Le Blog de Feyd

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Le Blog de Feyd - Page 4 Empty Re: Le Blog de Feyd

Message par bladerunner Sam 6 Fév 2021 - 0:02

Je n'ai pas lu le roman car grosse feignasse que je suis mais le film m'avait laisser un bon souvenir revu dernièrement en version longue qui est un peu lourde à digérer quand aux adaptions jeux video je n'ai point d'avis.
Un petit HS comme tu parles de Lynch Feyd c'est les 20ans de mulhollande drive.

bladerunner
Scellé
Scellé

Messages : 2061
Date d'inscription : 04/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le Blog de Feyd - Page 4 Empty Re: Le Blog de Feyd

Message par Feyd Sam 6 Fév 2021 - 12:47

Le Blog de Feyd - Page 4 Zopouv14

Il sera question dans ce topique de jeux vidéo sur consoles de quatrième génération (plus ou moins moins 16 bits donc) ayant pour thème l'épouvante et surtout les jeux que je connais un peu pour pouvoir en parler mais évidemment en aucun cas d'une liste exhaustive. Comme vous vous en douterez, pour la majorité des jeux, l'épouvante sera plus un habillage pour un autre genre de jeu bien plus classique comme la plateforme ou le beat 'em up par exemple, mais vu les limitations technique des supports de l'époque et le fait que les consoles étaient considéré comme des jouets en occident, cela n'étonnera pas grand monde ici j'imagine.

Le Blog de Feyd - Page 4 Chacka10

L'un des premiers jeux s'apparentant au genre et que je me souviens avoir découvert étant gamin fut Chakan. Il s'agit d'un jeu de plate-forme (je vous avez prévenu) possédant une ambiance sombre et une histoire qui l'est tout autant.  Chakan est un guerrier tellement fort qu'il a réussi à vaincre la Mort en combat singulier en vu d'acquérir la vie éternelle, ce que la mort lui a accorda sous forme de malédiction (en gros notre héros est devenu une sorte de mort-vivant immortel) et maintenant Chakan doit affronter de maléfiques créatures afin de pouvoir enfin mourir... une sorte de pénitence si vous voulez (l'ancêtre de Blasphemous peut être?). Chakan est à l'origine un personnage issu d'un comics, loin d'être aussi célèbre qu'un personnage de DC ou de Marvel. Il provient je crois de ce qu'on appel les comics indépendants (mais je ne m'y connais pas suffisamment). Le jeu est difficile et rigide dans sa maniabilité ce qui nuie malheureusement à l'intérêt du titre, en général on joue davantage à Chakan pour son ambiance que pour son Gameplay. A noter le fameux logo Sega qui vire au rouge suivi d'un hurlement du plus bel effet (cela surprend pas mal la première fois qu'on lance le jeu).

Le Blog de Feyd - Page 4 Img_2918

Dans le genre peu d'imagination mais sympa quand même nous avons les traditionnels jeux avec des vampires, que cela soit la très célèbre franchise Castlevania dont la version Megadrive très sympathique au demeurant n'est pour moi pas aussi mémorable que la version Super Nintendo (mais là c'est très subjectif je l'admet) ou alors le classique des classiques avec l'adaptation du film de Francis Ford Coppola d'après l'œuvre de Bram Stoker, l'inoxydable Dracula. Nous sommes ici en présence de jeu de plateforme encore une fois, graphiquement Castlevania n'est plus à présenter quand à Dracula il n'est pas aussi mauvais que le pensais dans ma jeunesse quand je lisais encore la presse spécialisée. Il était assez simple de reprendre la thématique du vampire le plus célèbre de l'histoire pour en faire un grand méchant charismatique du jeu vidéo. La franchise Castlevania est sans doute celle qui exploite le plus ce personnage d'épouvante connu de tous et avec le plus grand nombre de réussites. Konami aura su créer tout un univers autour du mythe de Dracula, notamment avec la famille de chasseurs de vampires, les Belmont.

Le Blog de Feyd - Page 4 Tumblr34

Mystic Defender (ou Kujakuō 2: Geneijō au Japon et pour le coup mieux vaut prendre cette version) est déjà bien plus exotique pour nous de par son habillage ou de ses êtres malfaisants qui compose son univers. Vous êtes un magicien et devez sauver votre copine entièrement nue (ouais enfin dans la version japonaise hein) et avec vos pouvoir ben vous devez renvoyer vers un monde meilleur tous les monstres qui se présente à vous (l'originalité n'est pas le plus important, c'est la copine entièrement nue si vous suivez). Il s'agit en l'occurrence de la suite de SpellCaster sur Master System. Le jeu a vieilli mais il reste un classique des débuts de la Megadrive bien connu des vieux joueurs que nous sommes.

Le Blog de Feyd - Page 4 Img_2919

Nous allons relever le niveau d'horreur d'un cran avec ce qui pour moi représente le summum de l'horreur sur Megadrive (et autres), s'inspirant des films de séries Z de la belle époque à savoir Splatterhouse. Difficile en effet de ne pas évoquer les jeux d'épouvante sur console 16 bits sans parler de cette franchise, véritable hommage aux slasher des années 80, Namco n'ayant pas eu les droits d'adaptations de Vendredi 13, a malgré tout créait une série de jeu de qualité s'inspirant allégrement du personnage de Jason Voorhees avec son célèbre masque de hockey.

Le Blog de Feyd - Page 4 Splatt11
(Ceci est une photo officielle du jeu, enfin de Jennifer mais j'ai fait en sorte de la censurer comme j'ai pu pour ne pas choquer les âmes sensibles)

Dans Splatterhouse vous incarnez Rick, un étudiant en parapsychologie (du lourd!) qui est parti avec sa fiancée Jennifer à la recherche du Docteur West, son idole de toujours (un autre fou de la "paraspychologie", vous savez les mêmes qui réparent vos ordinateurs à distance, vous promettent une réussite professionnelle et l'amour de votre vie sans même vous connaitre). Alors qu'ils entrent tous les deux dans le manoir du Docteur, Jennifer est enlever et Rick se fait tuer. C'est alors qu'un ancien masque sacrificiel Aztèque, provenant de la collection d'objets étranges du Dr West, le ressuscite. Rick, de nouveau en vie (mais façon Hulk bien gore), va devoir affronter les dangers du manoir et tenter de sauver sa petite amie. A noter que les versions Xbox360 et PS3 se sont fait injustement lyncher. Le dernier né de la série des Splatterhouse est un jeu fun, gore, aux musiques et aux photos de Jennifer nue absolument inoubliable. De plus ce jeu compile les trois premiers Splatterhouse (donc en gros, avec ce jeu, vous avez les quatre) à débloquer au cours du jeu. Il fait partie des jeux sur lequel je me suis le plus amusé sur 360, je crois même que c'est le premier que j'ai terminé (en collectant toutes les photos de Jennifer bien entendu!), bref c'est scandaleux que ce merveilleux jeu est reçu un aussi mauvais accueil alors qu'il méritait clairement une suite (je déteste les gens >_<)!

Le Blog de Feyd - Page 4 Img_2920

Nous avons beaucoup évoquer la Megadrive mais la Super Nintendo (enfin surtout la Super Famicom) propose certainement des jeux encore plus intéressant du côté de l'épouvante, alors d'accord nous avons droit une fois n'est pas coutume aux traditionnels jeux de vampires, mais après tout tant que la qualité est là, nous n'avons pas de raisons de nous plaindre. Je pense qu'ici tout le monde se souviendra forcément d'un des meilleurs Castlevania jamais créer, le fameux Super Castlevania 4 (en tout cas l'un des meilleurs dans la catégorie plateforme pure et pas Metroidvania), plus la peine de vous le présenter donc. Nosferatu (pour une fois que ce n'est pas Dracula) est un jeu qui rappellera par bien des aspects Prince of Persia (mais façon Jean-Claude Van Damme). Le jeu est beau et bien animé mais il n'est pas facile et la maniabilité demande un petit temps d'adaptation.

Le Blog de Feyd - Page 4 Jeuxsf10

Demon's Blazon de la série Ghosts 'n Goblins, arbore une ambiance plus sombre que les habituels jeux de la franchise. Il est aussi bien plus facile (ouf!). Le jeu est beau, les musiques sont belles, le gameplay est réussi, il n'a pas énormément de défaut hormis le fait qu'il est un peu court mais maintenant que nous sommes vieux et que nous n'avons plus le temps de jouer c'est devenu une qualité dans un sens. Musya, bien moins connu, n'est pas franchement inoubliable, il possède néamoins une excellente ambiance bien plus exotique que les jeux précédemment cité (du moins pour nous occidentaux), nous sommes face à un petit jeu de plate-forme assez difficile mais heureusement il existe un cheat code pour baisser la difficulté. Un petit jeu sans prétention mais bon, j'essaye de faire dans l'originalité (nan parce que les Castlevania et autre Dracula tout le monde connait), sous certains aspects il me rappel un peu Ninja Scroll.

Le Blog de Feyd - Page 4 Img_2923

Nous allons maintenant aborder ce que j'appel la "Trilogie de l'étrange" sur Super Famicom en commençant par l'étrange (justement) Psycho dream:  
Au début des années 1980, des rumeurs commencent à circuler au sujet d’un nouveau moyen de divertissement appelé "D Movie," qui permet aux gens de s’immerger dans un monde de réalité virtuelle. Alors que D Movies gagne en popularité, une tendance émerge : les jeunes mécontents prennent refuge dans le monde virtuel tout en abandonnant leur corps physique à l’atrophie. Pour récupérer ces soi-disant "Sinkers", la Commission Nationale de la Sécurité Publique du Japon établit la Division de Sécurité Publique Quatre (公 安 四 課, Kōan Yonka), surnommée "Diamond Dog" (ダ イ ア モ ン ド の 犬, Daiamondo no Inu), en 1984. Les agents qui entrent dans le monde virtuel et effectuent ces sauvetages sont connus sous le nom de débogueurs.

Le Blog de Feyd - Page 4 Psycho10

En 1992, une jeune fille de dix-sept ans nommée Yūki Sayaka (柚 木 沙 耶 香) plonge dans "Story of the Ruined Capital" (廃 都 物 語, Haito Monogatari), un film en D réalisé par David Visconti. Trois jours passent avant qu’elle ne soit découverte, et combiné avec sa constitution faible, elle devrait mourir dans les vingt-quatre heures. Deux Debuggers, Shijima Ryō et Tobira Maria, sont envoyés pour la sauver avant que cela n’arrive (source Wikipédia).
Bon maintenant ce que j'ai retenu moi même du jeu: Vous incarner Maria, une jeune "débogeuse" vêtue d'un body string en cuir noir qui doit sauver une jeune femme perdue dans ses cauchemars (heureusement que Wikipédia est là pour m'aider à comprendre le scénario!) en vu d'y chasser ses tourments, l'esthétique du jeu est très japonais et les créatures malfaisantes qui le peuple sont très inspirées.

Le Blog de Feyd - Page 4 Frombe10

J'adore vraiment le personnage de Maria (ne me demander par pour l'autre personnage du jeu, je ne l'ai jamais essayé, je crois que c'est un homme Mad ) elle me fait beaucoup penser à l'actrice Barbara Crampton de l'excellent film From Beyond franchement ou alors c'est moi qui ait l'esprit mal placé, mais je ne pense pas, enfin vous me direz (je suis pas autant obsédé que ça quand même, si?). En tout cas le personnage de Maria a quelque chose qui me dérange dans son animation, lorsqu'on fait une attaque elle tourne sur elle même nous laissant admirer son postérieur, du coup j'ai tendance à faire du surplace et ne pas beaucoup avancer dans le jeu :/ , ce détail mis à part, le jeu n'est pas trop difficile ce qui pour un joueur de mon niveau est une excellente chose! (en plus des petites fesses de Maria bien entendu).

Le Blog de Feyd - Page 4 Img_2922

Majyūō King of Demons est un jeu à l'univers très malsain (sans doute encore plus que ceux que nous avons vu jusqu'à présent) qui rappellera sans doute aux plus cultivés d'entre vous l’œuvre majeur du cinéma d'animation japonais, l'incontournable Urotsukidoji. Bien que le jeu ne soit pas une prouesse technique et que certaines musiques soit assez mal choisie, le chara design et son univers dérangeant le classe facilement dans cette thématique de la Trilogie de l'étrange.

Le Blog de Feyd - Page 4 Urposj10

Le scénario n'est pas aussi poussé que celui d'Urotsukidoji (bon en même temps c'est pas ce qu'on lui demande), toute fois je le trouve très mature (sans doute trop pour le publique occidental de l'époque en tout cas). De ce que j'ai compris c'est l'histoire d'un mec (référence à Coluche peut être) qui doit récupérer sa femme et sa fille en enfer (bon sa femme meurt dès le départ si j'ai bien compris) et se battre contre son meilleur ami qui a fait un pacte avec le diable et s'est transformé en démon (en gros). ce que j'aime beaucoup dans Majyūō c'est l'ambiance et les situations que le jeu amène, comme celui de voir une jeune femme se faire exécuter par d'horrible monstres sans rien pouvoir faire pour la sauver (là on sent bien qu'on est dans un vrai jeu d'horreur) où le fait de dévorer des espèces de petites fées à la Zelda pour récupérer de la vie (comme dans Zelda en faite^^°). Le jeu permet plusieurs types de transformations du personnage qui apporte chacune son lot de capacités.

Le Blog de Feyd - Page 4 Img_2921

Nous allons maintenant passer au dernier jeu, mais pas n'importe quel jeu, LE JEU d'épouvante, celui qui à lui seul justifie l'écriture de ce topique car pour le moment je n'ai fait qu'aborder des jeux de plateformes ou des beat 'em up ayant un habillage de jeu d'épouvante, mais pas à proprement parlé un jeu ayant le but de nous effrayer réellement. Clock Tower est quand à lui un véritable jeu d'épouvante, se jouant à la façon d'un point & click (simplifié), tout est pensé pour nous faire peur, que ce soit son histoire, ses décors, ses animations, son ambiance bien sur mais aussi et surtout ses thèmes et effets sonores très immersif.

Le Blog de Feyd - Page 4 Clockt11

Si Clock Tower vous fait penser à quelque chose et l'héroïne à quelqu'un, c'est sans doute que vous êtes un véritable cinéphile et que vous aurez tout de suite reconnu le film de Dario Argento à savoir Phenomena avec Jennifer Connelly (un de ses premiers rôle au cinéma). Le studio Human Entertainment n'a jamais caché son inspiration vis à vis de ce magnifique film pour la création de son jeu (en plus l'héroïne de Clocker Tower s'appel Jennifer, en hommage à Jennifer Connelly justement). Le jeu se déroule dans le même type d'endroit que le film, avec des décors et des personnages très proches, que ce soit pour Jennifer mais aussi l'antagoniste du film, un quasi copier/coller (mais pour notre plus grand plaisir!).


Autant vous dire que je vous recommande autant le jeu Clock Tower que le film Phenomena qui a inspiré Human Entertainment à qui l'ont doit entre autre les non moins célèbres SOS Septentrion et The Firemen pour ne citer qu'eux. C'est sans doute pour moi le seul vrai jeu d'épouvante sur consoles 16 bits que je connais (si vous avez l'occasion d'y jouer je vous recommande une ROM traduite en français), les autres baignant certes dans une ambiance horrifique mais restant malgré tout de ''simples'' jeux de plateformes ou des beat 'em up.

Le Blog de Feyd - Page 4 Unnamed
(Lorsque l'on voit ça sur 16 bits, on se dit que le studio a vraiment réussi un tour de force sur la mise en scène malgré les limites du support)

L'histoire se déroule en Norvège, en 1995. Quatre orphelines, Jennifer, Lotte, Anne et Laura, sont adoptées par Mrs. Mary Barrows, qui vit dans son manoir coupé du monde (surnommé Clock Tower à cause de son imposant clocher) avec son mari. Après avoir conduit les filles dans le hall principal, Mrs. Barrows part chercher son mari. Mais au bout de quelques minutes, inquiète de ne voir personne revenir, Jennifer se lance à sa recherche. Après avoir quitté le hall, elle entend un cri et, en revenant sur ses pas, trouve la salle vide et est maintenant poursuivie par un nain défiguré portant une paire de cisailles à haie, le Scissorman. L'objectif de Jennifer sera maintenant de fuir le manoir, si possible avec ses amies (Wikipédia encore une fois).

Le Blog de Feyd - Page 4 Img_2917

Je pourrais aussi évoquer le cas de The 7 Guest, tournant sur CD-I est donc pouvant être considéré comme un jeu de console de 4e génération, mais ce serait peut être un peu déloyale au vu des différences de capacités en grande partie apporté par la carte vidéo très puissante à l'époque du CD-I de Phillips. Le jeu n'en reste pas moins une totale réussite à condition d'aimer les énigmes (et de ce côté le jeu n'est pas facile).
Le jeu se déroule dans le manoir inhabité du fabricant de jouets Henry Stauf, personnage étrange disparu depuis longtemps. Cette demeure est abandonnée depuis que des enfants y ont affronté la mort et que six invités s'y sont rendus pour ne plus jamais en revenir. Au hasard des incursions du joueur d'une pièce à l'autre, des scènes de cette nuit d'horreur ressurgissent et se mêlent à la réalité. Il devait y avoir un septième invité, auquel Henry Stauf a tendu un piège diabolique. (Wiki, désolé je fais mon faignant concernant les synopsis des jeux :p)

Le Blog de Feyd - Page 4 Fc95b810

Voilà, cela confluera les "jeux d'épouvante" que je connais (du moins ceux qui me viennent en tête) sur les consoles de quatrième génération mais comme je disais au début de ce topique, pour la quasi-totalité il s'agit juste d'un habillage, cela se comprend parfaitement au vu des limitations technique de l'époque, ce qui n'était pas le cas sur PC avec par exemple Alone in the Dark ou par la suite avec l'arrivée des consoles 32 bits qui elles vont complètement ouvrir la voit au genre, du moins en ce qui concerne le grand public ne disposant pas encore d'ordinateur à la maison. Et vous? Quels sont les jeux d'épouvantes (ne serait-ce que par l'ambiance) qui vous ont marqué sur consoles 16 bits?


Dernière édition par Feyd le Jeu 18 Fév 2021 - 22:19, édité 5 fois

_________________
Le Blog de Feyd - Page 4 1534617189-banniregirl8l
Feyd
Feyd
Mintissime !
Mintissime !

Messages : 1428
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 38
Localisation : Loin de ce monde

Revenir en haut Aller en bas

Le Blog de Feyd - Page 4 Empty Re: Le Blog de Feyd

Message par bladerunner Sam 6 Fév 2021 - 13:53

Je te rassure moi aussi et j'en avais parler avec des amis à l'époque et chercher des infos encore aujourd'hui.
90 % du film est un rêve qui commence avec la scène ou la caméra s'approche lentement vers l'oreiller ensuite, c'est un fantasme et relation perdue, mais il y a beaucoup d'autres choses à apprendre ou imaginer sur les personnages de naomi watts.

_________________
FLICKR
bladerunner
bladerunner
Scellé
Scellé

Messages : 2061
Date d'inscription : 04/02/2017
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Le Blog de Feyd - Page 4 Empty Re: Le Blog de Feyd

Message par Bouz Sam 6 Fév 2021 - 14:11

J'ai vu le film Dune pour la première fois l'été dernier! Ca a certes vieilli dans le jeu et le visuel, mais j'ai été très agréablement surpris!
J'ai été amusé de voir que le héros était le méchant de Flynn Carson, autre monument du cinéma Wink.

Mulholland Drive, je l'ai vu il y a très longtemps, et je n'ai rien compris Wink.
Bouz
Bouz
Mintissime !
Mintissime !

Messages : 1670
Date d'inscription : 11/06/2019
Age : 43
Localisation : Saint Bauzille de Putois

https://www.youtube.com/user/openio

Revenir en haut Aller en bas

Le Blog de Feyd - Page 4 Empty Re: Le Blog de Feyd

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum