NES, et je le terminerai l'an prochain.

Je te recommande d'essayer rapidement Gunple Gunman's Proof sur émulateur ou sur flash cart, sa représentation graphique et son ambiance est un mélange de Zelda (représentation graphique et environnements) / Mother 3 (pour le Far West) / Mother 2 (pour l'humour). Le jeu ne tient pas sur la durée : il n'y a que 7 donjons sans puzzle d'une demi-heure chacun, mais c'est un très bon jeu d'appoint, très agréable.

_________________
“What a hell are you gonna make?”
avatar
Gustav XIII
Mintissime !
Mintissime !

Messages : 1204
Date d'inscription : 05/06/2016
Localisation : Région parisienne

https://www.supagemu.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Skate

Message par Skate le Sam 17 Déc 2016 - 18:50

Yosh!

Merci Gustav ^^ !

Je note pour le Gunple Gunman's Proof. Il me semble que tu en avais parlé, soit dans le topic des dernières acquisitions, soit dans le topic "we love 2D : SFC" et ça m'avait déjà fait tilter. Je vais m'y pencher ^^ .

Pour Dragon Quest VI, je le fais sur DS et je ne suis pas déçu de ce portage/remake (les graphismes des décors ont été revus en pseudo 3D). J'ai bien avancé d'ailleurs depuis la dernière fois (environ 26h de jeu). J'ai pu découvrir le système de job qui est vraiment très agréable! Bon par contre, ne sachant pas trop "où" j'en étais dans le jeu, j'ai jeté un oeil rapidos à une soluce et il semblerait que je m'approche dangeureusement de la fin du jeu. Du coup je me suis mis aux quêtes annexes. Je les ferais sans doute pas toutes, mais bon, au moins essayer d'en faire une majorité, histoire d'avoir une vue à peu près exhaustive du jeu (et parce que j'ai des jobs à faire monter moi Laughing !) .

Tu as commencé le premier Mother donc. Il est comment par rapport aux autres? Je compte le faire sur la Retron5 avec le patch qui était sorti pour Mother 1+2 qui comprend la traduction (of course) mais également un anneau au tout début du jeu qui le rend plus digeste, en diminuant la résistance des monstres et en augmentant significativement le loot d'argent.

edit : Putain je viens de regarder rapidos le prix du Gunple Gunman's Proof, il est cher bordel Shocked ! Me le ferai sur émulateur Laughing
avatar
Skate
Scellé
Scellé

Messages : 2234
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 27
Localisation : Derrière son écran

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Skate

Message par Skate le Sam 17 Déc 2016 - 19:32

Yosh!

Double post de la mort mrgreen

En début de semaine, ça a été session découverte sur Nights - Into Dreams sur Saturn.
J'ai fini les niveaux des 2 gamins, m'en reste qu'un à faire mais qui se débloque a priori qu'en ayant un rang "A" à chaque niveau.

Bon honnêtement je ne sais pas trop quoi en penser. D'un côté il profite d'une ambiance magnifique, d'une réalisation vraiment soignée et d'un gameplay à la fois simple et accrocheur.
Mais de l'autre, il se trimballe un level design vraiment foutraque et un affichage brouillon qui fait que l'on a pas l'impression d'être maître de son jeu. Du coup on avance un peu au petit bonheur la chance, on fait des choses sans trop comprendre le pourquoi ou le comment et on finit les niveaux avec la désagréable impression d'être complètement passé à côté, ce qui est d'autant plus renforcé par les notes sévères sanctionnant la fin de chaque étape.
Ajoutons également une caméra pas capricieuse, mais mal placée. Elle est en effet un peu trop près du perso et plutôt fixée sur son profil plutôt que d'être légèrement placée de 3/4 arrière. Résultat : On voit pas ce qui arrive ensuite dans le niveaux, donnant encore plus l'impression de subir plus que de jouer. Un comble pour un jeu monté sur rail.
Les boss fights sont tout aussi brouillons : Pas de barre de vie pour le boss, ou bien de changement de couleur, du coup si le joueur se rend bien compte qu'il déclenche quelque chose, il ne sait absolument pas si c'est une attaque réussie, s'il a juste cassé un pattern ou bien s'il se plante. Au final je me suis retrouvé à bourriner en fonçant sur les boss en espérant que ça marche (et ça a marché). C'est frustrant.

En conclusion, je comprends son statut de jeu culte aux yeux de certains joueurs, car il a beaucoup d'arguments à faire valoir, à commencer par son ambiance (il a une vraie patte) et l'originalité de son gameplay, mais son manque de rigueur m'a déçu. Quitte à conseiller un "classique" de la Saturn, j'aurais plus tendance à citer Panzer Dragoon que Nights.

_________________
@Skate a écrit:Par le pouvoir de la n,eo front longin!
avatar
Skate
Scellé
Scellé

Messages : 2234
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 27
Localisation : Derrière son écran

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Skate

Message par Gustav XIII le Sam 17 Déc 2016 - 20:52

Rectification : il y a 8 donjons dans Gunple Gunman's Proof. J'ai fini le jeu aujourd'hui, et j'ajoute qu'en plus d'être court pour un soft de ce type, il se révèle aussi bien trop facile. Oui, il est assez cher sinon, et de toutes façons mieux vaut y jouer en anglais sur ému ou flash cart avec le patch pour bien profiter de l'humour, présent du début à la fin.

DQVI, j'y avais joué une petite dizaine d'heure sur DS, mais c'était il y a 5 ans déjà, je le recommencerai sur SFC avec le patch ! Pas fan du tout de la représentation en 3D !

Comme beaucoup d'occidentaux, je découvre le premier Mother après le deuxième. Je l'ai commencé en mai dernier et je le reprendrai en 2017. Il est très bon, et pose beaucoup de bases pour le 2. On retrouve par exemple :

-Le système de carte de crédit et de distributeur (ATM)
-Les pouvoirs PSI
-La sauvegarde en appelant son père au téléphone, qui indique au passage le nombre d'XP restant avant le prochain level
-Le nombre limité d'items
-Beaucoup de thèmes : certaines compositions ont été reprises dans le 2 (la musique de la première ville = la musique de la maison de Ness dans le 2 ; la musique de l'école élémentaire = la musique de sélection d'un fichier dans le 2) et les deux jeux sont vraiment très proches dans leur tonalité
-Certains ennemis (le hippie et sa musique !)

Evidemment, il est quand même nettement moins bon que le 2, notamment sur les points suivants :

-On ne voit pas les ennemis lors des déplacements (les RPG Famicom affichant les ennemis sont extrêmement rares, voire inexistants je pense)
-Les villageois me semblent moins blagueurs que dans le 2. Le jeu est beaucoup moins drôle dans l'ensemble.
-Durant les combats, on peut taper dans le vide si l'ennemi meurt avant que son tour n'arrive (comme dans Lufia I ; je crois que dans Mother 2 les perso tapent automatiquement un personnage toujours vivant à la place)

C'est marrant, j'ai aussi rejoué à Nights cette année, et bof bof, j'y ai du mal à m'y remettre. C'est vraiment un jeu qui doit être de préférence joué à son époque pour moi : je ne trouve pas le gameplay super intéressant, c'est surtout sa réalisation et son ambiance enivrante qui le rendaient exceptionnel à l'époque.

_________________
“What a hell are you gonna make?”
avatar
Gustav XIII
Mintissime !
Mintissime !

Messages : 1204
Date d'inscription : 05/06/2016
Localisation : Région parisienne

https://www.supagemu.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Skate

Message par Skate le Mer 21 Déc 2016 - 13:35

Yosh!

Première run bouclée sur Dishonored 2 hier soir, avec Corvo, en un peu moins de 20h. C'est peu dire que j'ai pris le temps d'explorer les niveaux quasiment dans les moindres recoins mrgreen . Fini en chaos élevé, avec la mauvaise fin donc. Bien content car hormis Hashworth que j'ai buté par erreur, j'ai eu toutes les autres cibles de façon non létale. Bon par contre les autres ennemis ils y sont tous passés ou presque, et même quelques civils sur la mission 8, comme ça pour le fun. En fait le jeu est vraiment tout aussi intéressant quelque soit la façon dont tu veux y jouer. Alors certes, c'est gratifiant de faire une run no kill/fantôme, mais vider entièrement un niveau de ses hostiles est tout aussi amusant. Car encore une fois, je les aies pas buté parce qu'ils étaient par hasard sur mon chemin, non, je les aies vraiment cherché et traqué un par un. La méthode je fais du raffut pour qu'ils arrivent tous, je bloque le temps avec Pli Temporel et je les égorge tous est toujours aussi efficace et grisante à ce titre.
Quant au level design, je pense avoir bien fait le tour des niveaux et vu à peu près chaque passage et c'est juste époustouflant. Epoustouflant de cohérence par rapport à l'architecture de Karnaca et d'ingéniosité pour l'exploration. Sans compter que chaque tactique d'approche n'est pas restrictive, et que l'on peut tout à fait basculer d'un passage à un autre à tout moment selon ce qui se présente à nous. On peut par exemple décider de passer discrètement derrière un garde, lui faire les poches et trouver une clé qui va totalement changer nos plans car elle va ouvrir un chemin auquel on avait pas forcément pensé. Tout est interconnecté et il n'y a aucune linéarité, c'est génial.
Bon par contre, comme dans le premier, l'IA est un peu aux fraises par moment. Rien de catastrophique, mais parfois ça te fait sortir un peu du jeu.

On a fait des caisses dans les tests sur l'histoire et la narration, comme quoi elle était franchement pas terrible, blablabla. Bon, coupons court au suspense tout de suite : non, l'histoire n'est pas bien originale, comme dans le premier.  Mais comme dans le premier, elle se laisse agréablement suivre et l'on a envie de progresser pour savoir la suite. En fait, c'est plus "l'histoire globale" des îles de Serkonos et de Dunwall qui nous transporte que l'intrigue principale. Connaître les cibles, leurs motivations, leur histoire, leur personnalité, écouter les conversations des badauds, s'imprégner des récits de la région, etc. , ça c'est franchement passionnant et comme dans un Bioshock ou un Deus Ex, ça happe totalement le joueur, qui plonge tête la première dans cet univers. On s'y sent dedans, et pas juste spectateur, et ça ça fait un bien fou. Le récit finit par être éclipsée par Karnaca, mais se rappelle au souvenir du joueur de manière pondérée, histoire de lui remémorer son fil rouge. L'intrigue globale en elle même est on ne peut plus classique et peut se résumer en un mot : "vengeance" . Voilà. Est-ce un mal? Perso je ne trouve pas. D'autres jeux ont aussi une histoire minimaliste, qui servent juste de cadre global au joueur, sans que ça n'empêche d'avoir un récit riche et prenant. Je pense notamment à the Last of Us, dont l'intrigue peut se résumer à "Papa Joël doit amener Ellie d'un point A à un point B" ou bien encore Shadow of the Colossus qui se résume à "Tue les colosses pour ramener ta bien aimée". On a déjà vu plus développé. Pour autant, ça ne les empêche pas de raconter quelque chose qui prend aux tripes.
Ben pour Dishonored c'est pareil (aussi bien le 1 que le 2 d'ailleurs). Alors c'est loin d'être aussi intense que les deux titres cités avant, mais ça reste tout à fait agréable et j'en garde un souvenir globalement bon. Ca peut être amélioré, effectivement, mais c'est déjà plus que convaincant. Bon par contre, le doublage FR est pas terrible terrible, faut bien le dire... Pas catastrophique, mais loin de ce qu'on fait de mieux dans le domaine et encore une fois en dessous du doublage en VO.
Maintenant, est-ce à dire que ce deuxième opus est meilleur que le premier? Eh bien non. Mais il est moins bien alors? Non plus. De mon point de vue, les deux jeux sont aussi bons et sont complémentaires. Chose que j'apprécie particulièrement d'ailleurs, car ça ne fait pas partir le précédent opus dans l'ombre de son successeur. Ils ont autant d'intérêt l'un que l'autre.

En conclusion, Dishonored 2, c'est de la bombe bébé  Cool

Bon maintenant, je me remet à the Last Guardian.
avatar
Skate
Scellé
Scellé

Messages : 2234
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 27
Localisation : Derrière son écran

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Skate

Message par Noodles le Dim 25 Déc 2016 - 13:29

Salut Skate


J'ai acheté le jeu le jour de sa sortie,mais pas eu le temps de le commencer.
Une fois que tu auras fini Last Guardian,si tu as le temps j'aimerais bien que tu nous fasse un petit retour,sans spoil si possible,car beaucoup de gens se plaignent du gameplay,caméra,manaibilité qui n'est pas vraiment au rendez vous.En tout cas Trico a l'air d'être trop mimi.
avatar
Noodles
Near-mint
Near-mint

Messages : 822
Date d'inscription : 27/10/2015
Localisation : Au pays de la SFC

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Skate

Message par Skate le Dim 25 Déc 2016 - 16:25

Yosh!

Pas de soucis je ferai un retour Wink

_________________
@Skate a écrit:Par le pouvoir de la n,eo front longin!
avatar
Skate
Scellé
Scellé

Messages : 2234
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 27
Localisation : Derrière son écran

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Skate

Message par Skate le Mer 18 Jan 2017 - 23:24

Dragon Quest 6 me gonfle.

Voilà c'est dit.

Pourtant ça partait plutôt bien. Système de jeu old school, rythme pas énorme mais quand même suffisant pour te pousser à toujours avancer, DA qui pète (Toriyama oblige), pas prise de tête pour l'histoire ni les dialogues, pas de diatribes interminables... Même si ça m'a surpris au début, j'ai même fini par complètement accroché à ce découpage en plusieurs "petites quêtes" mises bout à bout, plutôt qu'en une seule et grande quête avec des donjons/étapes parfois pas vraiment justifiées.  Le système de double monde rêve/réalité avec 2 maps différentes à explorer est aussi une bonne idée, et contribue grandement à l'ambiance onirique au sens propre du titre. Quand j'ai découvert le système de job avec l'abbaye des vocations, j'ai aussi été agréablement surpris. Les classes montaient ni trop vite, ni trop lentement, mon équipe apprenait au fur et à mesure des sorts de plus en plus utile.

Bref, tout pour plaire.

Et puis je sais pas, petit à petit, le jeu a finit par me dégoûter. Pour pleins de petits détails qui mis bout à bout finissent par te pourrir le jeu.
Déjà pour commencer, à partir de 25-30h de jeu, le rythme, déjà pas bien enlevé, est retombé comme un soufflé. C'est le moment de la quête des armes légendaires. Quand je suis arrivé là, la map des 2 mondes était révélée à près de 90%, seules quelques zones me sont restées totalement inaccessibles. Et là... Ben rien. Aucune indication du jeu pour me dire "bon ben voilà, t'en es arrivé là, maintenant pourquoi tu ne t'intéresserais pas à ces fameuses reliques légendaires?". Là, que dalle, nada. Tant et si bien que quand j'ai fait la quête pour l'épée légendaire, je me suis dit que c'était une side quest. Mais non, c'est bien l'histoire principale.
Enfin j'sais pas merde, ça coûtait quoi de donner au moins UN indice sur ce que tu dois faire? Là concrètement je me suis retrouvé, après avoir battu le grand méchant "du début", à n'avoir comme seul but que mon héros "retrouve son vrai lui" (tous les persos ont un alter ego dans le monde de rêve et fallait que je retrouve le mien). Oaaaaaah! Et après? Je vais où? Je vais parler à qui? je fais QUOI?!
Bref, je me suis retrouvé à partir de ce moment là à errer comme un con, sans motivation car j'avais déjà exploré quasi toute la carte. Alors que je pensais ne pas avoir besoin d'une faqs pour le finir, il a fallu que j'aille voir quoi faire. Même dans le jeu, la diseuse de bonne aventure que l'on croise et qui est censée nous "aiguiller" ne sert strictement à RIEN! Si au moins elle apportait un petit indice, comme celle de Twilight Princess, pour AU MOINS m'indiquer où aller, dans quelle ville, pour chercher un éventuel PNJ qui pourrait ensuite m'orienter dans mes recherches.
Là non. Démerdes toi gros. Retournes toutes les maps, les fonds des océans (car oui, on peut aussi les visiter, et c'est grand) et ESPERES tomber, par pur hasard, sur ta prochaine étape. Mais vas te faire foutre, merde!
Mais encore, que tu doives explorer, passes encore mais... peut-on m'expliquer ce taux de rencontre des monstres DEBILEMENT haut putain? Tu peux pas faire moins de 10 pas sans que l'on te saute dessus!! Et j'exagère pas! Bordel mais c'est quoi ton problème, putain de jeu? Je me fais pas déjà assez chier comme ça?!
Mais bon, lààààà encore, on PEUT, EVENTUELLEMENT, faire l'impasse. Mais...

pfff je suis fatigué... que disais-je... Ah! oui!

C'est quoi cette interface de MERDE bordel?! En combat, quand tu fais tes sorts, ils sont tous rangés ensemble dans le même menu, plus ou moins dans l'ordre dans lesquels tu les apprends. Ce qui fait que tu as les sorts de soutien, offensifs et les attaques spéciales qui sont tous mélangés. Quand tu as fait apprendre à l'un de tes persos des jobs genre artiste martial et prêtre, qui conjuguent attaques au CAC et sort de soutien, je laisse imaginer le bordel pour t'y retrouver. Maintenant, tu prends un maggot, job sorcier/prêtre/sage. 6 pages de sorts. Tous mélangés... Et il faut naviguer dans ce merdier à chaque attaque si tu as le malheur de vouloir changer de sort... Ha... Haha... Hahahaha... Stratégie tu dis? Ta gueule, spammes les mêmes sorts. C'est pas efficace tu dis? Rien à foutre, joues comme un idiot va. Pourquoi te prendre la tête? Tu vas devoir refaire la même chose 10 mètres plus loin, au prochain combat.

Mais encore, si c'était 6 pages de sorts utiles, mais non! A force d'évoluer, nos persos ont des sorts qui deviennent rapidement désuets ou simplement inutilisables de base (aaah, c'est fameux sorts d'antimagie/paralysie ou d'instakill qui ne marchent JAMAIS chez toi, mais par contre toujours chez les mobs les plus nazes du jeu!). Je n'en utilises finalement qu'une poignée!
Avoir des indications sur les faiblesses des ennemis comme dans un MegaTen IV? Pffuh! C'est surfait voyons! Mieux vaut te laisser essayer chaque putain de sort pour savoir lequel fera peut être plus de dégât, sachant que ces dégâts varient parfois de manière complètement inexpliquables, et qu'à aucun moment tu n'as genre une indication qui te dis "ah! le sort que tu as utilisé est plus efficace que les wat'mille d'avant que tu as essayé! Bravo!" .

Les jobs finissent par ne plus avoir aucun sens non plus. J'ai un gros balèze job gladiateur qui tape à peine plus fort sur une attaque de cac simple que mon paladin, qui a moins d'attaque en stats. WTF?! A quoi ça sert bordel? Et puisque tu as quasi dès le début des attaques spéciales qui consomment 0 PM qui sont bien plus efficaces que tes armes, pourquoi s'emmerder à ne serait-ce qu'essayer les attaques simples? Mmh?

A côté de ça, le jeu se trimballe un level design pourrave, digne d'un gamin de CP. Pas d'énigmes dans les donjons (non, j'appelle pas ça des énigmes), tout au plus des étages à grimper ou descendre et de la baston.

Mais, encore plus irritant : la bande son. Guillerette au début, pour ne pas dire plutôt agréable, elle a finit par me taper sur les nerfs au bout d'une vingtaine d'heures. Pour une raison bien simple : c'est toujours les mêmes pistes à de très rares exceptions. Quelque soit le donjon, la ville, la map, les combats (mob/boss), C'EST TOUJOURS LES MÊMES PUTAINS DE PISTEEEEEEEEES! MÊME LE BOSS FINAL N'A PAS UNE BO DEDIEE!!!!!!!! Merde quoi! Les pistes doivent se compter sur les doigts des deux mains, sans déconner! Et cette musique des combats, dont tu n'entends à chaque fois que les premières secondes, car tu finis la bataille en 2-2, et qui revient sans cesse à cause de la fréquence des rencontres. BORDEL CA ME REND FOU!!!!

Dans le genre répétitif aussi, on notera le subtil swap color de dizaines d'ennemis. Ce qui donne un bestiaire finalement assez peu fourni, où tu vois toujours les mêmes tronches. Et vu la fréquence des combats, TU VAS LES VOIR CES TRONCHES! C'est moi qui te le dit!

Ajoutons à cela des sauvegardes placées uniquement dans les putains d'églises des putains de villages, et nul part ailleurs, avec à chaque fois obligation de se taper le discours de ce connard de prêtre. En sachant qu'il faut rester vigilant, car si tu lui parles par erreur ou que tu sélectionnes trop vite "confession (sauvegarder)" alors que tu voulais "résurrection", que tu martèles le bouton B, tu vas avoir "voulez vous sauvegarder? --> non" puis "très bien, voulez vous continuer la partie?" tu tapes trop vite sur B "--> Non" "très bien mon enfant *écran noir* tu peux éteindre la console"

...
........
Je viens de quitter ma partie sans sauvegarder les 2h que je viens de faire, à cause d'une erreur d'ergonomie des menus?
...
Sérieux?
......
Et mon poing dans la gueule? Pour voir?

Foutre les points de sauvegarde uniquement dans les villes, après tout pourquoi pas! Mais dans ce cas, qu'il y ait des raccourcis à débloquer que si tu meures dans un donjon tu évites de tout te retaper, du début à la fin. Mais non voyons! Haha, crédules que tu es enfin. C'est TELLEMENT plus amusant de te faire refaire TOUT le PUTAIN de DONJON. TELLEMENT PLUS DRÔLE de te voir te retaper CHAQUE PUTAIN d'ETAGE de la tour du boss final. Boss final en 3 formes, TROIS PUTAINS DE FORMES,  SANS REGENERATION ENTRE!! Boss final qui t'allume, comme AUCUN autre boss avant. Et qui te craches à la gueule d'un air dédaigneux un tonitruant "vas faire du grind d'XP, noob!" . Et ce grind, C'EST LONG!! Pas genre en 15 minutes tu prends un niveau. Noooooooooon! C'est plutôt du genre tu passes plus d'une heure pour ESPERER en avoir eu deux! Si t'es pas mort sur un random trashmob qui t'allumes à cause d'une RNG désastreuse. Ce qui te reconduits... Au dernier save point, avec moitié de ton blé et JUSTE ton héros de vivant. Faut que tu ressuscites tous tes potes auprès du prêtre, à tes frais. PAYE TA TOURNEE MA COUILLE! C'est pour moi! 1500 PO pour ramener un de tes potes... Sachant que ta bourse moyenne tourne autour des 20.000 PO. Heureusement que j'ai une guérisseuse qui a un sort de résurrection, sinon mates l'ardoise quoi...

Tiens quitte à parler de grinding, je reviens un instant sur les classes. L'un des principaux éléments censés motiver le joueur à avancer. Je vous ai dit plus haut qu'elles montaient ni trop vite, ni trop lentement. Mais ça, c'était avant. Naaaaaan! Là, à la fin du jeu, c'est plus la même! Faut savoir que les classes ne montent pas avec l'XP comme les niveaux, mais avec un nombre de combats. Pas de monstres à buter hein, non. Des combats. Là, pour monter le dernier niveau de la classe Armagicien de mon héros, il faut que je fasse... 49 combats... Et c'est pas la classe ultime du jeu.

Vas te faire mettre. Jeu de merde.

50h perdues pour finalement buter sur un boss final de mes deux et être obligé de grinder l'XP comme un débile.

Vas BIEN te faire mettre!
avatar
Skate
Scellé
Scellé

Messages : 2234
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 27
Localisation : Derrière son écran

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Skate

Message par the_vidy le Jeu 19 Jan 2017 - 0:03

C'est beau Sad
Un poème, une œuvre, une lecture magnifique.

Et la fin, magique.

J'aimerais savoir écrire avec tant de passion.

_________________
Je recherche:
Sur NES: Castlevania, Balloon fight. Sur game boy: Mystic quest en fr, Marioland fr en boite. Wonderboy 4 master system. Le matos pour faire un Link entre 2 Naomi.
avatar
the_vidy
Used
Used

Messages : 356
Date d'inscription : 15/11/2016
Localisation : lost in lot et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Skate

Message par Skate le Jeu 19 Jan 2017 - 8:41

@the_vidy a écrit:C'est beau Sad
Un poème, une œuvre, une lecture magnifique.

Et la fin, magique.

J'aimerais savoir écrire avec tant de passion.

Attends que je retrouve ce que j'ai écrit sur Tomber Raider (le reboot sorti en 2011 ou 2012 ché pu) Laughing
avatar
Skate
Scellé
Scellé

Messages : 2234
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 27
Localisation : Derrière son écran

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Skate

Message par grumly le Jeu 19 Jan 2017 - 10:19

C'est vrai c'est très agréable à lire.
Que penses-tu de Silhouette Mirage ? Perso j'adore ce côté loufoque et barré pour un run & gun.
avatar
grumly
Loose
Loose

Messages : 142
Date d'inscription : 06/01/2017
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Skate

Message par Skate le Jeu 19 Jan 2017 - 15:28

@grumly a écrit:C'est vrai c'est très agréable à lire.
Que penses-tu de Silhouette Mirage ? Perso j'adore ce côté loufoque et barré pour un run & gun.

Merci Smile

Silhouette Mirage j'adore. C'est typiquement le genre de jeu qui me fout la banane, comme Super Tempo ou Dynamite Headdy ^^ !

Bon sinon, je parlais de mon ressenti sur le reboot de Tomb Raider, sorti sur PS360. Si vous voulez un peu de lecture, voici ce que j'avais écrit à l'époque

EPISODE 1 : 16/07/2013

@Skate a écrit:je suis en train de me faire le dernier Tomb Raider sur PS3, que l'on m'a prêté. franchement, après avoir fait the Last of Us, le jeu est juste une vaste blague.

l'histoire est à chier, les personnages creux au possible, le jeu d'acteur terriblement mauvais, on éprouve aucune empathie pour eux, tout ou presque est prévisible, une grosse blague quoi. Uncharted à côté est bien meilleur sur ce point, car son scénar complètement abracadabrantesque et à la limite de la parodie est, lui, totalement assumé. là ça essaie de faire un truc super sérieux qui se vautre lamentablement en nous servant du pathos bien bas du front toutes les deux minutes avec des scènes d'actions complètement folles ensuite...

pour rester avec Uncharted, si les cabrioles de Drake avaient de quoi faire sourire, elles avaient au moins le mérite de ne pas s'enchaîner toutes à la suite avec des chutes à chaque fois mortelle dont Drake se sort sans égratignures dans un laps de temps de 10 minutes. Drake est un ouf dans sa teuté, mais bon, quand il tombe de 150 mètres, il se pète au moins une cote et attend deux semaines avant d'entamer le prochain niveau...euh voyage. Lara, elle, c'est une warrior de l'extrême qui fait passer Chuck Norris pour une tafiole. vous ne me croyez pas? un exemple : elle est capable de survivre à une chute de 50 mètres dans une cascade suivie d'un saut en parachute où elle se prend tous les pins sur le chemin qui se finit par une autre chute de 15 mètres interrompue par un rendez vous avec branche grosse comme mon bras dans le sternum. aucune côte cassée, pas un trauma crânien, tout juste une "plaie ouverte", qui nécessite l'utilisation d'une trousse de soins. normal. pour aller chercher ladite trousse, cette gourde ne trouve rien de mieux que de passer dans des eaux croupies sous un bidonville, où grouillent rats, cadavres humains et animaux et sans doutes tout un tas de bactéries et autres parasites que ne renierais pas l'Institut Pasteur, le tout, bien évidemment, directement au contact de notre plaie. normal vous dis-je, normal. pour finir, Lara ne trouve finalement pas de trousses de soins et décide donc, plutôt que d'essayer au moins de laver un minimum sa plaie, de cotériser tout ça avec une bonne flèche chauffée à blanc récupérée sur un cadavre bien crade. et c'est tout le temps comme ça. une visite de contrôle chez son médecin pour vérifier ses vaccins à son retour ne sera pas du luxe.

les développeurs ont aussi essayé d'instaurer une ambiance bien glauque et viscérale, mais... pareil, ça ne prend pas. désolé, mais les salles remplies de cadavres découpés en apéricube, les mecs empalés tous les 30 cm (véridique!), les crânes qui servent de boules de bowling, ça ne fait ni peur, ni frémir. tout juste cela fait rire tellement ça a été vu et revu dans des jeux qui soit distillent savamment du gore et qui fait pour le coup vraiment peur, comme Dead Space, soit qui l'utilise de façon tellement outrancière que ça en devient comique, comme Madworld ou Mortal Kombat. là on a juste l'impression de décors en carton pâte. c'est horripilant.

le gameplay n'est guère mieux servi hélas. dès le début du jeu Lara est capable d'utiliser un Instinct de Survie ultra cheaté capable de trouver une souris dans une forêt, mais n'est pas capable de coller une simple beigne. WTF? t'as plus de munitions tu fais quoi? tu danses la polka en récitant du Baudelaire en attendant qu'on te butes? mais merde, même dans le premier Uncharted Drake pouvait distribuer des bourre-pifs! puis bon, c'est pas comme si elle trouvait quasi dès le début du jeu un piolet. s'en servir pour se défendre? non. je ne veux pas. c'est juste pour crocheter des portes. na.
puis on passe d'un extrême à l'autre : dès un certain niveau passé, Lara se dit miraculeusement que "tiens, si je plantais le piolet dans la tête des méchants, ça pourrait avoir un effet kiss cool" et on passe d'une autiste incapable de donner une paire de claque à une psychopathe qui défonce du crâne en 2 temps 3 mouvements comme ça, pif pouf. pis attention hein, c'est pas genre le petit coup qui ferait rire un Horse Guard de Buckingam. noooooooon! c'est le méga coup over cheaté qui t'achève un mec que même au pompe tu le chatouilles! normal en somme. c'est risible...
ah! et parlons de l'arc tiens! dans the Last of Us, celui ci a une physique réaliste, à savoir que tu ne bandes pas un arc instantanément et que, oui monsieur, les flèches n'ont pas une trajectoire droite, mais en cloche. là, tu débutes, tu peux tirer limite plus vite qu'avec un pistolet semi automatique, tu bandes l'arc comme ça, d'un coup d'un seul sans sourciller et ô miracle tes flèches partent bieeeeen droit dans le museau du môsieur en face. crédible vous dis-je.
pour l'aspect "survivant", on repassera aussi hein. Lara n'a aucun sac à dos, pas une pochette, rien, histoire, disons, de profiter de ses courbes. En revanche, elle est capable de se trimballer sans que cela ne choque personne un fusil à pompe, une AK47, un flingue, un arc et toutes les munitions qui vont avec, sans oublier tout le reste de son équipement et de ses reliques trouvées ça et là. un musée sur patte. le mieux, c'est que les développeurs n'ont même pas fait l'effort de faire apparaître les armes sur Lara, histoire que quand elle en prend une, on sache d'où elle la sort, mais là non. ça spawn direct dans ses mains. pop! classe. la fille de Marry Poppins sûrement.
sur certains passages également, on insiste pour que le joueur avance prudemment, pour ne pas dire en mode furtif, histoire de tuer les gardes silencieusement un par un. ok, soit. mais bordel, était-ce bien compliqué de mettre une touche pour RESTER baissée, et pas faire des espèces de pas chassés tout pourris et tellement discrets que même un sourd les percevraient? lorsque l'on arrive dans une zone un tant soit peu dangereuse, Lara arrive debout, tout fringante et seulement lorsque la zone débute, se baisse plus ou moins automatiquement. t'as des gardes qui discutent juste en face, qui PEUVENT la voir lorsqu'elle arrive, mais non. ils ne voient rien. affligeant. ah et parlons des exécutions discrètes aussi. dans the Last of Us, on peut tuer discrètement un ennemi de deux manières : soit on l'étrangle, mais ça prend un peu de temps, soit on lui tranche la carotide avec un surin et c'est instantané, mais totalement silencieux. là, Lara peut au début étrangler les ennemis avec son arc en silence. ça prend aussi un peu de temps, mais c'est discret. jusque là c'est crédible. par contre, pour les exécutions instantanées, elle utilise une méthode brevetée pour sa discrétion : se jeter sur ses ennemis dans leur dos en leur plantant le piolet dans la gorge. évidemment, avec moult cris, râles et gesticulations, bref, l'archétype même de l'exécution furtive. mais encore une fois, les ennemis sont tellement cons que tu peux sans soucis dézinguer leur pote dans leur dos, tant qu'ils ne voient pas Lara, ils ne font rien. par contre, si vous tirez une flèche d'arc à côté d'eux, qui ira se ficher dans la terre dans un léger "poc!", là branle-bas de combat, WTF, on nous attaque, catastrophe! magique. absolument magique.
ah, et vous vous souvenez de Gears of War sinon? mais si! avec ses caméras au ras des genoux lors des sprints. ben là, imaginez la même chose, mais tout le temps. au lieu d'avoir une caméra stable que le joueur contrôle à sa guise, on a une sorte de gogol-cam qui avance, qui recule et qui surtout tressaute lorsque Lara se déplace. un peu comme si un reporter de guerre la suivait en courant, mais en se prenant les pieds dans toutes les branches. en plus de vite coller la nausée, cela nuit considérablement à la lecture du jeu. lorsque l'on voudrait une vue un peu éloignée de Lara, on se retrouve avec une vue 3/4 haut pile au niveau de son sublime postérieur et on ne voit rien. quand on voudrait une vue un tout petit peu plus proche pour essayer d'analyser le terrain un minimum, la vue s'éloigne pour donner un bô panorama. dans les deux cas, la vue est sublime, mais pour le jeu, c'est très inconfortable.
enfin, terminons les griefs avec le système de santé. là où je m'attendais AU MOINS à avoir une barre de vie à gérer, je me retrouve encore une fois avec l'un de ces systèmes de regen automatique à la con, qui finit de pourrir le peu de crédibilité qu'il restait au jeu.

alors qu'est-ce qui me pousse encore à continuer ce jeu? hum... j'avoue que je ne sais pas trop. mais je dirais quand même le game design général. le jeu est en effet construit comme une sorte de Metroidvania 3D et profite d'un level design plutôt sympathique, très vertical. les niveaux ne sont pas linéaires stricto sensu, mais sont découpées en zones assez grandes qui regorgent de secrets à trouver : reliques, cartes, journaux, tombeaux secrets, etc. qui font monter l'expérience de Lara, lui donnant des points de compétences à utiliser dans différents arbres pour améliorer ses capacités. on trouve également des pièces pour améliorer nos armes. c'est cet aspect de customisation de notre personnage, couplés au level design, qui font la grande force du jeu. malheureusement, je ne trouve guère que ça pour sauver ce jeu. j'ai du mal à comprendre les critiques dithyrambiques des différents sites sur ce jeu complètement overrated. je vais le finir car je l'ai commencé, mais ce n'est clairement pas le jeu dont je garderais le meilleur souvenir et je pourrais comprendre que les fans de la première heure de Lara aient bouffés leur manette en jouant à cet opus.

heureusement que l'on m'a prêté le jeu. je me serais mordu les doigts de l'avoir acheté...
avatar
Skate
Scellé
Scellé

Messages : 2234
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 27
Localisation : Derrière son écran

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Skate

Message par Skate le Jeu 19 Jan 2017 - 16:43

TOMB RAIDER, EPISODE 2 : 17/07/2013

@Skate a écrit:Bon ça y est, j'ai fini Tomb Raider (wuhu! faites péter le champ'!). je peux donc maintenant donner mon avis sur l'ensemble du jeu. mon avis dessus a quelque peu changé.

en effet, l'histoire n'est pas une blague. non. c'est bien pire. prenez disons, de l'Indiana Jones, du Mission Impossible, du James Bond et du Grey's Anatomy (pour les sentiments, toussa toussa), mélangez le tout, saupoudrez de textes qui feraient passer Bigard pour un académicien, servez le tout avec une mise en scène bancale et un rythme inégal, vous avez Tomb Raider. je sais bien que les histoires dans les jeux d'action, c'est assez secondaire, mais là on touche le fond. je me répète par rapport à mon précédent post, mais croyez moi, j'ai jamais vu un jeu d'acteur aussi peu convaincant et des personnages aussi vides dans un jeu. je ne sais pas ce qu'avaient les scénaristes en tête, mais je crois que leur définition d'un héros, enfin d'une héroïne (livrée sans seringue) badass et charismatique est légèrement erronée.
un héros badass et charismatique, c'est par exemple ça :

[video]L3o-z5Xw-F4[/video]

ou ça :

[video]KzqJswRGc8o[/video]

ou encore ça :

[video]CIAbZ0sS6PU[/video]

maintenant, cherchez ce qui cloche : une gonzesse brune avec une queue de cheval qui chiale, qui ne sait pas coller de beignes, qui fait "ha!han!" à chaque saut, chaque tir, chaque action et qui ne peut s'empêcher de s'exclamer "oh god! oh shit! oh godshit! oh shitgod! shotohgid!" toutes les deux minutes mais qui à côté de ça se comporte comme une véritable psychopathe (et le mot est faible) dès lors qu'on lui colle un arc ou une arme à feu entre les pattes et qui est capable, alors que c'est sa toute première sortie en classe de découverte, d'encaisser plus de chutes mortelles et/ou abracadabrantesque qu'un cascadeur dans l'ensemble des films de Bruce Willis, Stallone et Schwarzy réunis. hum? aucune idée? un indice : la queue de cheval. sisi, je vous assure.

portrait enchanteur, n'est-ce pas? maintenant dites vous que vous allez vous coltiner ça pendant 12 heures, chers amis. au début, vous rêverez qu'elle se pète la cheville en se prenant les pieds dans ses lacets. ensuite qu'elle se colle une balle entre les deux yeux en regardant dans le canon de son flingue-qui-ne-marche-plus-bouhouhou. à la fin, vous vous surprendrez à l'envoyer exprès dans les précipices pour vérifier votre théorie disant que si l'on a de l'air dans la cervelle, on flotte.
seulement, vous mettrez bien vite ces passionnantes activités de côté une fois que vous aurez fait la rencontre des autres PNJ. caricatures vivantes (enfin pour certaines temporairement), ces personnages sont tout bonnement insupportables, et croyez moi, ce ne sont pas les méchants les pires. c'est parfois à se demander si vous n'embrasseriez pas à votre tour le côté obscur de la farce juste pour le plaisir de coller un pruneau dans le museau de chacun de vos coéquipiers, vous y compris. vides. ce sont des coquilles vides. si ces personnes existaient dans la vraie vie, vous n'auriez qu'une envie : les enduire de miel et les balancer dans une fosse à ours. ou pire, les forcer à écouter les débats de l'assemblée nationale. torture suprême. ouuuhh! que je suis sadique.

pour le reste, concernant les aspects de gameplay qui m'ont plu et déplu, je vous renvoie à mon précédent post. mon avis sur la question n'a pas changé d'un iota : game design général très bien trouvé, idées de customisation et de progression du personnage agréable (quoiqu'assez limitée) et level design réussi. je rajouterais également des armes ayant un excellent feeling. on sent réellement leur puissance, leur souffle, et leurs dégâts. point de pistolet à bille ici, on crache du plomb et on en crache sévère. les gunfights sont très agréables, malgré cette absence plus qu'agaçante de touche permettant de se baisser/lever à sa guise et cette p**ain de caméra qui se trémousse à chaque fois qu'on court. quelques incohérences également, certaines flagrantes comme l'absence de torgnoles dès le début, d'autres plus marginales, comme la physique de l'arc ou sa surpuissance. les QTE abondent également. ça ne m'a pas outrageusement dérangé, mais c'était quand même à la limite du too much. dernier point regrettable : la gestion de la santé. quel est l'intérêt, s'il vous plaît, d'avoir un regain automatique de santé dans un jeu jouant à fond la carte du "A Survivor is Born!!" (tadaaaa!!!)? ça aurait été teeeeeeellement plus judicieux de mettre une barre de santé comme dans Max Payne ou the Last of Us, histoire de rendre le côté survie VRAIMENT intéressant. là, Madame (la marquise) se vautre de 150 mètres, subit 40 explosions à la chaîne, se fait vider 36 chargeurs de mitrailleuses lourdes dans le bide, se fait péter les rotules à coup de machettes, et on voudrait me faire croire qu'il lui suffirait de souffler un coup pour récupérer?

"ok stop les mecs, pouces là, j'ai l'écran qui devient gris, je viens de perdre 3L de sang, j'ai suffisamment de plomb dans les côtes pour faire exploser une IRM, ça devient critique.
- ben utilise une trousse de soin!
- non, je vais aller m'accroupir derrière cette barricade tranquillement pour souffler un peu pendant que vous continuez à me tirer dessus. comme ça, pif pouf, l'écran reprend des couleurs et je peux retourner vous marrave la gueule après. ok?
-...euh..."

no comment.

en conclusion, Tomb Raider c'est bien, très bien, sans Lara, sans les PNJ, sans les cutscenes, sans ce p**ain de cameraman saoul qui s'occupe de la caméra qui suit Lara, sans l'histoire. bref, juste les phases de jeu
avatar
Skate
Scellé
Scellé

Messages : 2234
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 27
Localisation : Derrière son écran

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Skate

Message par Skate le Dim 5 Fév 2017 - 23:59

Yosh!

Je suis très con quand je veux quand même.

J'ai passé 180h sur Persona 4 à refaire le jeu en boucle pour voir toutes les fins et remplir le compendium. 150h sur MegaTen IV pour les mêmes raisons, 170h sur Tactics Ogre sur PSP toujours pour les mêmes raisons. Et cette année, j'ai dû passer près de 300h sur mes cartouches Pokemon sur 3DS, quelque chose comme 7 ou 8 loops en tout, voire simplement à me retaper juste le début de chacune pour avoir les starters ou pour simplement utiliser les codes de téléchargement des légendaires (un seul autorisé par parties). C'est comme ça que l'on se retrouve par exemple avec 8 Arceus ou 8 Vulcanion.

Très, mais alors TRES con.

Vous vous souvenez de Dragon Quest 6?

Alors que j'étais à deux doigts de donner la cartouche à bouffer aux chats, je me suis dit qu'il serait quand même dommage, après tout, de ne pas mettre sa panse à ce jeu de merde. C'est donc ainsi que je me suis mis à ce foutu grinding pour mettre une bouffe à Mortamor (quel nom de merde...), le über boss. Résultat, après 57h en tout et pour tout, j'ai vu la fin du jeu.

Dont 6h de grinding d'affilés à la fin. Vala vala. Soit au bas mot quelque chose comme plus de 1000 combats, voire plus. Tout ça pour quoi? Faire gagner entre 7 et 8 niveaux à chacun de mes persos. Soit à peine plus d'un niveau par heure. Et monter chacune de leurs classes au max, histoire d'avoir deux healers. C'est marrant d'ailleurs, mais quand on monte le gros bourrin au max de la classe Dragon, il tape enfin plus fort que le paladin. Idem avec le héros et sa classe ... "Héros", qui lui permet enfin de faire autre chose que des pichenettes.

Mais vous savez ce qui est le plus drôle dans tout ça? Hein?

La console joue mieux qu'un joueur humain quand on règle les comportements de nos alliés sur des stratégies pré-établies gérées par l'IA.

Ouep. Elle joue mieux que moi. En fait non, elle ne joue pas mieux que moi. Elle triche comme une truie.

Une preuve? Quand je fais une attaque spéciale nommée "casse dentier", quelque soit les persos qui l'utilisent (3 dans l'équipe l'ont), j'ai grosso une chance sur deux de me rater. Ce qui m'a valu de superbes enchaînements où sur les 3 persos qui l'utilisent, aucun n'a réussi à mettre sa patate, sur genre 3 ou 4 tours d'affilés. Tandis que la console, elle, le réussit dans genre 4 cas sur 5.

Un autre exemple. Les sorts d'instakill, paralysie, sommeil, etc. et autres conneries du genre, tout le monde sait pertinemment que dans TOUS les RPGs du monde, c'est le genre de sort qui ne marche JAMAIS, ou presque. Ben là bizarrement, dans près de deux tiers des cas, ils sont passés du premier coup. Sinon c'était au tour suivant.

...

Allez, un dernier, juste pour rire. J'ai d'ailleurs gardé le plus drôle pour la fin.
Quand un joueur humain joue (en l'occurence moi), je fais les sorts de soins à postériori, après qu'un des persos ait reçu l'attaque. A moins de spammer comme un con le sort de multi soin à chaque tour. Tout simplement car je ne sais pas encore à l'avance, au début du tour adverse, qui est-ce qu'il va me taper. Bref, je soigne toujours avec un tour de retard sur l'adversaire. Résultat : je cours après les PVs.
Mais la console, elle, non. Elle adapte son jeu en direct live sur le moment, selon l'attaque de l'ennemi et sa cible. C'est le perso B qui a pris max de dégât à l'instant? Allez hop, un petit soins complet JUSTE derrière, et c'est reparti. Tour suivant!
Forcément, quand tu soignes ton équipe en direct, sur le même tour, c'est tout de suite plus facile...

Résultat, après ce grinding à la con, qui a surtout changé la donne par les sorts que mon équipe a appris grâce à l'évolution de leur classe que par l'amélioration des stats avec la montée de niveau, je suis arrivé devant le boss final, j'ai programmé l'IA de mon bourrin sur "sans pitié" et les deux autres sur "soins avant tout" et je n'ai plus eu qu'à appuyer sur le bouton A pour valider la über attaque de mon héros à chaque tour et à laisser faire la console pour littéralement atomiser le boss final.

Passionnant...

Quel jeu de merde.

Et pourtant, malgré tout, au final, je l'ai aimé. Pour des raisons que je ne m'explique pas moi même. Je l'ai aimé autant que je l'ai détesté.

Je hais cette exécrable merveille. J'adore cette somptueuse merde.

L'amour vache.

Quand je vous dis que je peux être très con...

Mais maintenant je pourrai briller en société et quand on me demandera, l'air grave "Mais monsieur, avez vous au moins joué à un Dragon Quest dans votre vie pour dire des choses pareilles?!", je pourrai répondre fièrement "oui, maintenant STFU noob" et m'en retourner dans un ample mouvement de cape, avec un rire sardonique.

Sinon depuis j'ai pas eu le temps de commencer de jeux bien longs ni de continuer vraiment ce que j'avais en court. Ca donc été sessions rapides sur MAME, principalement. J'ai notamment pu finir un certain nombre de jeux de la ludothèque NeoGeo sur lesquels je butais depuis un certain temps à cause de boss finaux tout simplement abjects. J'ai donc eu recours à l'unibios et je me suis donc terminé ces titres :

- Kizuna Encounter : Autant le jeu est vraiment chouette, autant le boss final est une PURGE absolue. Même en mode easy, il te fume en 2-2 au point que c'en est démoralisant. C'est tout à fait dans la veine de la difficulté complètement débile d'un Art of Fighting 2. C'est même pas du skill qu'il faut, car le CPU te contre quasiment quoi que tu fasses, c'est exploiter les failles de la machine qu'il faut. Même avec l'unibios et un code d'invincibilité, je n'ai pas réussi à le mettre KO et j'ai dû gagner au temps. Et encore, le King Lion c'est même pas le True Last Boss, tu en as encore un autre derrière, qui est aussi pété, voire même plus. Pour le reste, c'est toujours un aussi bon jeu, quoiqu'un peu rigide dans sa physique et les hitbox. Il fait vraiment partie de ces jeux de baston qui au même titre que la série AoF, le Double Dragon de la Neo, les Mortal Kombat ou Hokuto No Ken sur Atomiswave, ont ce que j'appellerai le syndrome du balai dans le cul. T'as l'impression de jouer avec des gros parpaings qui se tiennent droit en toute circonstance et il en va de même avec la hitbox. Pour donner une image, les devs nous feraient jouer avec des gros sacs de sable qui se tiennent tout le temps droit, ça donnerait quelque chose d'assez similaire en terme de ressenti. Le gameplay n'en reste pas moins très bien foutu, avec de bonnes sensations de frappe, mais c'est vraiment une école à part du jeu de baston, bien loin de l'outrancière souplesse d'un KoF ou d'un Garou. Par contre j'adore vraiment l'ambiance de ce jeu. Ce côté Akira/post apocalyptique est vraiment génial Smile .

- World Heroes 2 : Quand je l'avais fait sur NeoCD, j'étais resté bloqué à Dio, qui me fumait en continu, tout à fait dans le même genre que le King Lion de Kizuna Encounter. Pour le reste, c'est toujours une série que je n'aime pas, que je trouve trop flottante et trop imprécise dans son gameplay, j'ai l'impression de jouer avec des bulles de savon. Vraiment pas ma tasse de thé. En tout cas en solo. Pas eu l'occasion de trop le tester en Vs. Paraît qu'il est marrant en mode deathmatch.

- Rage of the Dragons : Un jeu de fin de vie de la bécane que je trouve un peu dans la même mouvance qu'un SvC Chaos ou qu'un Matrimelee, avec ce que ça implique de qualités et de défauts. Le gameplay, dans la droite lignée d'un KoF ou d'un Garou, est réglé comme une horloge suisse et est très plaisant à jouer, notamment grâce à son système de tag, très dynamique et ce malgré un ressenti dans les impacts assez mauvais qui donne l'impression au choix soit de taper dans du carton, soit de taper "à côté" du sprite. Au rang des principaux reproches, je retiendrai surtout une ambiance très quelconque, la faute à une DA manquant vraiment d'originalité dans l'ensemble et une réalisation dans l'ensemble pas terrible, avec quelques animations complètement ridicules (le salto sur place de Pepe lors d'une victoire, mon dieu quelle horreur...), voire carrément pas d'animations du tout... comme avec le décolleté de la pouf du casting. Ca peut peut être paraître tout con comme remarque, mais quand tu passes après n'importe quel KoF (même le 2001), c'est le genre de chose qui fait tache... C'est de l'ordre du détail diront certains, à commencer par les féministes, mais c'est encore un élément de plus qui fait dire que le jeu n'a pas profité de tout le soin qu'il aurait dû avoir. Les arrières plans non plus ne sont pas très très bien animés, avec souvent des persos en fond tournant sur 3 ou 4 sprites. Sans compter qu'on a vraiment l'impression que le décor n'est vraiment qu'un "fond", un papier peint, et pas un environnement dans lequel les persos évoluent. C'est notamment dû au fait qu'ils n'ont pas l'air d'avoir les pieds "posés" sur le décors, ce qui donnent l'impression qu'ils sont un peu suspendus ou qu'ils marchent sur un sol invisible, indépendant du décor. C'est très désagréable.
Bref, un excellent gameplay, gâché par une réalisation moyenne, à tout point de vue. Dommage.

- Super Sidekicks : le CPU triche. C'est affreux. On pourra pas dire que je lui ai pas donné sa chance. Mais même sans parler du CPU abusé, j'ai pas réussi à me faire à la jouabilité. Notamment les changements de joueurs à l'arraché, qui se fait selon la caméra et sont gérés par le CPU. Conséquence toute simple : quand tu as le stick orienté plein tube dans une direction pour courir DERRIERE un joueur adverse pour lui piquer le ballon et qu'en pleine course ça change de joueur pour un qui est EN AVANT de celui que tu poursuivais, ben ton nouveau joueur qui était jusque là dans la bonne direction, se met à courir dans la direction opposée à celle que tu voudrais normalement lui donner (en l'occurence, d'aller aux devants de l'adversaire). Du coup c'est souvent que tu te plantes et qu'il faut que tu corriges tes trajectoires à l'arrache. Même chose d'ailleurs quand tu fais des passes longues. Tu perds du temps, voire tu rates ton action ou perd le ballon. Et le CPU lui il te loupe pas. La caméra n'est pas non plus assez reculée ce qui fait que tu as du mal à prévoir ton action à cause d'un champ de vision trop limité. Bref, je l'ai fini là encore avec l'unibios, mais c'est définitif : je n'aime VRAIMENT pas les jeux de foot.

- League Bowling : ... Un jeu de bowling quoi... qui se finit en 10 minutes (sérieusement). Autant jouer au bowling sur Wii Sports, c'est bien plus marrant et c'est 20 fois moins cher.

- Oriental Legend Super Plus : l'un des Beat'em all dispos sur le système PGM d'IGS et il est franchement moyen. la DA est de mauvais goût, c'est mal animé, la BO est vraiment pas terrible et le gameplay est à des années lumières des autres mastodontes du support que sont les Knights of Valour et the Gladiator. Et comme pour Kizuna, c'est le genre de titre où tu as l'impression de jouer avec des gros tas de briques, tant pour la rigidité que pour la taille débile des sprites, surtout ceux des personnages bonus, qui ne sont autre que les mid-boss du jeu. En plus d'être moches, ils ont pour la plupart des sprites ENORMES et des hitbox à l'avenant. Combiné au fait que les ennemis te sautent dessus par paquet de douze, ça devient très rapidement le gros bordel à l'écran et tu te fais gangbanger en boucle sans pouvoir rien faire. Le genre de choses que j'aime par dessus tout dans un BTA... Bref, pour rester poli : "tout juste honnête, sans (super) plus" (mouarf, elle était nulle celle là) .

- the Gladiator : Joué par contre sur son support, avec la cartouche reçue dernièrement et... C'EST DE LA BOOOOOOOMMMMBE  :lovelove:  :lovelove:  :lovelove: !! Sérieux les potes, si vous êtes fans de BTA, jetez un oeil à celui ci, il est JOUISSIF! Le système de jeu est ultra souple, tout en combo, contre et esquive, c'est du pur bonheur en barre! Avec ça, le jeu dispose d'une réalisation tout simplement MA-GNI-FI-QUE. C'est du délire comme c'est beau! Le jeu réussit dans tout ce qu'il fait et notamment là où Sengoku 2001 échoue. Non vraiment, je trouve rien à en redire, c'est un véritable joyau!

Enfin je me suis lancé dans Shantae and the Pirate's Curse sur 3DS. Plutôt une bonne surprise ma foi. C'est de la 2D très propre, avec une belle DA et de jolis artworks. La BO est très fraîche également, c'est un plaisir à écouter. L'histoire est digne d'un jeu de plate-forme, c'est à dire inexistante. Le jeu se permet tout de même quelques dialogues plutôt rigolos.
Le game design général n'est pas spécialement original en revanche. C'est du Metroid like tout ce qu'il y a de plus commun. Le Level Design est très horizontal et les à-côtés ne sont pas très nombreux (comprendre : c'est pas bien labyrinthique non plus). C'est compensé par un côté action un peu plus présent et quelques tableaux un peu retors à passer du fait de l'affluence d'ennemis. M'enfin rien d'insurmontable non plus. Les donjons sont un peu plus tortueux, mais se montrent finalement assez linéaires. Quant à la durée de vie, j'avais peur que ce soit un peu juste, mais en fait c'est plutôt correct pour un jeu du genre : sans forcer je suis arrivé aux 2/3 du jeu en 6 petites heures. Donc ça devrait faire entre 9 et 10h au final pour le boucler à 100% avec le True Last Boss Smile .
Bref, c'est agréable, ça se laisse parcourir avec plaisir, mais pas forcément de quoi se relever la nuit non plus. Le genre de jeu apéritif que l'on fait entre deux gros titres Smile .
avatar
Skate
Scellé
Scellé

Messages : 2234
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 27
Localisation : Derrière son écran

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Skate

Message par Skate le Lun 6 Fév 2017 - 19:31

Yosh!

Et voilà, terminé Shantae & the Pirate's Curse, à 87%, avec toutes les sources de magie noire et donc le True Last Boss, en un peu moins de 8h20 en jouant à un rythme normal. Au final un jeu qui ne souffre pas de défauts particulier, mais pas bien original. Il est sans grande surprise pour qui a déjà touché au moins à un Zelda, un Metroid ou un Metroidvania dans sa vie. Malgré tout, il reste étonnamment agréable à parcourir, en particulier grâce à un rythme plutôt bien calibré et une difficulté plutôt bien dosée. Pour un joueur débutant, ça pourra d'ailleurs avoir de quoi surprendre. notamment sur les deux derniers niveaux, qui offrent quelques séquences de plate-forme avec de bonnes sensations.
Mais plus que pour une run normale, je pense que ce jeu est surtout taillé à fond pour le speedrun. Entre le timer décompté à la seconde près à la fin du jeu, la possibilité de skipper les cutscenes et surtout le game design clairement pensé pour avec une bonne part laissée au gameplay émergent, je pense que les runners devraient avoir de quoi s'amuser. Sans compter la présence d'un mode NG+ avec toutes les capacités débloquées d'emblée, ce qui permet de complètement péter le jeu.
Et cerise sur le gâteau, le jeu est beau. Vraiment très beau. Avec de superbes graphismes en 2D qui sont une lettre d'amour au genre. Sans compter l'ambiance à la fois légère et loufoque pour filer le sourire.
En conclusion : une excellente surprise, que je recommande chaudement et encore plus si vous n'avez jamais touché de près ou de loin à un Metroidvania ou Metroid Like au sens large.

_________________
@Skate a écrit:Par le pouvoir de la n,eo front longin!
avatar
Skate
Scellé
Scellé

Messages : 2234
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 27
Localisation : Derrière son écran

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Skate

Message par Skate le Jeu 9 Fév 2017 - 12:48

Yosh!

Grosse session MAME hier. Je me suis mis en tête de finir le plus grand nombre de jeux possibles de la ludothèque NeoGeo (j'en ai déjà un certain nombre au compteur), en mode "découverte" pépouze, comprendre avec cheat, juste pour arriver aux crédits et avoir un aperçu assez complet de ce que le jeu à a offrir en terme de sensations de jeux. Ce fut aussi l'occasion de finir certains jeux sur lesquels je butais à cause des boss finaux.

Donc, hier ça a été :

- Ganryu : j'étais arrivé sans cheat particulier jusqu'au début du niveau 4 puis j'avais laissé tombé, pas parce que je n'arrivais plus à avancer, mais parce que le jeu me gonflait. Je l'ai fini cette fois ci et mon avis est inchangé : c'est vraiment un jeu très, mais alors très, très moyen. Autant les boss sont dans l'ensemble plutôt sympas, notamment pour le design, autant le level design... Geuh... quelle horreur quoi... Ca n'a ni queue ni tête. Tu as des portions entières de niveaux que tu traverses pour rien, ou au pire que tu zappes totalement car tu auras pris un autre chemin dix fois plus court, par pur hasard. Les ennemis ont une IA d'huître (geeeeeeuuuaaaaah! moi aller tout droiiiiiiiiiiit!) et leur point de spawn sont souvent ridiculement placés ("ha! j'apparais et gyaaaaaaaaaaaah" *plouf!* dans la lave). Ah au moins on rigole bien. Pour le fun par contre on repassera. Le jeu est globalement moche sinon, un Shinobi sur MD fait dix fois mieux... même constat pour la BO qui est chiante au possible.

- Voltage Fighter Gowcaizer : Un bon gros nanar ultra kitsch qui de ce point de vue joue dans la même cour que Breaker's ou Karnov, mais la comparaison s'arrête là. Car Ces deux titres, aussi nanardesques soient-ils, sont un pur bonheur à jouer. C'est pas du tout le cas de Gowcaizer, qui est une purge. Extrêmement désagréable à jouer. Le gameplay est lourd, imprécis, lent, les coups sont mal fichus l'IA est débilement forte, la physique c'est du grand n'importe quoi, bref, rien à sauver. Même beurré entre potes j'hésiterais à le sortir...

- Matrimelee : Lui j'étais arrivé jusqu'au boss final, qui m'avais méchamment corrigé, comme ceux de Rage of the Dragons ou Kizuna Laughing ! Bon, mon avis reste le même : un vrai plaisir à jouer, mais un titre que je trouve malgré tout très quelconque, notamment dans son ambiance, très grise, très monotone. Un bon petit titre quoi, mais pas transcendant non plus.

- Savage Reign : un titre que je n'avais pas creusé plus que ça jusque là (j'avais dû faire genre les 2-3 premiers combats et c'est tout) et qui me laissait plutôt de marbre... Cruelle erreur! Alors sans aller jusqu'à dire que c'est ma nouvelle révélation en terme de jeu de baston, j'ai été très agréablement surpris par son feeling, à la croisée entre un Art of Fighting, pour la taille des sprites, la physique et les impacts, et un Fatal Fury à l'ancienne pour le jeu sur deux plans. Même si certains combattants ont un look... plus que douteux (le flic, le vieux, la gymnaste, ...) il se dégage une ambiance très plaisante. C'est beau, c'est pas mal animé du tout, ça pète bien, le gameplay est accessible et intéressant. Bon comme Kizuna par contre, il "souffre" un peu de la même physique avec les sprites énormes et un ressenti très "Mortal Kombat" dans la gestion des sauts et des coups. Bon c'est une école, un choix, certes pas mon préféré, mais qui n'est en rien rédhibitoire.
Très content de ma découverte. Mon anthologie PS2 avec les deux titres (Kizuna et Savage Reign) prend une dimension encore plus intéressante maintenant ^^ .

- World Heroes 2 JET : bon c'est du WH quoi. Et c'est pas cet épisode qui va me faire aimer la licence. Il est doté d'une physique un peu bizarre je trouve, entre WH2 et Perfect, pas spécialement agréable. Quant à la réalisation, j'ai trouvé ça plutôt propre en fait, même si je regrette ce choix de mettre plusieurs combats d'affilé dans un même décor, à la manière du premier Real Bout.

- World Heroes Perfect : Je pensais qu'en passant sur un gameplay à 4 boutons et avec l'expérience acquises des développeurs depuis les premiers opus le gameplay allait être grandement amélioré, que nenni. Bon alors ok, c'est moins pire que les 2 premiers WH et bieeeeeeeeeeeeeeen meilleur que le JET. M'enfin c'est toujours pas transcendant... La physique est toujours aussi bizarre avec cette sensation de sauts à la fois lunaires et très lourds, les hitbox des coups sont ridicules (tain sérieux, on dirait qu'Hanzo a des bras de 30 cm quoi...) et de manière générale ça manque cruellement de pêche quoi... Après il est plutôt joli, faut bien lui reconnaître.

- King of the Monsters : J'ai rien compris au gameplay. Comment s'effectuent les choppes? comment sont gérées les "contre-attaques" (quand on nous choppe, qu'on se débat et qu'on finit par chopper l'adversaire), les sauts. Je vois grosso modo les conditions pour les faire, mais au niveau des contrôles c'est le bordel, genre les sauts (combinaison A+B) qui sortent une fois sur deux, avec le monstre qui commence à charger son bon gros laser (et vice versa, quand je veux faire une big attaque), les gros slams quand l'adversaire est au sol qui passent pas, avec mon monstre qui se met à courir plutôt qu'à lui sauter dessus, etc. Enfin bref, un foutoir sans nom. C'est lourd à jouer aussi, et n'étant pas fan de catch du tout, je dois dire que le jeu m'a pas vraiment fait vibrer. Reste le côté "DESTRACTION" (écrit comme ça dans le jeu Laughing ) plutôt rigolo et l'ambiance pas mauvaise. M'enfin clairement rien d'inoubliable. Il est présent sur l'anthologie SNK Arcade Classics vol.1, ça me suffira AM-PLE-MENT.

- Ragnagard : Ah putain c'te daube quoi Laughing . Résumé en 3 mots : moche, injouable, inintéressant. Pour le reste, je lui fais les mêmes reproches qu'à Gowcaizer, en pire mrgreen .

- Double Dragon : Un titre pas inintéressant du tout, auquel j'avais joué déjà beaucoup de fois mais dont je n'avais encore jamais vu le bout. Il a une physique très particulière, assez flottante, mais pas nécessairement désagréable (pour une fois). Il est rapide de prise en main, procure de bonnes sensations et on sent quand même une certaine marge de progression. J'aime beaucoup le roster aussi, de même que la réalisation globale qui est vraiment de bonne facture. Alors oui, c'est kitsch à souhait, mais j'aime bien Smile . Non franchement c'est un bon titre. Ca fait des lustres que j'hésite à me le prendre, mais je pense que je finirais un jour ou l'autre par sauter le pas, au moins en CD ou en MVS. Il vaut le coup d'oeil Smile .

- Kabuki Klash : Mêmes qualités et mêmes défauts qu'un Matrimelee ou qu'un Rage of the Dragons : gameplay qui ne souffre de rien en particulier (hormis ces pièges au sol que je trouve infects), réalisation propre dans l'ensemble, mais rien pour le faire sortir du lot et encore moins pour le faire se démarquer de Samurai Spirits (le 2 notamment) dont il s'inspire grandement dans le gameplay. Sans doute qu'il doit avoir son public, notamment parmi les fans de la franchise Far East of Eden à qui il doit beaucoup plus parler. Pour ma part, n'aimant pas spécialement les univers kawai, il me laisse totalement de marbre.

- Galaxy Fight - Universal Warriors : Une réalisation alternant le très très chouette (la planète du Lézard) et le franchement moche (mon dieu ce que le black est disproportionné : épaules énormes, bras rachitiques, c'est dessiné avec le cul!), mais pour un résultat global tout de même assez moyen. Quand au gameplay, j'ai trouvé le jeu injouable. Même avec les cheat, j'ai galéré sur certains combats à cause des errements de placements : les sauts gigantesques, les dash horribles, les coups ont une inertie de fou, on a l'impression de jouer avec des autotamponneuses sur une piste verglacée. Et le boss final... ah son niveau est très joli, mais vu qu'il n'y a pas de sol à proprement parler tu sais pas du tout comment gérer la hauteur de tes attaques, sans compter que tu te fais enchaîner en beauté... J'ai détesté ce jeu.

- Thrash Rally : oui bon, un petit jeu de caisse sans grande prétention quoi. Pas désagréable au demeurant, mais rien de transcendant...

- Neo Drift Out : même remarque que pour Thrash Rally, à ceci près qu'on a plus l'impression de jouer avec des savonnettes de 10g qu'avec des voitures de rally tant les dérapages sont exagérés. Sinon, même conclusion : pas désagréable dans l'ensemble, mais pas transcendant...

- Samurai Spirits Zero : Sur PS2 j'étais resté bloqué à Gaoh, qui me mettait mine sur mine. Qu'est-ce qu'il peut être en dessous des épisodes SNK, bon sang... Dans l'absolu, pris seul, le jeu n'est pas mauvais, mais on n'y retrouve rien de ce qui fait le charme de la série à l'époque de SNK. En fait, cet épisode, c'est un peu comme un vieux pote que tu avais perdu de vue depuis des années mais que t'as jamais oublié et qui te recontacte un jour pour que vous vous revoyez. Tu t'imagines trop comment vont se passer les retrouvailles, "comme au bon vieux temps", t'espères que ça va être comme avant, puis le jour J tu te rends compte que ton si bon pote n'est plus du tout le même, dans le mauvais sens du terme, et tu es super déçu et amer... C'est exactement mon ressenti quant à Samurai Spirits Zero et Zero Special.
avatar
Skate
Scellé
Scellé

Messages : 2234
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 27
Localisation : Derrière son écran

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Skate

Message par Skate le Jeu 9 Fév 2017 - 22:53

je viens de passer un grand, très, très grand moment vidéoludique.

Eeeeeeeeeeh ouais.

Bitches.

Je viens de finir non pas un, mais deux (!) des plus GRANDS jeux de la NeoGeo. DEUX! Dé, Euh, Uh, Ixe! 2! Two! Zwei! Dos!

Allez, je commence par le moins bon mrgreen

FIGHT FEEEEEVEEEEEEEEER!!!! Le seul et unique. Un grand moment de baston vidéoludique. C'est beau, bien détaillé, bien animé, avec une BO magnifique et un gameplay au poil et...

Naaaaaan j'déconne, c'est d'la merde, de la GROSSE MERDE les mecs! Soyons sérieux enfin mrgreen ! Mais il est rigolo Laughing ! Autant de perfection dans la médiocrité, ça a de quoi faire rire! Et le rire c'est bon pour la santé!

Mais le pire dans tout ça c'est que j'ai pas forcément passé un moment siiiiii désagréable que ça. Alors 'tention hein, me faites pas dire ce que j'ai pas dit : c'est l'un des pires jeux auxquels j'ai joué et c'est du pur foutage de gueule en bonne et due forme pour la NeoGeo, mais c'est pas non plus totalement injouable. Puis c'est sûr qu'avec tous les bruitages allègrement rippé de Fatal Fury et d'Art of Fighting, quand tu mets une patate, ça en a justement, de la patate mrgreen .

Puis bon, comparé au deuxième jeu que j'ai fait, c'est un chef d'oeuvre Fight Fever à côté, clairement Laughing

Le deuxième n'est autre que le légendaire (et bien nommé) Legend of Suckass Success Joe

Là on atteint les sous bassements des fondations du cul du puits du fond de la mine des bas fonds de la fosse septique vidéoludique. Ouh putain! Sérieusement, faut y jouer pour comprendre toute l'immensité du truc. Le poids des mots, le choc des photos, certes, mais là ça suffit pas pour prendre pleine conscience du massacre. Faut vraiment avoir le stick dans les mains et y ... "jouer" (à défaut d'autre mot) pour ressentir à quel point ce jeu est raté. C'est même plus du ratage à ce niveau là, c'est de l'art. Pour commencer, le jeu est moche, mais moooooooooooche putain! Même sur NES ZX Zpectrum ça ferait tache! J'ai particulièrement ri lors des combats sur le ring de boxe, à la fin, quand l'écran géant fait un gros plan sur le KO de l'adversaire, avec un visage qui tient sur 10 pixels gros comme mon poing (avec le gant de boxe, justement). J'ai jamais vu ça. Et animé sur 3 sprites, sinon c'est pas drôle. Les contrôles sont IMMONDES, avec ce pauvre Joe qui donne des patates à 10 cm de lui, sans décoller ou presque les bras du corps, ce qui fait qu'il ne touche rien. Obligé de se rabattre sur le bon gros punch, qui est tellement lent à sortir que tu as le temps de te faire tatanner dix fois. Et puis ces ennemis de l'enfer qui t'infinisent comme des connards, mais lolilooooooooool quoi Laughing ! Les niveaux sont ridiculement courts en plus, avec 3 à 4 péons en tout et pour tout et un combat sur le ring pour conclure. Mais bordel les 3-4 Jackies, ils sont pas là pour boire de la grenadine et jouer au Rubik's. Putain quelles teignes! Et ces mid boss des niveaux 4 et 5 qui passent leur temps à sauter sans que tu puisses les contrer, rooooooh magnifiiiiiique!!! Enfin, sauter est un bien grand mot, disons plutôt un sprite fixe qui se déplace en cloche sur l'écran. Sprite rose fluo (eh ouais, c'est tendance le rose fluo chez les yakuzas dans ce jeu), juste ce qu'il faut pour choper une bonne migraine, ou bien faire une crise d'épilepsie.
Même avec les cheats pour avoir vie infinie j'ai réussi à perdre au temps et user un crédit. J'ai perdu contre la machine même en trichant, voyez un peu le niveau Laughing ???? obligé de mettre le temps infini pour passer sinon j'y étais encore   fete  !
Et cette BO mon dieu, cette BO! Ces bruitages! A côté la Megadrive c'est le philharmonique de Viennes  bave : !

Bref, je lis souvent que Fight Fever est LE plus mauvais jeu de la NeoGeo, devant Legend of Success Joe. Je ne suis absolument pas d'accord. Fight Fever est une daube infinie, indigne de la NeoGeo (ou de toute autre console, d'ailleurs), mais comparé à Suckass Joe, c'est un chef d'oeuvre!

Faut que vous les essayiez, ne serait-ce que pour rire un bon coup ptdr smoke !
avatar
Skate
Scellé
Scellé

Messages : 2234
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 27
Localisation : Derrière son écran

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Skate

Message par Joker le Jeu 9 Fév 2017 - 23:20

ptdr Merçi pour le conseil ..j'hésite encore !

_________________
Non mais ...

avatar
Joker
Mintissime !
Mintissime !

Messages : 1897
Date d'inscription : 01/10/2016
Age : 40
Localisation : Bordeaux

https://youtu.be/6u-tp2f_Pt8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Skate

Message par Skate le Jeu 13 Avr 2017 - 22:22

Yosh!

Voici mes comptes-rendus des "quelques" jeux que j'ai terminé au cours de ces dernières semaines (bon ces derniers jours j'ai eu quelques congés) ^^ . Bonne lecture Razz !

Le 1er avril 2017

Alors, pour ma part ces derniers temps, j'ai continué et terminé certains de mes jeux en cours et j'en ai commencé (et souvent terminé) quelques autres, essentiellement de la Megadrive. J'ai profité de mes quelques jours de séminaires sur Paris pour prendre la PSP avec les émulateurs qu'il faut et ainsi occuper mon temps d'attente dans les transports Razz .

- We Love Katamari : Terminé! Un bon gros délire, très drôle et tellement WTF. C'est rafraîchissant. Après honnêtement, certaines missions sont chiantes comme la mort et il faut attendre un temps certain pour débloquer celles permettant de faire des Katamari gigantesques. Ces missions sont particulièrement grisantes, notamment la dernière, qui est du pur délire, tant et si bien qu'hormis les missions "spéciales", avec des objectifs précis, les autres paraissent vite bien fades : Entre faire un katamari à base d'immeubles, de volcans, de nuages voire même de kraken tout autour du globe et un à base de têtes d'épingle, de boutons, de gommes et de crayons sur le bureau d'un gosse, le choix est vite fait ^^" . Un excellent jeu malgré tout. Atypique, mais excellent.

- Ristar : Terminé aussi. Une véritable merveille. Je persiste à dire qu'il tient plus d'un Treasure que d'un titre de la Sonic Team, ce qui est loin d'être un reproche. Le jeu est magnifique, avec une technique infaillible et une DA vraiment super chouette. La BO est entraînante au possible, un plaisir pour les esgourdes. Le level design est aux petits oignons également, tout comme les boss, qui sont géniaux. Quant au gameplay lui même, il est simple et précis et ne souffre d'aucun reproche à mes yeux. Une leçon de game design. Merci Tux de m'avoir enjoint à le garder :D !

- Shinobi III Return of the Ninja Master : Bordel quelle claque ce jeu! Je l'avais rapidement commencé et l'avais déjà trouvé très bien, mais je n'imaginais pas qu'il serait à ce point jouissif! Le gameplay est à la fois riche et simple d'accès et ouvre vraiment un grand nombre de possibilités, notamment grâce aux wall jump et à la course. Le level design est un modèle de précision également, notamment sur les 2-3 derniers niveaux, avec des passages de plate-forme complètement fous. Les boss sont également de grands moments de bravoure. Le tout soutenu par une BO de folie et une superbe DA. Un dernier mot sur la difficulté, qui est juste parfaite. Le jeu est dur, notamment sur la fin. Mais pas une difficulté de débile, avec saut de l'ange à l'aveugle, ennemis mal placés et autre pièges invisibles qui te one shot et que tu te prends obligatoirement à la première run, ou de saut pixel perfect parce que mal branlés. Non, là, c'est une difficulté stimulante, de celle qui génère une frustration positive, qui te met face à tes erreurs sans jamais se foutre de ta gueule et qui t'encourage à persévérer. Une difficulté d'une justesse incroyable en fin de compte, qui se montre particulièrement grisante et gratifiante. Exceptionnel. Chapeau bas!

- Sonic 2 : Un grand classique de la MD... qui m'a gavé. Profondément. Malgré toute sa bonne volonté et ses innovations (aaaaah le spin dash, quel bonheur :D !), le jeu s'embourbe dans des erreurs de game design bêtes, mais particulièrement frustrantes. C'est en grande partie dû au positionnement des ennemis, qui frise le ridicule. Que l'on me dise quel est le génie qui a décidé par exemple de coller un ennemi juste après ces phases de bumpers où tu ne peux PAS contrôler ta trajectoire, y compris sur la fin, et que donc tu es OBLIGE de te manger? QUI dans l'équipe de développement c'est à ce moment dit "ah ouais ça, ça sera FUN!". Mais VAS te faire METTRE, CONNARD! Ou encore, ces passages dans l'un des derniers niveaux où il faut faire courir Sonic sur des têtes de vis pour la faire monter. Dans l'idée, c'est bien trouvé, mais là encore, qui est le putain d'énarque qui s'est dit qu'il serait INTELLIGENT de mettre des ennemis qui explosent en une myriade de projectiles en sachant que :

1/ Si tu sautes pour esquiver, le jeu considère que tu as une certaine inertie (puisque Sonic court, certes sur place, mais court quand même) et donc tu ne sautes pas sur place, mais en avant, donc tu tombes.
2/Si tu te prends lesdits projectiles, tu te fais éjecter de la vis et tu tombes, là encore.
3/ La vis, si tu n'es pas dessus, elle ne redescend pas toute seule en tournant dans le sens inverse (ce qui serait logique), nooooooon, elle reste bien à sa place! Tout en haut! Et donc pour la réinitialiser, il faut que tu SORTES de sa zone et que tu y reviennes pour que la console la recharge à sa position de départ et que tu puisses A NOUVEAU remonter.

Ah, et en sachant évidemment que ces ennemis, tu en as tout le long de la montée, que certains explosent mais d'autres pas, sans que je n'en comprenne la raison, mais surtout qu'ils sont dans les murs et donc inatteignables pour s'en débarrasser AVANT qu'ils ne t'emmerdent. Bande de peignes culs de devs!
Et puis de manière générale, j'ai eu tout au long du jeu cette désagréable impression de subir le level design plutôt que de me l'approprier. Le sentiment d'être arrivé à la fin des niveaux plus par hasard que parce que j'aurais "bien joué". Alors je sais bien que c'est dans la philosophie de la série de proposer des niveaux gigantesques avec plein de passages pour arriver à la fin, mais à aucun moment je n'ai eu l'impression "d'explorer" le jeu. Peut être est-ce aussi dû en partie au level design en lui même, qui ne m'a opposé aucune phase de plate-forme un tant soit peu grisante. C'était bancal. Tout au plus était-ce de la grossière expérimentation, du genre "voyons voir, si je passe là... ouf c'est bon, je suis pas mort". En résulte un sentiment d'inachevé à la fin de la partie, comme si j'étais passé à côté de la moitié du jeu, alors que j'ai vraiment essayé de "bien jouer" et pas de vouloir le truander pour arriver à la fin comme un connard.
Bref, si je peux comprendre l'importance de ce titre dans l'histoire du JV et l'amour que les fans peuvent lui porter, c'est clairement le moins bon de la série sortie sur MD, à mes yeux. Ceci dit, ne jetons pas le bébé avec l'eau du bain, malgré tous les reproches que je peux lui faire, ça reste un excellent jeu de plate-forme, qui enterre bon nombre de titres de la concurrence. Mais là où je pensais me prendre une baffe King Size, je n'ai eu que le sentiment de jouer seulement à un "bon jeu".

Sonic 3 & Knuckles (les 2 cartouches ensembles) : Après la relative douche froide de Sonic 2, je l'ai démarré avec un brin de méfiance. Méfiance qui s'est finalement très rapidement estompé, pour laissé place à un sentiment de jouissance absolu. J'ai retrouvé dans ce titre la perfection de Shinobi III en terme de courbe de difficulté et de justesse du rythme et de level design de Ristar. Et pourtant, il conserve peu ou prou la même structure que les précédents avec toujours ces niveaux gigantesques et une multitude de chemins menant à la fin. Mais là, j'ai vraiment eu ce fameux sentiment "d'explorer" et non de subir les niveaux. Une expérience particulièrement grisante! Et cette OST bon sang, quel pied absolu quoi :D ! Bref, là encore, pour moi c'est juste un exemple de perfection et c'est définitivement, pour moi, LE jeu de plate-forme de la MD. Même le niveau dans la pyramide (Sand Zone 2) je l'ai trouvé brillant, alors que c'est probablement l'un des passages sur lequel j'aurais le plus ragé dans ma vie de joueur Laughing .J'ai fait ma run avec Knuckles, du coup j'ai eu la désagréable surprise de voir que je ne pouvais pas faire le dernier niveau sur le Death Egg (j'avais déjà maté quelques speedruns du coup je connaissais son existence) Laughing . Ne me sentant pas de me relancer d'emblée dans une run complète avec Sonic, je me suis fait cette dernière zone grâce au stage select avec un cheat code. Excellent niveau également.
Bref, Sonic 3 & Knuckles, c'est de la bombe atomique Cool

- Revenge of Shinobi : Un jeu qui aura bercé mon enfance, alors même que je n'ai jamais été beaucoup plus loin que le deuxième niveau, en fin de compte. Du coup, étant sur ma lancée avec Shinobi III, je me suis dit pourquoi pas le faire aussi. Et c'est là que je me suis rendu compte à quel point les souvenirs d'enfance peuvent être trompeurs... Ah putain quelle purge! Je sais que ce jeu jouit d'une aura toute particulière sur MD et dans le coeur de beaucoup de joueurs, mais là bordel, j'ai rarement vu un jeu aussi mal designé! Enfin non, disons plutôt qu'il emprunte des conventions de jeux des années 80, totalement dépassées, qui ont extrêmement mal vieilli et qui surtout, avec le recul, sont un concentré de mauvaises idées! Je parlais plus haut de la difficulté parfaite de Shinobi III et de tous les écueils qu'il évite, ce n'était pas sans raison. Car ces fameux écueils, ils sont TOUS présents dans ce premier opus. Commençons par le placement des ennemis. Sur les 2 premiers niveaux, ce sont essentiellement des ninjas qui te balancent des shurikens et des samurais. Facilement atteignables et judicieusement placés, ils font de parfaits obstacles, offrant suffisamment de résistance à l'avancée du joueur pour le pousser à exploiter le gameplay comme il faut. Au niveau suivant, sur les cascades, là on commence à voir poindre les prémices du problèmes, avec toujours ces fameux ninjas, mais placé de manière totalement vicieuse pour te faire tomber des plate-formes sans autre forme de procès avec une paire de shurikens bien placés. Mais passé le niveau 3, là c'est le drame, qui tient en un mot : Soldats. Si l'on passe outre l'incohérence du background, ces ennemis sont juste de bons fils de pute. Ils sont TOUJOURS placés de manière à te faire royalement chier. Déjà parce qu'ils commencent à t'arroser à la mitrailleuse alors qu'ils sont encore largement en dehors de l'écran, mais aussi car ils sont placés de manière totalement vicieuse. Comme ces soldats dans le dirigeable qui sont placés juste après une série de caisse, tout en haut, l'un qui te balance des grenades, qui t'empêche d'avancer, et l'autre qui te tire dessus en continu en étant en position allongé, ce qui fait que tu ne peux pas esquiver ses tirs, car bien trop bas pour espérer passer en dessous en te baissant, et que du fait de sa position allongée et légèrement surélevée par rapport à toi, si tu veux le dézinguer, tu es obligé de lui envoyer ton shuriken à une hauteur de saut bien précise pour qu'il se le prenne. Et la bonne hauteur de saut, c'est pas genre au plus  haut de celui ci, nooooon, c'est genre tout juste au début (ou à la fin, c'est selon), ce moment où tu démarres l'animation de saut et que tu as un timing très précis pour pouvoir commencer à balancer ton shuriken. Trop tôt, soit tu es encore en cours d'animation et tu peux pas le lancer, soit tu arrives à le lancer mais c'est trop bas et tu ne le touches pas. Trop tard, le shuriken lui passe au dessus de la tête et ça n'a servit à rien. Voilà, ça c'est un exemple TYPIQUE du placement de MERDE des ennemis dans ce jeu. Et ces soldats on en bouffe TOUT.LE.LONG.DU.JEU!!!! C'est INSUPPORTABLE. Et je ne parle pas de ceux qui, toujours hors de l'écran, t'arrosent dans une phase de plate-forme un peu tendax et qui donc te font tomber à cause du recul des dégâts. Autre truc horripilant : les lignes de tir. Quand tu arrives en face d'un ennemi et qu'il commence à te tirer dessus, premier réflexe, tu te baisses pour esquiver le tir. Sauf que les devs, dans leur grande mansuétude, se sont dit, une bière à la main et un pétard au bec "eh les mecs! et si on faisait se baisser les ennemis en même temps que ces baltringues de joueur, comme ça sa ligne de tir est toujours aligné et il ne peut pas passer sous les balles?! Roh ouais Roger, bonne idée! Maintenant fait tourner!" . Et ils se sont exécutés. Alors quand c'est un ninja qui te balance juste un shuriken, c'est pas bien grave, mais quand ce sont ces putains de soldats de merde, qui t'arrosent à plusieurs, avec chacun à une hauteur différente et une vitesse de tir des salves différentes, tu ne PEUX PAS esquiver : si tu te baisses, tu te manges la ligne de tir inférieure, si tu sautes, du fait des timings de tirs alternés, en retombant tu te manges nécessairement une balle. Résultat, tu es obligé lors d'une première run d'user de l'attaque avec le double saut qui balance plein de kunai pour faire le ménage, ou alors de connaître le jeu PAR COEUR, pour commencer à blaster les ennemis hors de l'écran (car oui, leurs sprites existent et sont touchables) pour pas qu'ils te nuisent. Mais MERDE à la fin!!! Quel est le FUN de tout ça ?! En quoi est-censé être STIMULANT pour le joueur ?!!!!
Je reviens sur ce problème de hitbox minuscules et insupportables qui oblige à toucher les ennemis à des hauteurs de saut débile : tu as EXACTEMENT la même chose pour les boss, voire même en pire, avec des hitbox encore plus ridiculement petites. Je pense notamment à cet ersatz de Terminator, qui ne peut être touché qu'à la tête, dont la hitbox est rachitique et à une hauteur tout sauf confortable à atteindre. Une purge! Sans compter l'inertie très particulière des saut qui les rend très difficile à manier.
Tiens les sauts justement, parlons en. Là encore, c'est branlé avec les pieds. La physique des saut est très particulière dans ce jeu, avec une physique très lunaire, mais étrangement un nuancier de saut assez restreint et disons étrange. A côté de ça, notre héros peut effectuer un double saut, durant lequel il peut déclencher une nouvelle attaque consistant en une pluie de kunai, très puissante, mais consommant énormément de nos lames. Sur le papier, c'est cool, le hic, c'est que le timing pour exécuter ce double saut est très étrange, puisqu'il ne peut se déclencher qu'à l'acmé du saut de base, précisément. Trop tôt, tu te plantes, trop tard, idem. Si encore ça n'avait pas d'incidence sur les phases de plate-forme et que ce n'était qu'une aide, pour un meilleur contrôle aérien. Mais non ! Certaines phases nécessitent IMPERATIVEMENT ce double saut pour être passé, et quand tu le rates, c'est la mort assuré. Et vu le timing de batard de ce double saut, je vous garantis que j'ai failli balancer ma PSP par la fenêtre une paire de fois ! Ah putain, c'est INSUPPORTABLE !
Vous me direz, c'est pareil dans le 3, sauf que dans celui ci, le timing a été largement adouci, ce qui le rend autrement plus aisé à faire.
Sans compter ces phases sur 2 plans, où le double saut te permet justement de passer de l'un à l'autre. Sauf que régulièrement, tu te retrouves baisé parce que tu veux faire ton double saut non pas pour passer sur un autre plan, mais pour balancer une pluie de kunai sur le plan sur lequel tu es JUSTEMENT en train de galérer. Du coup, tu te fais baiser car le changement de plan est prioritaire et ta pluie de kunai passe sur le mauvais. D'une part tu les gâches (il ne sont pas illimités) et d'autre part, ça te force à REFAIRE encore un double saut pour balancer de nouveau ta pluie de kunai pour blaster les ennemis qui t'emmerdaient. Et encore, ça c'est quand tu as du sol sur les 2 plans, mais il y a des fois où c'est du vide sur l'un des deux ! Du coup, tu fais ton double saut pour faire ta pluie de kunai, ça te change de plan et tu te vautres dans le vide. GE-NI-AL ! Absolument G.E.N.I.A.L. .
Autre exemple de pitrerie de level design ? Dans China Town, au début de la zone, tu dois passer par les toits pour atteindre la suite du niveau. Ces toits ne s'atteignent qu'en sautant sur 3 lampadaires. Le premier est atteignable normalement, de même que le 2ème sur lequel se trouve 2 caisses de bonus. Toi, joueur, tu vois des caisses, tu fais quoi ? Tu les casses ? Evidemment ! Ce qui te permet de récupérer un power up et (joie!) une vie supplémentaire !! Sauf que cette vie supplémentaire n'est pas là pour t'aider, elle est là uniquement pour te faire comprendre que tu viens de faire une ENORME connerie et que tu n'as plus qu'à mourir pour recommencer. En effet, la caisse dans laquelle elle se trouve, tu dois monter dessus pour avoir la hauteur suffisante en sautant pour atteindre le dernier lampadaire et ainsi continuer le niveau. Sans quoi, tu peux faire CE.QUE.TU.VEUX, la longueur du saut et du double saut est insuffisante pour atteindre la plate-forme. Même en se plaçant au PIXEL PRES le plus loin possible sur le lampadaire, tu ne PEUX PAS l'atteindre. Alors on me dira, « oui, mais tu as un des pouvoirs de ninjutsu qui te permet de sauter plus haut !! », c'est vrai, effectivement. Mais quand tu l'as utilisé juste avant avec le bouclier pour passer tous ces connards de clones de Jackie Chan qui passent leur temps à te sauter dessus, tu fais comment ?! Et là on me répondra encore « ouiiii mais tu as un bonus de Ninjutsu caché dans des murs du début de la zone ! ». Je dis encore une fois, ok, sauf que :

1/ Il est caché, donc à moins de savoir déjà où il se trouve, tu ne PEUX PAS tomber dessus sur un cheminement normal. Et à moins de blaster chaque centimètre carré de la zone, tu ne PEUX PAS deviner qu'il y a un bonus dans ce mur, tu n'as AUCUNE indication, genre une brique de couleur différente, un relief un peu suspicieux, RIEN! Démerdes toi Berthe !

2/ Le principe de ce genre de pouvoirs, c'est de t'apporter une aide quand tu ne réussis pas, avec les possibilités de gameplay de base, à passer une séquence du niveau. Et en aucun cas d'être un élément de gameplay NECESSAIRE pour avancer, sans quoi tu enlèves toute la signification de ce genre de bonus et tu forces le joueur à le garder, non pas pour avoir un coup de pouce en cas de besoin, mais pour pouvoir s'assurer de ne pas être bloqué par le niveau. C'est inadmissible. C'est comme si dans un Super Mario Bros. Tu devais obligatoirement avoir l'étoile à un moment T pour pouvoir JUSTE continuer le niveau.

Vas te faire mettre bordel !

Mais ce qui est génial avec ce bonus de saut, c'est qu'il te permet de détruire littéralement certains niveaux. Je me suis maté un speedrun pour voir combien de niveaux allait durer cette purge de jeu. Sur une paire d'entre eux, le joueur utilise ce fameux bonus qui lui permet ainsi de skipper dans un cas plus de la moitié du niveau, dans l'autre le niveau entier. Et c'est pas un glitch hein, ni quelque chose de difficile à faire ! Je trouve ça complètement nul et que ça dévoie encore plus le principe de ce genre de bonus.
Et je ne détaillerai pas entièrement le reste, comme ce dernier niveau qui prend la forme d'un gigantesque labyrinthe avec des portes qui te TP aux quatre coins du niveau, certaines te faisant arriver dans des zones où tu te fais agresser dès que tu y as posé le pied, avant même d'avoir pu recommencer à jouer, ce boss final avec son pattern de l'enfer que tu ne peux pas esquiver, ces sauts de l'ange à l'aveugle, ce passage sur le toit d'un métro dans un tunnel avec des poutres qui arrivent sans prévenir (même Spirou avait la décence de mettre une indication avant qu'elles n'arrivent!).
Conclusion : une IMMENSE et INCOMMENSURABLE déception que ce Revenge of Shinobi. Ca a été une purge du début à la fin, même avec les save state (alors je n'imagine même pas sans) et je me suis forcé à le finir. Et le pire dans tout ça, c'est que je trouve ça absolument rageant. Rageant car à côté de ça, le jeu se paie le luxe d'avoir une OST qui déboîte, mais aussi (et surtout) car c'est l'effondrement d'un souvenir d'enfance, d'un mythe, qui m'était vraiment cher. Pour moi, la découverte de la MD, ça a été Golden Axe, Streets of Rage 1, Street Fighter 2, Sonic et ce fameux Shinobi. Les premiers, pour les avoir (re)faits relativement récemments, me procurent toujours autant de plaisir de jeu et me font vraiment retourner en enfance, mais ce Shinobi, vraiment, a tout bonnement brisé son aura en milles morceaux. Ceci dit, avec le recul j'aurais pu me méfier plus, car déjà à l'époque, je n'avais pas beaucoup avancé car je le trouvais bien trop dur, mais aussi avec une jouabilité approximative. On se dit souvent « ouais non mais c'est les souvenirs d'enfance, quand tu savais pas jouer, maintenant avec l'expérience, ça va mieux passer ». Ouais tu parles. Je ferais un peu plus confiance à mes premières impressions la première fois.

Bon maintenant, vu que j'ai jamais assez de jeux en cours, je me suis lancé dans le premier PC Genjin, qui me plaît beaucoup; de la plate-forme aussi classique que rudement efficace, J'adore l'univers complètement barré mrgreen , ainsi que dans Mega Turrican, que j'avais déjà sérieusement entamé il y a un certain temps, mais que je n'avais jamais vraiment pris le temps de finir.

Ah tiens, ça me fait aussi penser que j'ai finis Super Turrican 2 dernièrement... Flemme de faire un pavé Laughing . En résumé : un pur jeu, avec une DA et une BO qui défoncent, mais au level design bien plus linéaire que les précédents opus de la licence. Il s'oriente finalement plus vers le run'n gun classique à la Contra que vers l'action-aventure de ses prédécesseurs. De fait je peux comprendre que les fans hardcore de la licence aient été déçus par ce changement d'orientation. Pour ma part, j'ai adoré de bout en bout ^^ !

Le 9 avril 2017

Session rétro ces derniers jours, toujours grâce à ma fidèle petite PSP Smile

- Mega Turrican : Je l'avais avancé assez loin en fin de compte. Je m'étais arrêté juste avant le train dans le niveau Alien. Quelle merveille ce jeu franchement :D ! J'ai adoré de bout en bout. Le level design est top, l'ambiance est géniale et le gameplay jouissif au possible. Très content de l'avoir fait!

- Rocket Knight Adventure : Fini aussi, mais là, le constat est plus mitigé. Alors attention, je ne dis pas que c'est un mauvais jeu, loin de là, mais disons que j'ai beaucoup de mal à y accrocher... Tout ou presque dans le jeu me renvoie soit à du Contra, soit à du Treasure... Mais en moins bien :/ . A vouloir faire un gameplay hybride, le jeu se retrouve le cul entre deux chaises en voulant mixer du run'n gun et de la plate-forme. Il y arrive globalement dans l'ensemble, mais je trouve qu'il ne réussit jamais vraiment à transformer l'essai dans aucun des 2 domaines, malgré quelques bonnes idées, comme ces changements de plan dans les cascades. En cause : l'imprécision relative du gameplay que je trouve à la fois un poil flottante avec le héros qui a la physique d'un personnage lourd, un peu pataud lors du déplacement à pied, mais le ressenti d'un perso léger une fois en l'air (et à fortiori avec le jetpack). J'sais pas comment expliquer en fait... Les coups manque aussi cruellement de poids et de patate sur les impacts. J'ai l'impression que le héros a une épée en bois quand il tape, c'est bizarre. L'ambiance me laisse également de marbre. Encore une fois, j'ai l'impression de jouer à du Contra ou du Gunstar en toile de fond, mais avec un rendu visuel ne collant pas. Même chose au niveau musical. Bref, si je lui concède les qualités qu'on lui prête de manière générale, ce n'est clairement pas mon titre favori sur la bécane.
Maaaaaiiiiiiis parce qu'il paraît que la nuit porte conseil, j'ai décidé de laisser (encore) une nouvelle chance au jeu. Je me le suis donc refait d'une traite le lendemain matin et, ben j'sais pas, il a dû se passer quelque chose cette nuit (huhu), mais j'ai réussi à beaucoup (beaucoup) plus l'apprécier ce coup ci. Va comprendre.

- Terminé PC Genjin, que j'avais aussi laissé en suspens. Un excellent titre, vraiment frais dans son style, quoiqu'assez difficile à prendre en main, pas tant à cause du mode d'attaque particulier du héros que de son inertie assez insupportable par moment. En revanche, le jeu souffre du même défaut que l'on retrouve dans PC Denjin (le shmup) : Un dernier niveau d'une longueur interminable avec en prime un bon gros boss rush de l'enfer pour terminer, jusqu'au boss final, qui est une purge (j'ai toujours pas compris comment l'attaquer sans me prendre de dégâts en même temps :/ ). Et évidemment, si tu utilises un continue sur le boss final, t'es bon pour te retaper tout le boss rush. Rien d'insurmontable non plus, mais ça ternit un peu le tableau. Ca reste malgré tout un jeu franchement agréable à jouer Smile .

Le 10 avril 2017

Session découverte touriste (aka sur émulateur avec save state) sur Hagane cet aprem', entre la lecture de 2 articles de soins palliatifs Razz . Je l'ai terminé du coup. Et la vache quelle claque! Comme beaucoup de mes jeux jusque là, j'avais juste fait le début, qui m'avait déjà laissé une excellente impression. Mais là, j'en reste baba. Le jeu est d'une beauté fascinante. Le design techno-ninja-post apocalyptique est génial, racé et sinistre sans tomber dans le kitsch. Le gameplay est un modèle de souplesse et de vivacité. Couplé à un level design des plus réussis, c'est un PUR bonheur à jouer :D ! Par contre, qu'est-ce qu'il est dur, la vache Laughing !!! Enfin, un jeu qui vient se placer dans mon top des jeux d'action SNES/SFC, indubitablement :D !

C'est malin ça, maintenant que je me suis fait les Shinobi MD et Hagane, j'ai envie de me trouver Taromaru sur Saturn :/ ...

Ensuite, nouvelle pause entre deux articles, cette fois ci pour me concentrer sur Ninja Spirit, toujours sur ma fidèle PSP. Un jeu que comme d'hab' j'ai beaucoup aimé sur mes quelques essais mais que je n'ai jamais pris le temps d'approfondir vraiment. Bon au final, qu'en reste-t'il après l'avoir terminé? Un jeu court, très, très court. Mais très défoulant Smile . Le gameplay est franchement bien trouvé, avec plusieurs armes disponibles et la possibilité d'être accompagné de sorte de clones qui miment nos mouvements (et donc nos attaques). Le jeu devient rapidement très bourrin avec des ennemis qui arrivent de partout, qui te canardent dans tous les sens et qui te sautent dessus de toute part. Avec les 2 clones/options de son côté, ça devient un véritable massacre, où c'est le cerveau reptilien qui reprend le dessus pour avancer à l'instinct tant il faut des réflexes de chat pour réussir certains passages particulièrement retors. La deuxième partie du dernier niveau est à ce titre un morceau de bravoure. Bon par contre, Irem oblige, la difficulté monte très (très) vite. Dès le deuxième niveau, on commence à s'en prendre plein la gueule, avec son boss qui te one shot. Un excellent jeu donc, quoique vraiment très court (à peine 15 minutes en ligne droite). Ceci dit, la replay value reste excellente et rien n'empêche le joueur masochiste de se lancer dans le mode arcade d'origine où tout ennemi te one shot Wink .

Du coup, pour poursuivre sur ma lancée, je me suis commencé PC Genjin 2. Ouh putain quelle baffe Shocked ! C'était le seule que j'avais au début sur PCE. Comme d'hab', je l'avais essayé rapidement et avait bien aimé. Mais là, après avoir fait le premier opus, le bond en avant de ce deuxième opus te saute tout de suite au visage : c'est bien plus beau, plus riche, plus soigné et surtout plus SOUPLE à jouer! Ah quel bonheur :D ! Je suis sous le charme ^^ . Le level design n'est plus simplement horizontal où il faut juste aller de gauche à droite et se verticalise grandement, pour un résultat plus varié, plus riche et mieux rythmé. Bref, pour l'instant je m'éclate comme un p'tit fou. J'en suis au niveau 3.

Ensuite, je continue mon bonhomme de chemin sur Zelda Breath of the Wild sur Switch, commencé depuis sa sortie, qui est un ENORME coup de coeur. Faut bien voir que je n'ai jamais vraiment joué à des jeux en open world, à l'exception de GTA San Andreas (et Minecraft vite fait). Pas que j'aime pas, mais parce que c'est très chronophage.
Je le geeke dès que j'ai un moment assez long pour y jouer. Une bonne soixantaine d'heures dessus, j'ai les 4 créatures divines libérées, environ un quart des souvenirs retrouvés, un peu plus de 80 temples (trouvés tout seul) et près de 70 korugus dénichés et un bon paquet de Lynels à mon tableau de chasse ^^ .
Des amis disaient trouver le système de combat nul, perso moi je l'aime beaucoup. Bon ok, au début, quand tu as un inventaire minuscule, pas de stuff, pas de coeurs, c'est juste la misère. Mais une fois que tu commences à être bien équipé et surtout que tu maîtrises les timings pour les contres et les parades, ça devient vite grisant, notamment contre les Lynels dont je trouve les combats absolument jouissifs. S'approcher d'eux en paravoile en profitant du sort de vent ascendant pour ensuite leur décocher 2-3 flèches explosives dans le museau et ensuite leur fondre dessus pour les latter, les contrer, faire une esquive parfaite sur une de leur charge, tout ça, c'est juste le pied absolu ^^ .
Bon maintenant, objectif : me faire tous les temples restants, retrouver tous les souvenirs, trouver toutes les fringues, faire les quêtes annexes qui ont de l'intérêt pour le background et/ou scénar et quête ultime : me trouver assez de noix Korugus pour monter la taille de l'inventaire au max. Et on verra ensuite si je suis motivé pour trouver les quelques 450 noix restantes. Pas prêt de commencer le Persona 5 mrgreen .

Le 13 avril 2017

Et voilà, PC Genjin 2 terminé et... c'est un jeu exceptionnel :D ! Le premier m'avait fait très bonne impression, sans non plus avoir de quoi me faire relever la nuit. Un très bon p'tit jeu quoi Smile . Mais alors celui là, c'est carrément plus le même level. Ce jeu, c'est de l'or en barre. Le level design est au top, l'ambiance est géniale et c'est carrément plus beau et plus soigné que le premier! Il se paie aussi le luxe d'être bien mieux rythmé que le premier, avec des niveaux ni trop longs, ni trop courts. En revanche, Un continue est toujours aussi punitif, puisqu'il oblige à reprendre depuis le début du jeu, ce qui implique de refaire l'ensemble du boss rush. Ceci dit, chaque boss comprend avant une petite séquence de niveau et dans l'une d'entre elles, il y a masse 1UP et de réceptacles de coeurs supplémentaires, ce qui permet d'aborder le niveau plus sereinement. En sachant aussi que les boss sont bien moins horripilants que dans le premier. Pas qu'ils soient bien moins durs, mais leur hitbox est bien mieux gérée et donc moins soumise à l'approximation, ce qui est souvent synonyme de se prendre un coup en même temps qu'on en donne un, ce qui est à la fois complètement injuste et terriblement agaçant et frustrant. Ceci étant, l'un des boss de ce deuxième opus (la patineuse), lors du boss rush a un souci similaire, car l'arène, normalement un peu surélevée sur les côtés dans le combat de base, est plate dans le niveau du boss rush, ce qui fait que, ne sautant pas aussi haut que dans le niveau normal, on se prend forcément une mandale au moment où on attaque le boss (ou alors j'ai pas trouvé la technique adéquate), ce qui est particulièrement casse couille. Mais c'est bien le seul défaut chiant que j'ai pu noter.


Dernière édition par Skate le Jeu 20 Avr 2017 - 22:00, édité 1 fois
avatar
Skate
Scellé
Scellé

Messages : 2234
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 27
Localisation : Derrière son écran

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Skate

Message par Joker le Jeu 13 Avr 2017 - 23:32

Super compte rendu comme d'habitude ,il me reste a lire la partie sur Revenge of Shinobi ...

_________________
Non mais ...

avatar
Joker
Mintissime !
Mintissime !

Messages : 1897
Date d'inscription : 01/10/2016
Age : 40
Localisation : Bordeaux

https://youtu.be/6u-tp2f_Pt8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blog de Skate

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum